Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Ile Eniger

Ile Eniger

Auteur

Ses blogs

PAGES ECRITES

PAGES ECRITES

Littérature
Ile Eniger Ile Eniger
Articles : 44
Depuis : 24/10/2011

Articles à découvrir

Jean-Luc Catoir

Nul ne connaît les cartes gravées dans les airs qui aux confins de l’été les portent vol immense de l’Amérique du Nord à la tiédeur du Mexique vagabonds par millions un cinquième des papillons monarques atteindront leurs pâtures sylvestres dans l’heure étonnante de la Toussaint portent-ils sur leurs ailes chatoyantes l’esprit des

Pablo Picasso

"Il y a des êtres qui font d'un soleil une simple tache jaune, mais il y en a aussi qui font d'une simple tache jaune, un véritable soleil". Pablo Picasso

François Cheng

L'homme, petit être perdu au sein de l'univers, a bien du mérite. En dépit de tout, il a tenu et continue de tenir le flambeau de la vie. Entrant dans la vie, il doit assumer les épreuves provenant de tous les niveaux du monde environnant et de son être propre : biologique et physique, éthique et spirituel. Dans ces épreuves, la suprême ét

Liberté

Voir le Fichier : De_la_montagne_haute.mp3 Texte et voix de Ile Eniger - Edts Chemins de Plume

Morice Benin s'en est allé

Morice Benin est parti ailleurs chanter "Je vis", "L'églantine de mon jardin", "Une fois", et tous ces mots, ces musiques où il mettait son absolue sensibilité. Il me souvient quand nous partagions, en montagne, nos visions et nos ressentis du monde, il me souvient le simple de l'amitié. Bonne route Morice, bonne route l'ami... Ile E.

Christiane Singer

"Chaque matin, les hommes et les femmes qui prennent soin de la parcelle du réel qui leur est confiée, sont en train de sauver le monde, sans le savoir". Christiane Singer

Jean Diharsce

Terriblement envie de monter où Giono écrivait oliviers et garrigue un corbeau ordinaire des soleils plein la tête la ville en bas et ses marchés ton enfance en éclats de samedis matin quand tu iras bientôt je t'attendrai là haut en hussard sur le toit sans armes hors mes mains pour te faire la fête et mes mots pour te dire que tu sens bon

Elle est

E lle balaie devant sa porte tous les champs de mines des pouvoirs, les images sales. Elle rince ses mains et ses mots à l'eau claire. Sur la poussière du sentier et ses virgules d'herbes, elle dessine des ailes et souffle. L'air est vaste. Avec l'arbre, le torrent, l'oiseau, elle sait sa place. Elle est du jour levant, son battement de belle et

La même patience

L es ronciers insolents dressent leurs barbelés d'épines. Accrochent, blessent, retiennent. Le temps tombe du clocher sur la terre dure, sans déranger. Un étrange paysage lunaire respire doucement. Les arbres nus implorent, bras tendus. Des bruits infimes crissent au poudreux des herbes. Des pas feuillettent une lumière dorée sur le sentier d

Deux poètes en allés

Philippe Jaccottet quitte la route à 95 ans, Joseph Ponthus à 42 ans, ils auront approché la Poésie au plus près, ils sont partis la rejoindre. "Lorsque la douleur l'eut hissé sur son toit envié un savoir évident se montra à lui sans brouillard. Il ne se trouvait plus dans sa liberté telles deux rames au milieu de l'océan. L'ensorcelant