Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Petitalan

Petitalan

La photo, certes, mais aussi le texte. Un modeste petit talent.

Ses blogs

Le blog de petitalan

Au gré du vent, au fil du courant.
Petitalan Petitalan
Articles : 1771
Depuis : 30/05/2009
Categorie : Photographie

Articles à découvrir

T954 - Etc.

T954 - Etc.

954 - Etc. dr Crénom, ces noms de prénoms Jean-Pierre, Jean-Jacques, Jean-Paul, et François, et Yves Vas-y mon gars, depuis la nuit des temps je te distribue du Jean à tout vent De préférence devant. Jean-Philippe, Jean-Marc, Jean-Baptiste Jean ceci, Jean cela Jean par-ci, Jean par-là Etc. J’en passe et des meilleurs Et, pour en finir, Jea
T961 - Biquette ? Que non !

T961 - Biquette ? Que non !

Biquette ? Que non ! A Éric Bouclet. Donc ainsi c’est définitivement ainsi C’est ainsi, je l’affirme, le dis et le redis Depuis que j’ai découvert la pointe bique dans sa caisse à outils. Biquette n’était pas celle qu’on pensait. La gracieuse et souple Biquette n’est pas une dame, certes non. Nullement une bique, que nenni. Bique
T960 - Décollage dans quelques instants.    (A&A n° 114)

T960 - Décollage dans quelques instants. (A&A n° 114)

Décollage dans quelques instants. « Qu’avez-vous tous à m’observer avec vos yeux ronds, Est-ce parce que je suis posé sur ce rond ? Passez votre chemin bande de vieux chnoques, Vivez avec votre époque ! Si sur cette soucoupe volante je me suis installé, C’est que dans quelques instants elle va décoller Je pars rejoindre des amis dans l
T962 - Ma vie.

T962 - Ma vie.

Ma vie. Un jour, eh oui ! coucou, je naquis. Depuis, eh oui ! je vis. Les heures, les jours, les mois et les années passent Alors au fil du temps naturellement j’ai vieilli Avec des hauts et des bas Et aujourd’hui, tant qu’il est encore temps, je raconte ma vie ? J’ai connu des jours et des années de toutes les couleurs De tous les bonheu
T959 - Délit de fuite.

T959 - Délit de fuite.

Délit de fuite. Les embrouilles à Minie. Sur la pointe des pieds elle s’est enfuie Aussi discrète et rapide qu’une souris. Ma chère Minie a mis les bouts. Sans un mot. Un point c’est tout. Minie est partie Voilà qui fortement me chagrine et contrarie. Ben quoi ! Elle m’a quitté, m’a largué. Minie, que pouvais-tu me reprocher ? Nous
T963 - La proposition.

T963 - La proposition.

La proposition. « Ô comme j’apprécierais jeune et belle demoiselle Que vous vous pendissiez à mon cou Si toutefois malgré mon âge Vous me trouviez quelque peu à votre goût ! Monsieur, je ne saurais donner suite favorable à votre invitante proposition. Ma chère maman depuis longtemps m’a mise en garde : Fillette, méfie-toi des beaux p
T958 - Les points sur les i.

T958 - Les points sur les i.

Les points sur les i. Depuis l’apparition de cette fâcheuse pandémie Sans doute, tout comme toi, tout comme elle et lui Inlassablement je m’ennuie. Bloqué, jour et nuit De minuit à midi, de midi à minuit Du lundi au samedi Le dimanche, jour béni, je ne quitte pas mon lit. Comment peut-on à la fois broyer du noir, faire grise mine et voir
T957 - A prendre ou à laisser.

T957 - A prendre ou à laisser.

A prendre ou à laisser. Je déprime. Enfin quoi ! si vous le préférez : je craque Crac crac Qu’on m’apporte une corde Je vais me p e n d r e Quoique, rien ne presse… en y réfléchissant cela va d é p e n d r e Pour l’instant autant s u s p e n d r e !
T955 - Le trou noir.                   (A&A n° 113)

T955 - Le trou noir. (A&A n° 113)

Le trou noir. Quand mission accomplie le pigeon voyageur regagna son logis l’huis pas même franchi, il poussa de désespérés cris : « Non mais, regardez-moi ce fourbi, ce gâchis. Sapristi ! On m’a même volé mon tapis ! Et de plus mon épouse a déguerpi. Qu’est-ce donc que ce fichu trou à rat ? Un authentique foutoir, une caverne d’
T956 -  Dialogue de sourds.

T956 - Dialogue de sourds.

Dialogue de sourds. « Que diable, approche encore un peu mon garçon ! Pourquoi donc hauts perchés ces yeux ronds ? Ne sois pas si craintif, viens plus près, que je te voie, que je t’entende Car depuis que ma branche m’a larguée, je suis devenue dure de la feuille Dans la chute, j’ai perdu l’ouïe et brisé mes lunettes. Toi, la bestiol