Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Mài

Mài

Ses blogs

Mitaw

Mitaw

Dans ce blog vous trouverez des informations sur l'histoire, les langues, et les traditions orales du Nord-Ouest du pays nantais.
Mài Mài
Articles : 95
Depuis : 02/07/2009

Articles à découvrir

Les noms des Namnètes II / Anvioù an Namneted II

Les noms des Namnètes II / Anvioù an Namneted II

Deuxième partie de l'article bilingue (en français en vert) sur les noms celtiques antiques retrouvés à Nantes et Rezé par les archéologues. Eil tamm ar pennad divyezhek a-zivout an anvioù keltiek bet dizouaret get an arkeologourion e Naoned hag e Reudied. MACCAROS ha CETTOS Anvioù podourion c'hoazh ur wezh. Siell an hani kentañ zo bet kav
Quelques témoignages de la pratique de langue bretonne dans la presqu'île guérandaise.

Quelques témoignages de la pratique de langue bretonne dans la presqu'île guérandaise.

Jusqu'à une époque récente on parlait bien peu de la langue bretonne même si sa pratique était bien réelle. Les témoignages directs sont en fait assez rares. Nous en avions cependant déjà évoqué quelques uns ici, là et ici. Dans cet article nous en présenteront quatre autres. 1) Kimperkorentin, Kamperle, Guerrande Celui-là ne date pas
Le nom breton de Piriac

Le nom breton de Piriac

Cette commune est l'une des dernières du pays nantais où le breton nantais a été parlée. En 1830 les anciens pratiquaient encore cette langue selon un témoignage de Paulin Benoist (Buron G. exposition sur le breton de Batz). Elle a donc disparu durant XIXe siècle. Le nom de Piriac vient du breton, il est constitué du mot «Penn» (tête, bo
2000 ans d'histoire linguistique du pays nantais en un dessin !

2000 ans d'histoire linguistique du pays nantais en un dessin !

2000 ans d'histoire linguistique du pays nantais en un dessin ! (le schéma n'est pas top, voire même moche, mais il a l’avantage d'être visuel et de changer un peu des cartes). En vert : Langues celtiques. En rouge : Langues romanes. 1) Fondation de Portus Namnetum et de Ratiate. Le latin s’impose parmi les élites même si le gaulois reste
Thalassonymes gallos

Thalassonymes gallos

Quelle que soit la langue, les gens de mer utilisaient souvent les mêmes images pour désigner les rochers, hauts-fonds, courants qui les entouraient. Nous allons voir ici quelques noms de lieux marins du pays nantais qui viennent du gallo, à la fois au nord (de la Baule-Escoublac à Saint-Nazaire) et au sud de la Loire (de Paimboeuf à Bouin). Q
Les noms bretons et gallos de la Loire et de la Vilaine

Les noms bretons et gallos de la Loire et de la Vilaine

La Loire et la Vilaine, des fleuves importants qui irriguent le pays nantais, ont été en quelque sorte des voies rapides vers la mer durant des millénaires. Pourtant il n’est pas si simple de trouver leurs dénominations traditionnelles en breton et en gallo. Cela peut sembler paradoxal, mais c’est dû, entre-autres, au fait qu’on avait co
L'ancêtre du gallo au haut Moyen Âge

L'ancêtre du gallo au haut Moyen Âge

Quand on parle du cartulaire de Redon (et nous avons eu l'occasion de le mentionner souvent ici) on pense généralement à la langue bretonne. C'est effectivement la source principale du vieux breton que nous ayons. Les chartes de ce document précieux sont comme autant de petits instantanés qui nous permettent d'entrevoir ce que parlaient les ge
Les noms des Namnètes / Anvioù an Namneted

Les noms des Namnètes / Anvioù an Namneted

Article bilingue / Pennad divyezhek J'ai regroupé ici les petites notes que j'ai posté sur Facebook ces derniers temps. Chacune porte sur un anthroponyme celtique ancien trouvé à Nantes (Condevincon) ou Rezé (Ratiatum) à l'époque antique. À chaque fois le nom est décortiqué pour pouvoir le comprendre et montrer les rapports avec le breton
Penoh, Bledic et Guennedat

Penoh, Bledic et Guennedat

Encore un article sur le cartulaire de Redon, car c'est une mine. Cette fois nous allons voir quelques petites choses étonnantes qu'il nous montre concernant le breton dans le pays nantais. Surnoms. Le cartulaire nous montre un pays nantais médiéval fourmillant de mots bretons et donc, fatalement, plusieurs mots sont attestés pour la première
 Pennestin hag e anv

Pennestin hag e anv

Bourc'hig àr glannoù ar Gwilen, Pennestin zo e-mesk ar c'humunioù a vro Naoned bet lakaet e departamant ar Mor-Bihan e grez an Dispac'h Bras. Gellet e veze klevet brezhoneg ar vro e-doug an XIXvet kantved c'hoazh. Anat eo deomp rak e 1806 e oa bet lakaet e Breizh Izel get an Aotrou Coquebert de Montbret en e studiadenn, hag e 1889 e lâras ar ch