Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Anatole de Mururoa

Anatole de Mururoa

Liberté, liberté chérie...
Tags associés : billet d'humeur, hommage

Ses blogs

Le blog de anatole de mururoa

Le blog de anatole de mururoa

Un souffle de liberté et d'insolence dans cet Etat qui manipule les faits et voit les laquais de la désinformation duper leur public.
Anatole de Mururoa Anatole de Mururoa
Articles : 4587
Depuis : 12/04/2011
Categorie : Humour

Articles à découvrir

"Sécurité globale" : le superbe cache-sexe de Castex

Celle-là, il fallait la trouver ou comment masquer d'un voile pudique l'une des dernières déclarations imprudentes de Macron Imperator. Voilà quelques semaines, le génie de la galaxie avait osé utiliser des expressions incompatibles avec le nouveau régime qu'il entend en réalité instaurer. "Séparatisme communautaire, terrorisme islamiste"

Le Conseil d'Etat contre Macron-Castex

Grande victoire pour les esprits libres. Le Conseil d’Etat vient de donner tort à la horde totalitaire menée par le duo infernal Macron-Castex : l’accueil des fidèles aux offices religieux ne sera plus limité à trente personnes. Tout dépendra de la capacité des églises ou bâtiments. Le duo sinistre a trois jours pour revoir sa copie. A

Fabuleux papyrus et squelettes d'Herculanum*

La ville fut recouverte par vingt mètres de débris rejetés par le Vésuve. Sa situation géographique au nord-ouest du volcan lui permit d'être moins détruite que sa malheureuse voisine Pompéi soumise aux vents meurtriers. Depuis quelques années, les archéologues y font d'extraordinaires découvertes. *Les secrets enfouis d'Herculanum de Be

Ecritures : sans elles, pas de mémoire ni de communication

Que serions-nous devenus sans ce qui a été gravé sur des tablettes en argile voilà plusieurs millénaires dans le croissant fertile ? La brillante rétrospective de David Sington* nous emmène non seulement en Mésopotamie, mais aussi en Egypte, en Chine, chez les Mayas, sans oublier les Arabes ou ce bon vieux Gutenberg. L’exemple de l’Ouzb

El Pibe de Oro : au Panthéon du ballon rond

Rebelle, tricheur, génie, héros, diable, dieu : le magnifique film éponyme de Asif Kapadia revu hier soir sur Canal montre la complexité du personnage Armando Diego Maradona. En fait il y eut toujours deux personnes en lui : Diego, né au milieu de la pauvreté, qui n’oublia jamais ses origines ; Maradona, l’homme qui côtoya les grands et

Pompette Pompili ?

“Goûtons voir si le Beaujolais nouveau est bon.” Peut-être la ministre de l’Ecologie Barbara Pompili a-t-elle été victime de cette pratique si chère à bien des Français ? Depuis deux jours, en compagnie de son complice garde des Sceaux, elle s’est mis en tête d’appliquer l’une des résolutions de la Convention citoyenne pour le

Quels salauds !

S ’il ne fallait qu’une seule preuve de la saloperie (désolé je ne trouve pas d’autre mot) de nos dirigeants, je prendrais la limitation des fidèles dans les cérémonies catholiques. Vous imaginez trente personnes perdues dans la cathédrale d’Amiens ? Il me semble pourtant que certaines prières de rues accueillent plus de fidèles d

Garches : en avant PV !

Dans ma petite cité, certains possèdent un humour si affirmé qu’on est en droit de se demander si ce n’est pas l'ensemble du conseil municipal qui est diplômé de l’école du rire. Chez nous, ils n’ont de cesse d’encourager les petits commerçants, bla par ici, bla par là. Y compris dans le bulletin municipal. Nos commerçants... nos

L'inimaginable voyage à l'intérieur de mon corps

KO debout ! Assommé, interloqué, effaré, ébaubi, effrayé, stupéfait, incrédule, enthousiaste... Les mots me manquent après avoir regardé ce soir France 5. "Notre corps, ce réseau social" de Pierre-François Gaudry est - sans exagération - l'un des documents les plus étonnants vus de ma vie. Pauvre de moi, je n'ai pas tout saisi. Cependa

Désespoir : nous n'y arriverons jamais

Chaque jour, la lecture de FB me laisse amer. De nombreux intervenants - hélas certains de mes amis - traitent de "débiles" ou de "cons" nos dirigeants. Sont-ils conscients que, objectivement, ils les défendent ou les excusent ? Sont-ils victimes du syndrome de Stockholm ? Aspirent-ils à se laisser égorger comme des moutons ? Oh ! je devine ce