En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Seb et Amélie

Ses blogs

Maison en paille dans le Bugey

Maison en paille dans le Bugey

Autoconstruction d'une maison écologique en paille sur le plateau d'Hauteville dans le Bugey, avec un budget de 100 000 euros. Construction selon la technique du GREB.
Seb et Amélie Seb et Amélie
Articles : 173
Depuis : 14/07/2009

Articles à découvrir

Cellier

Cellier

Encore une bonne chose de faite : nous avons enfin carrelé et aménagé le cellier attenant à la cuisine. Voici à quoi ça ressemblait, à force d'entassement sans ordre ni méthode : Au programme, donc : réagréage, carrelage, joints, plinthes, nouvelle couche de badigeon de chaux, fabrication d'étagères avec les planches de coffrage des lon
Sous l'escalier

Sous l'escalier

C'est un espace pas facile à aménager, et ça peut vite devenir le capharnaüm. Au début, comme tout le monde, on imaginait faire quelque chose dans ce style : (image : provenceplacards.com) Finalement, notre barre de rideau de douche portant les cintres, installée en 3 minutes lors de notre emménagement s'est révélée indispensable à l'usa

On déménage !

Mais non voyons, pas la maison ! Je change d'hébergeur pour le blog car celui-ci impose désormais trop de pub et de contenus parasites. Vous trouverez donc de nouveaux articles sur : http://maisonpaillebugey.blogspot.com Ce blog reste actif tant que tout n'a pas été correctement transféré (les articles anciens n'ont pas encore de photos sur l
Arrêts de neige et zinguerie

Arrêts de neige et zinguerie

Nous avons testé sans pendant 2 hivers, et ce n'est pas terrible : la neige dégringole à grand fracas (la maison tremble), on prie pour que personne ne se trouve dessous à ce moment là et on se retrouve avec des tonnes de neige à déplacer. De plus, la neige au sol ne remplit pas la cuve, et on a failli manquer d'eau l'hiver dernier. Donc : 3
Aménagements extérieurs - 2

Aménagements extérieurs - 2

Faits par petit bouts depuis cet été : - un escalier devant la porte d'entrée (on ne fait plus le tour quand il pleut, on ne prend plus le "sentier de la mort" quand il fait sec), - du concassé autour de la maison, sur un géotextile (à finir) - un autre escalier près du parking, - un chemin de lauzes pour cheminer à pied-sec (à terminer),
Aménagements extérieurs

Aménagements extérieurs

Dix tonnes ! C'est le poids du tas de cailloux visible dans l'article précédent. Du beau calcaire d'Hauteville, d'une densité proche du granit (2700 kg par m3). J'en ai fait des murets de pierre sèche pour aménager les divers talus en friche autour de la maison. Voici à quoi ça ressemblait devant l'entrée : Première étape : fauchage (pour
Un peu d'enduit chaux

Un peu d'enduit chaux

Profitant (une nouvelle fois) de l'absence des enfants, nous avons réalisé l'enduit extérieur des deux murs non enterrés de l'atelier. Voici la méthode que nous avons retenue après maintes discussions. Gobetis : pour assurer l'accroche de l'enduit sur les parpaings et faire une transition entre le ciment des parpaings et la chaux de l'enduit.
Terrasse terminée !

Terrasse terminée !

Poser les lames de terrasse a été l'étape la plus agréable ; ça m'a tout de même demandé quelques jours. J'ai choisi une pose sur "clips" qui sont en fait des sortes de cales vissées à la fois sur l'envers de la lame et dans la lambourde. L'avantage est double : pas de vis traversante, donc pas de rétention d'eau et une esthétique sympa,
L'appentis, c'est pas sorcier !

L'appentis, c'est pas sorcier !

Je fais le mariole avec mes jeux de mot douteux mais il reste du boulot : il manque la couverture en bac acier. Mais comme la sous-toiture est déjà en place, ça peut rester comme ça quelques semaine. Ce qui tombe bien, figurez-vous, parce qu'on est passé en 48h de l'été à l'hiver ! Nous avions laissé un espace sans bardage en haut du mur o
Terrasse, étape 3 : lambourdes

Terrasse, étape 3 : lambourdes

Voilà une étape pas compliquée mais qui demande tout de même de la minutie. Il faut ancrer les lambourdes dans les longrines tout en les désolidarisant pour éviter que l'eau ne stagne au point de contact. J'ai utilisé pour cela des vis à béton de 7.5mm de diamètre et 150 mm de longueur, de marque Spax, ainsi que des cales "fouchettes" qui