En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Mamanlit

Mamanlit

curieuse, couturière, liseuse professionnelle

Ses blogs

Mamanlit

Mamanlit

blog personnel, de la couture, des nains, un Homme et moi
Mamanlit Mamanlit
Articles : 478
Depuis : 30/03/2007
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Finalement,

Finalement,

Finalement, j'ai mis mes jolies nouvelles chaussures cadeau de mon Homme, et je suis sortie de la maison. J'ai embarqué les nains sous le bras, enfin, dans la voiture. J'ai déposé number one au collège, déposé number two à l'école et je suis partie le cœur vaillant au boulot. Finalement. Mais jeudi de la semaine prochaine, je ferais boulot
Zaï Zaï Zaï Zaï ou "vous voyez docteur, quand je lève le bras, ça me fait mal"

Zaï Zaï Zaï Zaï ou "vous voyez docteur, quand je lève le bras, ça me fait mal"

Non mais en écrivant mes souhaits et mes voeux pour cette fucking de nouvelle année, j'aurais du te/me souhaiter une année pleine de santé... J'ai terminé l'année sur les rotules avec un joli arrêt maladie pour cause de grippe qu'est pas une vraie grippe. 5 jours à la maison à dormir, prendre de la cortisone et des antibios. Et puis hier.
Re-Proust...

Re-Proust...

Allez, je continue, je tiens le bon bout je crois. C'est marrant les réactions des gens à la lecture de mes réponses. Un ami m'a dit ce matin que ce que j'avais écris sur moi hier était "très émouvant". Sachant qu'il parlait de mon coté langue de bip, ça m'a fait rigolé. Ça m'a surtout touchée qu'il lise le blog... 11. A part toi même,
La méprise

La méprise

Suite à mon vautrage en beauté du début d'année, je suis retournée chez le doc. Il m'a examiné et zou, prescription pour 15 séances de kiné, massage et compagnie. Je prend mon petit téléphone pour appeler le cabinet de kiné qui est juste à coté de mon doc et prendre rendez-vous. Pas de soucis Madame, vous aurez rendez-vous mardi à 17h
Proust en vrac et en couleur

Proust en vrac et en couleur

Aller, c'est reparti pour Proust un peu abandonné au fin fond de l'automne (mais tu l'aura compris au post précédent, j'ai été un peu "occupée"). 3-4: la qualité que je préfère chez un homme et chez une femme ? Comme les copines, je ne différencie ni l'homme, ni la femme. Et je dirais l'humanité. J'aime savoir que je suis entourée de ge
La vie...

La vie...

En ce moment ma vie est faite de tout petits riens et de grands moments également. De tout petits riens qui s'accumulent, des appels pour le club d'escrime, des courriers à ouvrir et auxquels il faut répondre, de boulot par dessus la tête et d'appel du pied à mes chefs pour dire "ça déborde, stop". De réunions syndicales plus ou moins écla
Et si?

Et si?

Et si demain, on ouvrait pas cette porte ? Si ces sac n'allaient pas sur le dos de mes enfants? Si on faisait comme si on était encore entre décembre et janvier, ce moment si particulier de l'année? Si demain on faisait école/boulot buissonnier(ère)? Parce qu'en fait je ne suis pas prête moi. Je ne suis pas prête à quitter la douceur et la
ça se calme...

ça se calme...

Enfin, faut le dire vite. C'est la première année que la rentrée me poursuit comme ça jusqu'au mois de novembre. Ou peut-être que je me suis laissé poursuivre. Comme tout le monde, la rentrée de septembre passe par la mise au pli des nains aux rythmes scolaires qui reprennent, aux montagnes de papier et d'inscription en tout genre aux activi
2017

2017

Oui oui oui, je cède aux sirènes des marronnier et en ce premier de l'an 2017 je te ponds un petit article... Je pourrais te souhaiter : - d'aller à la piscine - de refaire du sport - d'arrêter les bonbecs - de ne plus procrastiner - de ne pas crier (sur tes gosses, ton mari, ta corbeille de linge sale...) - de préparer tes repas en avance - d
Tout a commencé avec un groupe

Tout a commencé avec un groupe

Un groupe Watsapp. Créé par mon frangin de l'autre coté de l'Atlantique. Il s'appelle : Fratrie. Dedans, il y a juste mon frère, ma sœur et moi. On s'y raconte des trucs, nos petites vies, des photos de nos gosses (les français de gosses, pas la version québécoise hein). Et puis au hasard des discussions, une petite phrase lâchée pour rev