En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

louisiane.catalogne.over-blog.com

louisiane.catalogne.over-blog.com

Centres d'intérêt : La Louisiane, la Catalogne, l'histoire, la littérature, la peinture

Ses blogs

Le blog de louisiane.catalogne.over-blog.com

Le blog de louisiane.catalogne.over-blog.com

Faire connaître la Louisiane et la Catalogne : Lieux, histoire et événements.
louisiane.catalogne.over-blog.com louisiane.catalogne.over-blog.com
Articles : 869
Depuis : 18/11/2010

Articles à découvrir

Rue Damrémont, 75018 Paris

Rue Damrémont, 75018 Paris

La rue Damrémont, dans le 18ème arrondissement de Paris, d'abord ouverte entre les rues du Poteau et Marcadet en 1858 a été prolongée jusqu'à la rue Joseph de Maistre une dizaine d'années plus tard. D'une longueur de 1 130 mètres, cette rue qui suit en partie le tracé d'une ancienne voie de Montmartre, porte depuis sa création le nom de D
Un portrait de Manolo Hugué

Un portrait de Manolo Hugué

Un portrait de Manolo Hugué par Picasso est actuellement visible au Musée d'Art Hyacinthe Rigaud (Perpignan) dans l'exposition Picasso Perpignan le cercle de l'intime, 1953-1955 (jusqu'au 5 novembre 2017). Une amitié indéfectible a lié les deux artistes pendant plusieurs décennies jusqu'au décès du sculpteur catalan en 1945... et même au-d
1914 - 1918 : de l'artillerie à l'armistice - PARADE (6)

1914 - 1918 : de l'artillerie à l'armistice - PARADE (6)

Jean Cocteau fait la connaissance de Picasso en 1915 et celle d'Apollinaire en 1916. Avec le peintre espagnol, la "lune de miel" commencée à Rome lors de la préparation du spectacle Parade ne s'achèvera qu'avec la mort du poète né en 1889 (comme la Tour Eiffel) à Maisons-Laffitte. En 1955, Cocteau et Picasso visitent ensemble le musée d'Art
Les rues de Saint-Cyprien (13) : la place Erik Satie

Les rues de Saint-Cyprien (13) : la place Erik Satie

"Je cite mes maîtres : Erik Satie et Picasso. Je leur dois plus qu'à n'importe quel écrivain." (Jean Cocteau) Comme l'indique le bulletin d'information édité par la mairie de Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales) dans son numéro de décembre 2016 - janvier 2017, la place Erik Satie entièrement piétonne - située dans le quartier du Port ent
1914 - 1918 : de l'artillerie à l'armistice - PARADE (2)

1914 - 1918 : de l'artillerie à l'armistice - PARADE (2)

"Oh! ne pouvoir liquider tout ce passé, ce dernier jour de l'an de disgrâce 1916..." (André Gide) Tandis que le samedi 31 décembre 1916, un banquet est organisé à Paris en l'honneur de Guillaume Apollinaire - qui se remet lentement de sa blessure à la tête (17 mars 1916), Pablo Picasso séjourne à Barcelone pour y passer les fêtes de fin
1914 - 1918 : de l'artillerie à l'armistice (XI) - PARADE, "une sorte de sur-réalisme"

1914 - 1918 : de l'artillerie à l'armistice (XI) - PARADE, "une sorte de sur-réalisme"

Le 18 mai 1917, est créé au théâtre du Châtelet à Paris un ballet interprété par la troupe des Ballets russes de Diaghilev, sur une chorégraphie de Léonide Massine, sur une musique d'Erik Satie, sur un livret de Jean Cocteau et des décors et costumes de Pablo Picasso : Parade. La générale comme les représentations suivantes des 21 et
Picasso 1954

Picasso 1954

Le musée des Beaux-Arts Hyacinthe Rigaud qui, jusqu'en 2014, présentait ses collections dans quelques salles de l'hôtel de Lazerme s'est depuis agrandi et les visiteurs y entrent désormais par l'hôtel de Mailly tout proche. Depuis son inauguration le 24 juin dernier, le nouveau musée d'Art Hyacinthe Rigaud présente au rez-de-chaussée et au
1914 - 1918 : de l'artillerie à l'armistice - PARADE (3)

1914 - 1918 : de l'artillerie à l'armistice - PARADE (3)

"Nous habitons la belle rue du Singe, où vous êtes né", écrit Jean Cocteau de Rome à Guillaume Apollinaire en mars 1917. Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Wilhelm de Kostrowitzky (de mère polonaise il se disait descendant du premier souverain de Russie) voit le jour à Rome dans le quartier du Trident (entre la piazza del Popolo et la pl
1914-1918 : de l'artillerie à l'armistice - PARADE (5)

1914-1918 : de l'artillerie à l'armistice - PARADE (5)

Guillaume Apollinaire fut un épistolier prolifique. Le conflit mondial augmenta le nombre de lettres envoyées à Lou, "la plus exquise et la plus belle de toutes les amantes d'artilleur", à Madeleine, "assez intelligente d'ailleurs et je crois honnête" - on compte plus de quatre cents lettres qui leur ont été adressées -, et à ses amis comm
1914 - 1918 : de l'artillerie à l'armistice - PARADE (4)

1914 - 1918 : de l'artillerie à l'armistice - PARADE (4)

"Au demeurant je suis poète, soldat pour le moment - Je ne tiens à être ni homme du monde, ni homme chic, surtout si ça doit m'empêcher de rêver." Guillaume Apollinaire Après une scolarité à Monaco* et une intense vie littéraire et artistique qui débute dès 1901 avec la parution de ses premiers poèmes, la déclaration de guerre qui sur