Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
HABIB.Aomar

Ses blogs

AIT-OUABANE VILLAGE DU PARC NATIONAL DU DJURDJURA

AIT-OUABANE VILLAGE DU PARC NATIONAL DU DJURDJURA

AIT-OUABANE VILLAGE DU PARC NATIONAL DU DJURDJURA
HABIB.Aomar HABIB.Aomar
Articles : 126
Depuis : 09/10/2005

Articles à découvrir

LE PIMENT D'AIT-OUABANE klilouche

LE PIMENT D'AIT-OUABANE klilouche

Ait Ouabane, le village du piment fort Le village d’Aït Ouabane, aujourd’hui peuplé de 3.700 âmes, est surtout réputé dans la région pour son piment appelé localement "Klilouche" et ailleurs, le piment "Aouabane", du nom du seul village de la région qui le produit. Ce petit piment, très fort, se déguste de différentes manières. Lors

LE VILLAGE AIT-OUABANE

Le village d’Aït Ouabane "At Uaban" se situe dans le massif du Djurdjura, à une altitude qui dépasse les 900 mètres. Il est entouré de sommets montagneux de plus de 1600 mètres. Seul le coté Ouest permet d’y accéder. En forme de cuvette, le village peuplé d’environ 4 000 âmes, est surplombé d’une forêt primitive d’une vingtain

Amar Ould Hamouda, un enfant de Tassaft

Amar Ould Hamouda, un enfant de Tassaft Fils de Mohamed Ouali ben Akli et de Thourkiya BENABDESLAM, Amar Ould Hamouda est né le 30 mai 1923 au village de Tassaft. Il est le cousin du colonel Amirouche. Elève de l’école normale de Bouzaréah, il a étudié aussi à Boufarik, Miliana et Ben-Aknoun où il a fait partie du fameux "Groupe du lycée

3ème édition du marché des femmes à Ath Ouabane : »qui voudra pourra »

Tizi-ouzou, 15 juin 2013 - Le village Ath Ouabane, accroché à un mont du Djurdjura, du côté de la commune d’Akbil, en Kabylie (Wilaya de Tizi-ouzou), a réussi vendredi le pari d’organiser en 10 mois une troisième édition de son marché traditionnel des productrices du village dit ulzuz n tlawin en kabyle que le comité de village et ses

Amar Ould Hamouda, un enfant de Tassaft Fils de Mohamed Ouali ben Akli et de Thourkiya BENABDESLAM, Amar Ould Hamouda est né le 30 mai 1923 au village de Tassaft. Il est le cousin du colonel Amirouche. Elève de l’école normale de Bouzaréah, il a étudié aussi à Boufarik, Miliana et Ben-Aknoun où il a fait partie du fameux "Groupe du lycée

"GLOIRE A NOS MARTYRS"

Né le 12 avril 1937 à Ait Laaziz commune d'Akbil;le chahid Belghit Achour est issu d'une famille modeste ,de pére mohamed et de mére Bélghit Mekioussa. Enfance pénible passée au village,le jeune Belghit Achour fut scolarisé au village en 1944 et s'est distingué grâce à sa bonne conduite et son assiduité,ce qui lui a valu son admission a
Ait Ouabane: l'éternelle résistance

Ait Ouabane: l'éternelle résistance

Ait Ouabane: l'éternelle résistance Par arez dans Accueil le 14 Juillet 2015 à 17:57 Par Mohamed Arezki Himeur (publié en 2013 dans Algérie Confluences) A son épouse qui lui demandait, à son retour à maison tard le soir, où il était passé de toute la journée, un taximen algérois répondit qu’il était parti en course dans un village

Abanne n'aurait pas apprécié les chamailleries d'Ait ouabane

Depuis que j'ai lu quelque part je ne sais ou, la fameuse sentence de l'ex premier ministre d'Israel Mme Golda Meir concernant les Arabes et Musulmans, je n'arrive plus à m'expliquer autrement les raisons de notre déclin, et pourtant le fait divers du jour se passe en Kabylie, autant dire à la périphérie de ce fameux Monde Arabe et Musulman ta
seksou a bellout

seksou a bellout

Couscous aux glands couscous bel baloute Publié par : amour de cuisine 6 janvier 2015 dans couscous, cuisine algerienne, recettes de feculents 27 commentaires Couscous aux glands couscous bel baloute Bonjour tout le monde, Voila la recette du couscous au glands ou le couscous a la farine de chênes que je vous ai promis lorsque j’ai publier mon