Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Jean François Duchamp

Jean François Duchamp

J'aime la culture, la musique classique, les voyages et la dimensin spirituellle de l'homme

Ses blogs

Le blog de Jean François Duchamp

Ce blog vous fait partager mes goûts et mes découvertes artistiques, musicales, humaines et spirituelles.
Jean François Duchamp Jean François Duchamp
Articles : 847
Depuis : 26/06/2008
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Le Laocoon,  un très grand chef d'oeuvre du Vatican

Le Laocoon, un très grand chef d'oeuvre du Vatican

Cette sculpture fut l'oeuvre d'artistes de Rhodes au 1° siècle avant Jésus Christ. On l'a retrouvée près de la Maison Dorée ( Domus Aurea) de Néron à Rome. Elle représente la mort de Laocoon, le prêtre d'Apollon qui s'était attiré la colère du dieu. Il mourut étouffé par des serpents avec ses deux fils. Une très grande réussite pou
Sur les traces de Louis II de Bavière (1). Nyphenburg

Sur les traces de Louis II de Bavière (1). Nyphenburg

A Munich, magnifique château de Nyphenburg, la résidence d'été des Wittelsbach. Voici la chambre natale de Louis II, son petit bureau et les deux bustes de Louis et son frère Othon âgés de 5 ans et 3 ans.
L'art de la Fugue de Bach par Trifanov, prodigeux.

L'art de la Fugue de Bach par Trifanov, prodigeux.

Aujourd'hui à l' Auditorium de Lyon , le pianiste russe Daniil Trufanov vivant à New York a donné un chef d'oeuvre de la musique : l' Art de la Fugue de Bach. Une pièce très difficile à la limite qui n'est pas faite pour être jouée... et pourtant Daniil Trifanov en a donné un version merveilleuse de sensibilité, de clarté; de musicalité
Sur les traces de Louis II de Bavière (2) Le lac Starnberg, la mort.

Sur les traces de Louis II de Bavière (2) Le lac Starnberg, la mort.

Grand moment d'émotion. Cette croix près du château de Berg marque l'endroit où l'on a retrouvé les corps du roi Louis II et de son Psychiatre, le docteur von Gubben, le 13 juin 1886. il avait 41 ans. Mort mystérieuse : attaque, suicide ou meurtre... une énigme de l'histoire.
Le Grand orgue de la Cathédrale de Lyon dévoilé...

Le Grand orgue de la Cathédrale de Lyon dévoilé...

Hier et aujourd'hui ont été enlevés les échafaudage du Grand Orgue de la Cathédrale de Lyon. Il est dans son nouvel emplacement en face de l'orgue Ahrend. Magnifique ... on avance. mais encore beaucoup de travail à l'intérieur : installer la tuyauterie et faire l'harmonisation ...
Sur les traces de Louis II de Bavière (4) Le château de Herrenchiemsee

Sur les traces de Louis II de Bavière (4) Le château de Herrenchiemsee

Ce château magnifique est un hommage à Louis XIV et Versailles. Mais il n'ya que la galerie de glaces et quelques pièces. Galerie de glaces de 5 m plus longue que celle de Versailles. C'est s'impressionnant. Quelle beauté et quelle émotion avec ce château sur une île. A voir absolument. A noter l'escalier des ambassadeurs qui a disparu à Ve
Le château de Lourmarin... témoin de l' Histoire

Le château de Lourmarin... témoin de l' Histoire

Merveilles du Moyen âge et de la Renaissance, car il y a deux châteaux accolés l'un contre l'autre à Lourmarin. A partir de la Révolution, il passa entre différentes mains jusqu'à son abandon. et fut vendu comme un amas de pierres de construction ( ce qui est arrivé à la magnifique abbaye de Cluny !). Heureusement un bon ange le prit sous
Sur les traces de Louis II (3). le château de Possenhofen

Sur les traces de Louis II (3). le château de Possenhofen

Elisabeth, dite Sissi , mariée à François Joseph, l'empereur d'Autriche, y a passé son enfance, puis elle venait souvent pour rencontre son cousin le roi Louis II. Ils étaient très proches l'un de l'autre. Louis II était souvent sur l'autre rive au château de Berg. Mais aussi sur l'île aux Roses sur laquelle Louis II recevait des officiels
Le château de Lourmarin,

Le château de Lourmarin,

Merveilles du Moyen âge et de la Renaissance, car il y a deux châteaux accolés l'un contre l'autre à Lourmarin. A partir de la Révolution, il passa entre différentes mains jusqu'à son abandon. et fut vendu comme un amas de pierres de construction ( ce qui est arrivé à la magnifique abbaye de Cluny !). Heureusement un bon ange le prit sous