Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
jacot63

Ses blogs

Le blog de jacot63

Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
jacot63 jacot63
Articles : 498
Depuis : 31/07/2009
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Etude famille SABY

Pour ceux qui s'intéressent aux familles SABY des Combrailles et d'ailleurs, voici une information de Claude-Alain SABY : "Je vous informe que je vais mettre en sommeil le site https://www.patronymesaby.fr L'hébergeur Jimdo ayant augmenté ses tarifs d'abonnement je ferme ce site à la fin janvier 2021 Néanmoins les documents présents seront vi

Vente de terrains pour la construction du barrage des Fades (2)

Le Courrier du Puy-de-Dôme du 3 juillet 1904 Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Annet TOURNAIRE et Mme Anne Malchide TOURNAIRE, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village du Cluzel. Savoir : Une parcelle d’héritage, pré et pâture, dit a Ganne, de 2 ares 90 centiares portée sous le numéro 555,
ACHARD Joseph Parfait

ACHARD Joseph Parfait

Curé de Saint-Priest-des-Champs, de 1939 à 1979, Joseph Parfait ACHARD voit le jour le 18 avril 1901 au bourg de Tauves où son père exerce la profession de cordonnier. Il est le 6e et dernier enfant du couple Annet ACHARD et Marguerite dite Marie ACHARD. Annet et Marguerite, tous deux originaires de Tauves, s’y marient le 3 mai 1884. Le desti

1788

Voici les notes du curé de Deneuille (Alliier). Il mentionne les intempéries qui se sont produites en fin d'année 1787 et l'année 1788. Ce sont certainement à cause d'elles qu'une révolution aura lieu quelques mois plus tard. On peut penser qu'il y a eu le même genre de temps sur la paroisse de Saint-Priest-des-Champs. 1788 à Deneuille-les-
Les maladies les plus courantes

Les maladies les plus courantes

Un médecin à dit, en 1789, en parlant des paysans auvergnats : « Ces sortes de gens vivent si rapprochés entre eux dans leurs chaumières, et prennent si peu de précautions contre la contagion des épidémies que si l’un d’entre eux contracte une maladie, bientôt elle se communique à toute la famille et au village et y fait des ravages

Destination Vénissieux (69)

Il fallait bien partir, le travail ne se trouvait pas de « l’autre côté de la rue ». Comme on peut lire dans le livre de Claude-Alain SABY « L’itinéraire d’un maçon auvergnat », je cite : « Le patrimoine familiale étant considéré comme indivisible, il faut éviter de l’amputer. Par conséquent, ce bien peut être maintenu dans s

Vente de terrains pour la construction du barrage des Fades (1)

Suivant divers actes reçus par Me MAURIN, notaire à Saint-Priest-des-Champs. Vente à la Société Anonyme d’éclairage par le gaz de la ville de Clermont-Ferrand, de tous les terrains appartenant aux vendeurs dans la commune de Saint-Priest-des-Champs, qui peuvent être compris dans la courbe de niveau déterminée par un barrage de trente tro

Voilà peut-être les solutions !

Comment les PP. Jésuites combattaient les Épidémies en 1630 dans leur Collège d'Angoulême Les PP. observent avec soin les principes d'hygiène. Comme les épidémies sont fréquentes, ils ferment au besoin leur collège aux fortes chaleurs, avant la date des vacances. En temps de peste, ils "envoient aux champs" les religieux atteints et ceux
1914-1918 Souvenons-nous (1)

1914-1918 Souvenons-nous (1)

SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS A LA VEILLE DE LA GUERRE Le recensement du 4 avril 1911 dénombre une population de 1766 individus. 232 habitent 60 maisons du bourg et 1534 se répartissent dans les 340 maisons des 52 villages et hameaux. La population est assez jeune. Elle compte 1065 personnes de moins de 40 ans qui occupent les tranches d’âges suivan
Il était bien caché

Il était bien caché

DEMOULIN Alexandre, gravé sur le monument avec pour seul information « Mort à l’intérieur ». Cela veut dire qu’il n’était pas affecté dans les unités combattantes. Pas de trace de lui dans les registres des matricules du Puy-de-Dôme, ni dans les actes de décès de Saint-Priest-des-Champs. Le seul indice, une tombe des familles DEMOU