En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

PimentWouj

PimentWouj

Esprit parfois rebelle, souvent décalé, je décortique et critique à volonté ... pour votre bon plaisir évidemment ! Douceur sucrée au coeur pimenté, viendrez-vous goûter mes idées ?

Ses blogs

P'tits Piments

P'tits Piments

Un piment rouge c'est si petit mais ça vous jette dans des flammes sans fin. La vie c’est presque ça aussi : actualités, vécus, surprises et coups de gueule..., parfois de petits rien laissent de grandes traces. Esprit parfois rebelle, souvent décalé, je décortique et critique à volonté ! Douceurs sucrées au coeur pimenté, viendrez-vous goûter mes idées ?
PimentWouj PimentWouj
Articles : 257
Depuis : 07/09/2010
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Circulation nocturne

Circulation nocturne

Circulation nocturne. Je suis captive de l'alanguissement routier; globule gris naviguant sans volonté dans l'artère générale de la ville. Je concède un regard mélancolique au rétroviseur, vers les dernières écorchures rosâtres du ciel. Ces stigmates faussement courroucés sont comme mes bobos et bleus à l'âme : douloureusement beaux à
Arrête de rêver...

Arrête de rêver...

Ne pose pas de question dont tu connais déjà la réponse. Cesse de te plaindre de la douleur d'une plaie que tu ne cesses de remuer. Tu te fies à ton foutu instinct, alors attends-toi à te ramasser. Tu chantes encore ce putain de couplet ? Cet air est déjà trop connu et tu le sais. Ne tourne pas la tête vers quelque chose qui t'est par avanc
Émotions silencieuses...

Émotions silencieuses...

Regarde l'étendue de cette encre pixélisée: nulle volonté visible de se brider. Qui pourrait dire la raison d'exister d'autant de mots ? Combien de syllabes a-t-on déjà épuisées ? Je ne suis plus vraiment sûre de ce dont il s'agissait... Il y a toutes ces jolies phrases, garnies à outrance d'une dentelle de verbes pieux. Je t'en prie ne f
#311215

#311215

"Etre au bout du rouleau" - © Pierre Senard
#DansLaBouche

#DansLaBouche

Les mets sont là : parfumés, colorés et appétissant. La salivation est instinctive et pousse au mordillement tendre de l'évocation charnue inférieure. Les narines se dilatent, nerveuses, comme en recherche de ce parfum qui aiguise la faim. La tête suit la direction du sillage odorant. Les yeux se ferment, confirmant l'exquise saveur du momen
Vidéo : Slogan Jones, le héros plein de punchlines

Vidéo : Slogan Jones, le héros plein de punchlines

Il y a des journées comme ça, plutôt presque normales au demeurant, mais manquant de ce petit je-ne-sais-quoi bien n'importekoitesque qui va vous faire sautiller mentalement dans un champ de Coquelicots-guimauves-salés - élément pouvant ici être remplacé par tout autre chose qui vous semble être de bon aloi. Et là paf, un - super - ami vo
From Pulp Fiction to Breaking Bad

From Pulp Fiction to Breaking Bad

Les afficionados tarantinophiles avertis l'auront sûrement remarqué; il y a comme un fumé pulpfictionisien - j'invente des mots dans ce billet - au long des épisodes de la série - qui envoie du pâté de fois gras - Breaking Bad. Vince Gilligan, créateur de génie de la série, ne confirmera ni n'infirmera rien concernant son éventuelle insp
#010116

#010116

"Jeter l'argent par les fenêtres" - © Pierre Senard
#photodesoirée

#photodesoirée

T'as remarqué que parfois, au lendemain d'une soirée bien arrosée animée, tu tombes sur des photos bizarres, n'importekoitesques voire... improbables sur ton bon vieux smartphone - Non, je ne PARLE PAS de photos coquines sentant le Sex on the Beach de trop; mais juste d'images chelous ? Ainsi dimanche matin je suis tombée sur ça : Dès lors,
#SousLaDouche

#SousLaDouche

La chair frémit. La peau sait et s'éveille. Le sol froid bouscule un instant l'élan serein du corps. Une main se plaque contre le carrelage; sensation mi-faïence mi-calcaire. L'autre se referme sur le robinet silencieux : recherche du point d'ouverture idéal pour atteindre la température idyllique. Les reins se cambrent imperceptiblement. Les