En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Za

Za

farfouilleuse de mots, chercheuse de soleil, bavarde impénitente...

Ses blogs

le Cabas de Za
Za Za
Articles : 542
Depuis : 25/08/2009

Articles à découvrir

 le fabuleux voyage du bateau-cerf

le fabuleux voyage du bateau-cerf

Que voilà une couverture intrigante, bleue et sombre, à bord d'un navire bien étrange lui aussi, un cerf en guise de figure de proue. Est-ce qu'il vaut mieux savoir ce qui va se passer ou bien se laisser surprendre ? Marco le renard se pose des questions d'un genre tout existentiel. Alors lorsque le bateau-cerf accoste, à la recherche d'un équ
L'oiseau de Colette

L'oiseau de Colette

Des cartons dans le jardin. On déménage, on emménage et tout est à recommencer. Dans ce quartier en noir et blanc, le ciré jaune de Colette fait office de lumière. Son ciré et la mention fragile, qui éclate sur un carton vide. C'est cette boite banale entre toutes qui sert de prétexte à Colette pour entrer en contact avec les enfants du q
deux ours

deux ours

Il y a documentaire et documentaire. En voici deux pas banals, mêlant information et poésie avec bonheur. L'ourse voit arriver l'automne. Elle est seule et semble accomplir un rituel qui la mènera vers l'hiver, puis vers la saison douce. Ce récit de vie, sans heurt, mène le lecteur vers la renaissance de la nature et la naissance de l'ourson.
Printemps de chien

Printemps de chien

Et de 4 ! Ce matin, pas question de perdre une minute de printemps ! Mon Gaspard ronflerait sans doute jusqu'à midi; mais moi, à midi, j'avais bien l'intention d'être déjà toute sale, avec un tas de dégâts à raconter. Viens, lecteur, que je te parle un peu de moi, mais pas longtemps.Je n'ai jamais vécu en compagnie d'un chien - ni d'un cha
Pfff...

Pfff...

Puisque l'ennui a des vertus (et j'en suis persuadée), voici l'album idéal ! Commençons par la bouille tout à fait réjouissante des deux principaux protagonistes de cette histoire de prime abord peu violente. Tout est là, dans la fatigue de la vacuité à peine surjouée. Les connaisseurs en minuscules (anciens minuscules eux-mêmes) reconnai
Jusqu'ici tout va bien

Jusqu'ici tout va bien

C'est à se demander si on n'écrit pas sur les livres simplement pour meubler cet espace de vacance entre deux lectures, ce moment où l'on termine un livre et où l'on n'ose pas encore ouvrir le suivant parce que ce serait comme manquer de respect au premier en s'en détournant trop vite. Ça n'arrive pas toujours. Mais parfois c'est criant, pres
Cavale & Une histoire d'amour

Cavale & Une histoire d'amour

Dans les catégories d'âge qu'on attribue parfois aux livres, vous connaissez bien entendu la littérature dite young adult, à mi-chemin entre ado et adulte. Entrons aujourd'hui, lecteur fidèle (et patient), dans la littérature old child, autrement appelée je-lis-encore-des-albums-et-alors ? En temps qu'ancien enfant, je me sens parfois chouch
le dimanche, je donne mon avis...

le dimanche, je donne mon avis...

... d'autant plus que personne ne me le demande. Je suppose que tout le monde a vu passer ici ou là quelques pages de On a chopé la puberté (éditions Milan). Je vous les épargne ici, mais pour ceux qui rentreraient d'un trekking sur Pluton, sachez seulement qu'il y est question de la puberté chez les filles, envisagée du point de vue de la s
le journal de Gurty - Marrons à gogo

le journal de Gurty - Marrons à gogo

A chaque saison ses vacances. Celles d'automne ne sont pas les moindres, et je peux vous assurer que je m'y connais en vacances. Je l'ai toujours dit : l'automne, y a pas mieux comme saison. Et ce n'est pas parce que je suis née au mois d'octobre, non. L'automne a quelque chose d'indéfinissable, de délicieux. Je ne savais trop comment définir c
Miss Pook

Miss Pook

- Voyons, voyons mon Cabas chéri... Depuis combien de temps n'avons-nous pas ici évoqué un roman de Bertrand Santini ? [Oui, je voussoie mon cabas. Cela met de la distance tout en exprimant le respect que je lui porte.] - Deux mois, quasiment jour pour jour.- Et en voici déjà un autre ! Quelle année ! Que diriez-vous de celui-ci, Cabas joli ?