Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Za

Za

farfouilleuse de mots, chercheuse de soleil, bavarde impénitente...

Ses blogs

le Cabas de Za
Za Za
Articles : 379
Depuis : 25/08/2009

Articles à découvrir

et Montreuil !

et Montreuil !

Tu te sens pas vide, toi ? Si, un peu. Ça fait toujours ça après Montreuil, non ? Ouais... Montreuil, c'est du bruit. Le vrombissement permanent d'un truc qui s'apprêterait à décoller sans jamais le faire, une ruche bruissante de gens de tous âges. Montreuil, c'est la chaleur d'un plein été où on porterait des pulls parce qu'on est en dé
deux filles chez Grasset Jeunesse

deux filles chez Grasset Jeunesse

Mais quel titre ! Ma sœur est une brute épaisse ! Immédiatement, on pense à quelqu'une qu'on a connu, qu'on côtoie, à sa propre sœur, voire même à soi, c'est selon.La sœur en question, on la trouve d'abord sur la couverture, l'air décidé, les poings sur les hanches. Le narrateur, un mignon bien tranquille aux cheveux joliment fluos voit
donc l'été  #2

donc l'été #2

Prolongeons l'été, donc, à contre-courant de l'impitoyable rentrée littéraire, un peu comme un genre de slow book... J'ai commencé les vacances avec Gustave Eiffel et les âmes de fer, de l'inégalable, l'impayable, la très talentueuse Flore Vesco. Après Louis Pasteur, c'est à Gustave Eiffel de s'y coller, avec Alfred Nobel en second rôle
and ze ouineuses are...

and ze ouineuses are...

Dimanche, 18h, tirage au sort ! Alors, pour ce qui est de la parité, on n'y est pas. Mais pas du tout. Oui, il y a 3 Caroline(s), qui n'en sont qu'une. La petite maligne a participé sur FB, Instagram et ici ! Pliage, petit petit... Et les voilà les veinardes !
Vacances chez Tête de Fesses

Vacances chez Tête de Fesses

Vous aimez les romans d'amour ? Moi, d'habitude, non. Trop de sucre et de guimauve répandus. Mais là, on parle vraiment d'amour. D'amour inconditionnel. Par un cruel hasard de circonstance, voici notre chère Gurty privée de son Gaspard. Momentanément, heureusement, mais quand même. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, son amie Fleur est
les riches heures de Jacominus Gainsborough

les riches heures de Jacominus Gainsborough

J'ai toujours un moment d'arrêt avant d'ouvrir un album de Rébecca Dautremer. Comme une timidité mêlée d'avant-joie parce que je sais que ça va être bien, que je vais y revenir, y passer du temps. D'ailleurs, je ne l'ouvre pas si je n'ai pas un minimum de temps devant moi. C'est bien le moins. Et puis, il ne faut pas oublier le temps nécess
sortie, concours & interviou !

sortie, concours & interviou !

Allez zou ! Le voilà en librairie, notre roman tout neuf ! Si vous n'avez jamais entendu parler un corbeau, c'est le livre qu'il vous faut ! Si vous n'avez pas peur de sentir battre votre cœur, voilà un roman pour vous ! Si vous avez le pied marin, ou si, au contraire, vous souffrez du mal de mer, A cœur ouvert vous attend ! A cette joyeuse occ
des nouvelles !

des nouvelles !

Il y avait longtemps qu'on n'avait pas vu quelque chose gigoter par ici. Le blog procrastine, s'ankylose, roupille, hiberne depuis presqu'un an. Et voilà qu'aujourd'hui il se réveille, toujours pour parler de littérature jeunesse mais pas à sa manière habituelle. De ce livre, je ne ferai pas la critique. Et pour cause. Il sort ce mercredi - c'
à coeur ouvert, notre roman

à coeur ouvert, notre roman

Un roman choral. Non, ce n'est pas un roman qui chante. Encore que. Il y a une histoire de chansons, à un moment. Marie-France Zerolo et moi avons écrit un roman choral, et en plus, à quatre mains. Comme le piano, à quatre mains. Mais il n'y a pas de piano dans le roman. Vraiment. Ce roman s'appelle A cœur ouvert, il est publié par les Éditi
SLPJ, plus communément appelé Montreuil

SLPJ, plus communément appelé Montreuil

T'es à Montreuil cette année ? Ouais, évidemment ! C'est vrai qu'on s'en voudrait de louper ce léger rendez-vous qu'ont honoré cette année pas moins de 180 000 visiteurs. 180 000... Ça ferait une belle manif, non ? J'imagine bien les slogans... ! des livres pour tous ! ! laissez-nous lire ! ! travailler moins pour lire plus ! ! littérature