En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Gilbert Pinna, le blog graphique

Gilbert Pinna, le blog graphique

Dessinateur et professeur de philosophie Collaborations graphiques avec Le Cherche-Midi, les Editions Scolaires et Pédagogiques de Varsovie, de Boeck Université, les Editions Didier, Les Carnets du Dessert de Lune

Ses blogs

Gilbert Pinna, le blog graphique

Gilbert Pinna, le blog graphique

... où l'encre coule directement sur le papier et transperce parfois les pages de Sartre, Camus, Duras et Kafka
Gilbert Pinna, le blog graphique Gilbert Pinna, le blog graphique
Articles : 1169
Depuis : 24/03/2009

Articles à découvrir

fermer les yeux

fermer les yeux

Gilbert PINNA Peut-être des falaises (roman graphique) Il lui suffit de fermer les yeux pour les faire arriver d'Abyssinie, d'Acarnanie, d'Abkhazie, d'Albanie, d'Amazonie, tous enfants d'Hugo Pratt. Nouvelle édition grand format broché, 80 pages, papier photo, 29 illustrations. 9791092622324, Editions Le bateau ivre, collection Titane, 25 euros
et là en surplomb

et là en surplomb

Parution le 1er septembre : GILBERT PINNA, PEUT-ÊTRE DES FALAISES (roman graphique) Et là, en surplomb des criques, indifféremment, c’est la mer Méditerranée, l’océan ou bien la Manche. Le petit corps qui voit et qui frémit, une vigie. Peut-être des falaises, peut-être des calanques. Et puis, au beau milieu du vent, au beau milieu des
l'éventualité simple et sèche des choses

l'éventualité simple et sèche des choses

GILBERT PINNA PEUT-ÊTRE DES FALAISES (roman graphique) Nouvelle édition grand format broché, 80 pages, papier photo, 29 illustrations.9791092622324, Éditions Le bateau ivre, collection Titane, 25 euros Dans toutes les librairies, sur commande (distribution Sodis) et sur le site de l'éditeur http://lebateauivre.fr/
Peut-être des falaises

Peut-être des falaises

À paraître le 1er septembre : GILBERT PINNA, Peut-être des falaises (roman graphique) Une traversée graphique et littéraire portée par les embruns des mers et des océans, qui trouve refuge dans les chambres, dans les loges, dans les jardins, au creux des fauteuils, dans les pages des livres, du côté de Duras, de Camus, de Kafka, de Michaux

Peut-être des falaises dans La cause littéraire

« Débarquement dans les ports. Marseille, juillet 1962. Il faut voir tous ces gens éperdus, dans la gare Saint-Charles. Moi, minuscule, dans un couffin, avec mon frère, en départ de vacances. Bien plus tard, on me le raconte : il y a des vieux, des vieilles, des enfants, hagards, une valise à la main, qui attendent, debout, assis, couchés…