En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Julie

Julie

Des mots, des idées, des sujets... Voilà une sélection de quelques papiers parus dans la presse, d'impressions et bien d'autres choses encore...

Ses blogs

Grande plume et petits riens

Grande plume et petits riens

Des mots, des idées, des sujets... Voilà quelques papiers parus dans la presse, des impressions et bien d'autres choses encore.
Julie Julie
Articles : 43
Depuis : 23/09/2010

Articles à découvrir

En Guyane 7

En Guyane 7

Prix de vente métropole. THE argument de vente sur certains produits. Jamais sur de la nourriture d'ailleurs, toujours de l'ameublement ou des bijoux. Pour les produits frais, on doit débourser 10 à 20% de plus qu'en métropole. Et encore, quand les rayons sont garnis. Car il n'est pas rare de passer avec son chariot devant des rayonnages entier

En Guyane 4

Cayenne crack. Quand on se balade en ville, ce sont aussi eux qu'on remarque, autant que l'architecture et l'atmosphère des rues. Les consommateurs de crack sont posés sur des marches, au coin des rues passantes, les yeux hagards. Le crack est un dérivé de la cocaïne, produite dans les pays voisins de la Guyane (Surinam, Bolivie, Colombie). Le

En Guyane 2

Dans l'oreille, la tonalité semble s'éterniser. Il faut pourtant que j'arrive à avoir quelqu'un. Je raccroche, un peu déçue. Une visite nocturne de Cayenne était organisée pour les Journées du patrimoine, mais il fallait réserver au conseil régional. Problème: personne n'a jamais décroché ce fichu téléphone. Appeler la veille me semb

En Guyane 8

Born to be black. C'est souvent la même réflexion qui revient, quand celui qui est parti depuis un an en Guyane revient en métropole. "Je pensais que tu serais plus bronzé." Comme si le blanc allait, comme par magie, devenir noir. Et bien non. Plus on s'approche de l'équateur, plus le rayonnement UV est intense. Donc nocif. Comme en métropole

En Guyane 3

Et l'on reparle des horaires... Non pas que je sois particulièrement stressée à l'idée d'être en retard à un rendez-vous. En métropole, il y a un nom pour ces retards communément admis : le quart d'heure (picard, normand, dunkerquois...). En Guyane, la demi-heure ou l'heure de retard sont rentrées dans les moeurs. L'attente fait partie du

Qui suis-je ?

Carte de presse : n°107407 D'août 2013 à aujourd'hui : secrétaire de rédaction au quotidien France-Guyane, à Cayenne. De janvier 2010 à juillet 2013 : CDD puis CDI au Courrier picard, édition Haute-Somme. Agence de Montdidier. Décembre 2009 : CDD de trois semaines à La Voix du Nord, agences de Lille et Lens. Juin à novembre 2009 : quatre

En Guyane 1

Me voilà donc au bout du monde. La transition entre la Picardie et la Guyane s'est finalement faite plus facilement que je ne pensais. Sans doute due à la nécessité de changement qui me tordait le ventre depuis plus de six mois. Sans doute aussi à cause de mes trente ans. Un cap, paraît-il. Sans doute surtout par manque de temps: je n'ai eu q

En Guyane 5

Des barreaux aux fenêtres. Sur chaque maison de chaque ville. La première fois, ça surprend. On se prend à penser que la Guyane ne serait qu'une prison à ciel ouvert, qu'il est compliqué de profiter de la vue les yeux constamment barrés de grilles. La protection se veut rassurante et décourageante, parfois dérisoire. La semaine passée, un

Journées internationales et marronniers

Un journaliste de locale doit pouvoir proposer des sujets pour chaque jour de la semaine. Et ça peut être long, une semaine, surtout quand on travaille dans un secteur où l'actualité ne se bouscule pas au portillon. On est parfois sauvé par des sujets récurrents, appelés marronniers, qui fleurissent à certaines époques de l'année : la rep
En Guyane 6

En Guyane 6

Après huit semaines d'intense folie, le carnaval s'achève. Les administrations font pouvoir à nouveau fonctionner normalement, les gens vont repartir au travail, l'actualité devrait repartir. Car pendant le carnaval, le monde semble s'arrêter. Certains dépensent des sommes folles, entre les entrées aux dancings, les locations de costumes et