Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

dominique ottavi

dominique ottavi

Homme de paroles : chanteur (en langues corse et française), conteur, musicien(joueur de cetara, antique cistre corse), poète, écrivain, comédien

Ses blogs

Le blog de dominique dume ottavi

Le blog de dominique dume ottavi

Parole, chant, écriture, musique, poésie, scène, théâtre, ateliers de creation littéraire et musicale...
dominique ottavi dominique ottavi
Articles : 2437
Depuis : 22/05/2007
éditions amapola

éditions amapola

amapola est un collectif d'artistes, d'écrivains, de poètes-chanteurs, de peintres, de musiciens, de conteurs, de comédiens, d'animateurs d'ateliers d'écriture et de création qui se livrent collectivement aux joies de l'édition littéraire, phonographique, à la production de spectacles, de performances, d'évènements...BP 163 20178 ajaccio cedex 1. amapola.prod@orange.fr www.facebook.com/editions.amapola
dominique ottavi dominique ottavi
Articles : 13
Depuis : 30/08/2015

Articles à découvrir

Disparaitre

La belle nomade Harassée Pose son sac Noir Sur le banc de la gare Et disparaît. Copyright Dumenicumicheli Ottavi Tous Droits réservés

Je vois

Je vois au loin ce tertre ombreux je n’en pense rien sauf qu’il est là au loin posé devant mes yeux. copyright dumenicumicheli anghulu ottavi

À ton attention

Tu peux bien mentir Arracher les fleurs Crever délibérément Les yeux du cœur Prendre le contrepied Systématique Des unijambistes Jeter ta parole Avec ta culotte Par dessus les moulins Le glas Tôt ou tard Sonnera pour toi Tout particulièrement Pour toi. Copyright dumenicumicheli ottavi
hideux

hideux

La neige qui ne vient pas la colère à bout de bras la planète qui se défait le cynisme implacable hideux qu'affectent ceux qui se prennent pour dieu coupant ras au rasoir chirurgicalement les ailes des anges dumenicumicheli ottavi. Tous droits réservés

neige

Sur la dernière marche de l'escalier j'attends qu'on m'apporte la clé le ciel par le vasistas est gris de la neige à venir - qu'elle tombe ! je ne bougerai pas d'ici je ne partirai pas me chantant tout bas cette mélodie qui me met chaque fois les larmes aux yeux. ©dominique ottavi tous droits réservés

Ombreux

J’ai laissé la porte ouverte tu ne reviendras pas mais la porte ne t’en fais pas je vis en face sur le tertre ombreux juste posé là pour moi je me garde ce qui me manque et ça tu n’y pourras jamais rien. copyright dumenicumicheli ottavi

Pour autant

tu détricoteras à l’envers tes rêves d’avant-hier la corneille albinos à grands bruits se fichera de ta gueule toi, tu n’en seras pas quitte pour autant. copyright dumenicumicheli ottavi tous droits réservés