En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Eloïse Trouvat

Eloïse Trouvat

Journaliste le jour. Blogueuse la nuit. N'aime que le féminisme de Beauvoir. La poésie de Godard. Le cynisme de Gainsbourg. Et la main droite de Keith Richards.
Tags associés : actualites, alain delon, alex beaupain

Ses blogs

Mémoires d'une jeune fille dérangée

Mémoires d'une jeune fille dérangée

memoires.dune.jeune.fille.derangee.over-blog.com
Eloïse Trouvat Eloïse Trouvat
Articles : 973
Depuis : 04/12/2009

Articles à découvrir

Voyage au bout de l'enfer

Voyage au bout de l'enfer

Putes. Voilées. Paradis. Déjà le titre faisait cohabiter des mots antinomiques. Inconsciemment ou pas, je n'ai pas trimballé le bouquin jaune aux quatre coins de la ville comme d'habitude. Il a juste connu comme trajet minime le lit et la baignoire. Car sûrement était-il le genre de bouquin dont le titre fait stupidement honte alors qu'il fau
Dream baby dream

Dream baby dream

Star, 17 ans, vit dans la précarité au sein d'une famille dysfonctionnelle. Un père incestueux, une mère absente et deux petits frère et sœur à sa charge. C'est grosso modo le tableau des premières minutes d'American Honey d'Andrea Arnold. Si vous connaissez la cinéaste britannique, Star pourrait être une cousine éloignée de Mia, préc
Le vague à l'âme de Max Richter et Virginia Woolf

Le vague à l'âme de Max Richter et Virginia Woolf

Un jour, sa musique vous a forcément déchiré le cœur. C'était dans l'inoubliable Valse avec Bachir de Ari Folman, film pour lequel il avait réalisé la bande-originale ou plus récemment dans le Divines de Houda Benyamina. Alors vous vous êtes enfin décidé à fouiner pour trouver l'identité de l'homme, effacé par l'écran, au piano, au v
Hymne aux casaniers

Hymne aux casaniers

"Les écrivains, ou les artistes en général, sont aussi les seuls casaniers socialement acceptables. Leur claustration volontaire produit un résultat tangible et leur confère un statut prestigieux, respecté (à ne pas confondre toutefois avec une profession, puisque la plupart gagnent leur vie par d'autres moyens). Il faut le bouclier de la re
Monsieur & Madame Adelman : Bedos & Tillier nous enivre

Monsieur & Madame Adelman : Bedos & Tillier nous enivre

Il existe un dicton, du genre qu'on se sort régulièrement à chaque stupidité amoureuse comme une excuse bidon - du style « oui mais l'amour rend aveugle ». Celui porté au réalisateur de Monsieur et Madame Adelman est parfois de cette trempe. Vu que la majorité des gens se sont arrêtés à mater sa gueule d'amour copie-conforme à celle de
La La Land : la mélodie du bonheur ou de la désillusion à L.A

La La Land : la mélodie du bonheur ou de la désillusion à L.A

Sur une de ces autoroutes de la Cité des Anges en forme de clef de sol sans fin, des centaines de voitures sont prises dans un énorme bouchon. Métaphore routière de cette ville où depuis des décennies, garçons et filles, bifurquent d'une vie toute tracée pour venir y déposer leurs valises afin de courir les castings et le rêve hollywoodie
Nirvana et La Goinfrerie

Nirvana et La Goinfrerie

" NIRVANA NE PORTE AUCUN MESSAGE. Nous n'appelons à voter pour personne puisque nous sommes anti-establishment. Surtout pas républicains, mais pas vraiment démocrates non plus. D'aucun parti mais de toutes les parties, comme dirait l'autre. Ce qu'on combat avec Dave et Novie, c'est l'apathie du monde et notre flemmardise. Nirvana, c'est comme un
Jackie à la lumière d'aujourd'hui

Jackie à la lumière d'aujourd'hui

Pourquoi se taper une histoire qu'on connaît déjà par cœur par amour des sixties et des histoires qui n'adviennent pas totalement ? Pourquoi se taper une histoire moins intéressante parce qu'elle est secondaire. Elle n'est pas lui (son mari), elle est encore moins l'amante sublime et chagrine (Monroe), et non plus celle qui tentera de sauver l
Messe noire avec Noir Boy George

Messe noire avec Noir Boy George

Au départ, il y a cette chanson chopée à un concert. Ton oreille l'a déjà chopée ailleurs, il y a quelque temps. Tu sais, c'est comme quand tu crois reconnaître quelqu'un. Ton cerveau met un temps infini à retrouver le souvenir enfoui de cette personne. Mais ça ne marche pas cette fois-ci, ta mémoire en panne laisse place à l'instant pr
Texte primaire

Texte primaire

« Tu peux voter pour moi, man' s'il te plait ? Allez moi je ne peux pas je n'ai pas encore ma carte ici et comme toi, tu ne voulais pas voter, tu me donnes ton vote ? C'est correct comme deal man' » C'était un deal plutôt honnête qui n'emballait pas trop ma mère. Et pour cause, elle n'avait pas envie de voter socialiste comme le soulignait sa