Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
ielosubmarine

ielosubmarine

Retraité de la Fonction Publique Territoriale, je connais bien le milieu des collectivités locales et m'élève dans mes articles contre la pensée unique des élus (droite comme gauche) Je prône la suppression d'un niveau de collectivité

Ses blogs

Le blog de Michel

Société - Politique - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
ielosubmarine ielosubmarine
Articles : 462
Depuis : 17/01/2009
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Marseille, plus belle la ville ?

Pas sûr. Surfant sur la situation pour le moins dégradée de la seconde ville de France, Macron est surtout venu mettre en place son barnum électoral pour 2022. Il est vrai qu’il avait été sollicité par le Maire de la ville qui devait quand même un peu se douter que Macron en profiterait un peu pour avancer ses pions. Pourquoi Marseille ?

Le virus de la démocratie est sous contrôle

Finalement, le couplage des élections régionales et départementales présente quelques avantages en ce sens où il permet aux électeurs curieux de s’intéresser aux compétences de chacun, sur leurs liens avec l’Etat et de débusquer faux débats et incohérences des répartitions. Faux débats et incohérences Côté faux débats, on citer

Une campagne qui commence mal

On voudrait que le taux d’abstention pour les présidentielles explose qu’on ne s’y prendrait pas autrement. L’indigence du débat actuel, où chacun joue des coudes, limite notre horizon et occulte les vrais problèmes. Les petites phrases qui marquent les esprits C’est aussi l’instant des petites phrases le plus souvent vides de sens

Le bavardage politique éloigne le citoyen des urnes

Nous aurions tort de prendre à la légère l’abstention et de caricaturer les abstentionnistes. Il n’est que d’écouter les réponses évasives des électeurs potentiels pour constater que la complexité qui préside à la répartition des compétences entre les différents niveaux de collectivités peut en décourager plus d’un. Les élus

Le système politique à la dérive

Les urnes, aux deux tiers vides, ont rendu leur verdict. C’est ce vide qui pose question plus que les communiqués de victoire, souvent des sortants, élus partiellement au bénéfice du doute. Au soir du premier tour, certains éditorialistes n’avaient pas de mots assez forts pour dénoncer le manque de civisme, de tancer et rappeler à l’or

Liberté chérie

Plus de 200 000 manifestants ont défilé dans les rues samedi dernier contre le pass sanitaire. Les libertés sont-elles leur seule motivation et de quoi parle-t-on quand on évoque les libertés ? Retour sur la gestion de crise… Gestion bienveillante ou cynique ? Depuis 18 mois, face à la pandémie, l’état de santé des français est au cen

La Décentralisation actuelle n’a plus de sens

A partir de 1982, l’Etat a confié à des collectivités locales la gestion de compétences qu’il avait du mal à assurer, en faisant le pari que les choses s’amélioreraient : pari gagné car les moyens financiers suivaient, au début... Etablissements du second degré, routes, transports, social… les choses se sont considérablement amél

De la terre à l’assiette

Manger des légumes, une escalope, un yaourt… représentent le stade ultime de l’intervention de multiples acteurs aux motivations parfois contradictoires et intéressées. Du paysan à l’étal des supermarchés Au début, il y a le paysan. Il aime son métier, mais les conditions dans lesquelles il l’exerce parfois (agriculture intensive,

« Simplifier partout où c’est possible, l’action publique »

« Simplifier partout où c’est possible, l’action publique » En marge de son récent discours sur la situation sanitaire du pays, le Président de la République a parlé de réforme de l’Etat et de simplification du mille-feuille territorial Joindre Etat et Collectivités est pertinent tant les deux sont liés au point que les secondes, ma

L’abstention, on en parle ?

Jusqu’à présent, on se contentait des taux de participation existants, même s’ils ne dépassaient que rarement les 50 %, sauf pour la Présidentielle : 75 % et les municipales (sauf 2020) : 60%. Politiques et commentateurs se satisfaisaient de ces résultats marqués par un désintérêt relatif mais réguliers des français pour le vote. Il