En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

anneethubertploquin-dcc

Ses blogs

Le blog d'Anne et Hubert Ploquin

Le blog d'Anne et Hubert Ploquin

Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
anneethubertploquin-dcc anneethubertploquin-dcc
Articles : 111
Depuis : 25/08/2011
Categorie : Associations & ONG

Articles à découvrir

Touggourt

Touggourt

Hubert continue son récit d'une virée vers le sud-est. Nous quittons Batna et partons pour Touggourt via Biskra (route verte sur la carte). Un léger vent de sable voile l’horizon. Heureusement la signalisation routière reste visible, ce qui nous permet d’éviter les dromadaires (ici, ce sont des « chameaux ») et les dunes intempestives...
Besslama - Au revoir

Besslama - Au revoir

Chers amis lecteurs, Comme vous le savez probablement, nous avons quitté l'Algérie pour la France à la fin du mois de juin. Avant de fermer notre blog, nous avions l'intention de publier quelques articles complémentaires sur d'autres lieux visités et d'autres personnes rencontrées... L'hospitalisation d'Hubert en urgence pour soigner un genou
Un couple à Tibhirine

Un couple à Tibhirine

Depuis le 17 avril 2015, ce livre est disponible à la vente. Avec quelques mois de recul, nous avons tenté une relecture de certains moments vécus pendant notre séjour en Algérie, notamment au monastère de Tibhirine. C'est en réponse à de nombreuses sollicitations que nous avons finalement accepté de livrer ce témoignage, espérant qu'il
Sortie du C.A.C.

Sortie du C.A.C.

Non ! Ce n’est pas le C.A.C. 40 ! Nous n’étions pas quarante, mais quatre-vingts... pour la sortie annuelle du Centre Amitié Culture, alias C.A.C. Vous savez ?... C’est cet établissement situé à Bordj El Kiffan, à la sortie Est d’Alger, où nous sommes intervenus sur plusieurs journées au cours de l’année pour chercher avec les fo
Guemar

Guemar

Suite et fin du récit d'Hubert 1er mai... Nous avions prévu une visite à El Oued, à l’est de Touggourt. Mais l’ami d’un ami d'un ami de Claire D. (vous avez suivi ?), prévenu par téléphone, nous attendait à Guémar. C’est juste à côté de El Oued, pas très loin de la frontière tunisienne. Nous avons fait la connaissance de Laïd
Après Tibhirine

Après Tibhirine

Voilà ! Ce n’est pas sans une certaine nostalgie que nous terminons maintenant ce blog qui nous a relié à vous pendant deux ans. Merci de nous avoir ainsi accompagnés à distance ! Des articles sont restés en suspens. Nous aurions aimé vous parler du lien entre Charles de Foucauld et les moines, d’un mariage algérien où nous avons été
Week-end D.C.C.

Week-end D.C.C.

Douze ! Nous sommes douze volontaires pour la solidarité envoyés par le même organisme en Algérie ... Nous sommes sur des postes variés et dans différents lieux. Le fait d’être D.C.C. est un lien entre nous et nous avions projeté un WE à vivre ensemble pour ce mois de mai à Alger. D.C.C. = Délégation Catholique pour la Coopération. (
Boucebci

Boucebci

« Si vous allez à Alger, retenez ce nom : Boucebci ! C’est le nom d’un grand psychiatre avec lequel j’ai travaillé ; il a été assassiné en 1996 ; essayez de rencontrer son épouse, j’aimerais la connaître ». Voilà le conseil que nous a donné avant notre départ en 2011 le Professeur André Badiche, psychiatre de Rennes. Nous avons
Du nouveau...

Du nouveau...

Si vous le voulez bien, nous allons revenir un instant sur le vitrail de la chapelle du monastère à Tibhirine. Vous savez ? Celui qui a été pendant longtemps une énigme. Cf. articles précédents : "La chapelle" du 11 novembre 2012 "Le médaillon insolite" du 27 novembre 2012 "Fin de l'énigme sur le vitrail" du 8 février 2013 Eh bien ! Il y
Le musée du Bardo

Le musée du Bardo

Lorsque Jean-Baptiste est venu nous voir en Algérie, nous avons visité le musée national du Bardo avec lui. Construite à la fin du XVIIIème siècle par un riche tunisien pour en faire un « djenan », c'est-à-dire une résidence d’été entourée de jardins et de vergers, agrémentée de fontaines et de bassins, cette villa mauresque a ét