En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Cathy

Ses blogs

Balade en vers… Voici l’endroit

Balade en vers… Voici l’endroit

Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
Cathy Cathy
Articles : 911
Depuis : 11/01/2010

Articles à découvrir

CHANGEMENT DE VISION

CHANGEMENT DE VISION

CHANGEMENT DE VISION Essayons, de la pluie, faire notre compagne, Ignorer la grisaille, admirer les moirures, Empreintes sur le sol, comme belles dorures, Et croire à la rosée, sur l’herbe en la campagne. Chercher un arc-en-ciel, quand le soleil fugace, A cache-cache joue, avec tous les nuages, Nous amuser aussi, des formes et images, Peintes a
A QUAND LA CANICULE ? (humoristiquement)

A QUAND LA CANICULE ? (humoristiquement)

A QUAND LA CANICULE ? (Humoristiquement) J’ai sorti mon bonnet, l'écharpe et mes chaussettes, L’été n’en fait vraiment, cette année, qu’à sa tête, J’ai d’ailleurs hésité, avant d’écrire ici, Des vers à douze pieds, pour n’évoquer que lui. Mais de quoi vous parler, si ce n’est du feuillage, Qui bouge sous le vent, et de
LE GISANT T'SERCLAES SACCAGE

LE GISANT T'SERCLAES SACCAGE

LE GISANT T’SERCLAES SACCAGE (Bruxelles) Il ne gênait personne, il était là, gisant, Il attendait les vœux, des mains le caressant, Mais certains sont venus, moins bien intentionnés, L’ont sorti de son mur, et au sol l’ont jeté. S’ils s’étaient informés, sur l’œuvre originale, Déposée en lieu sûr, et ce n’est pas banal, Il
LE TEMPS DES MIGRATIONS

LE TEMPS DES MIGRATIONS

LE TEMPS DES MIGRATIONS Vous avez, vous aussi, poussé la grande porte, D’une vaste demeure, écoutant ses promesses, Images et écrits, mettant le cœur en liesse, Tant de communautés, thèmes de toutes sortes. Audacieuse aventure, et dans cette maison, Où l’on se sent chez soi, l’on façonne avec soin, Ce petit intérieur, et s’il en es
A L'ECOUTE DE SOI

A L'ECOUTE DE SOI

A L'ECOUTE DE SOI Les marches de la vie, chaque jour nous surprennent, Nous sommes conscients, que le temps nous entraîne, Expériences sont, nouvelles chaque jour, Et notre être intérieur, nous surprend à son tour. Si l’on croit se connaître, il nous fait découvrir, Combien nous occultions, notre « moi » et nous dire, « Mais j’ignorai
A CELLES ET CEUX QUI VEULENT ME SUIVRE...

A CELLES ET CEUX QUI VEULENT ME SUIVRE...

A CELLES ET CEUX QUI VEULENT ME SUIVRE... "Le temps des migrations" était le dernier poème publié ici. Mon écriture poursuit sa route sur un autre chemin, j'invite donc celles et ceux qui me lisaient ici et qui s'étaient abonné(e)s à mes publications, à me retrouver sur Word-Press (apln). Je constate que certains déposent encore des commen
ENTRE TOILE ET DENTELLE

ENTRE TOILE ET DENTELLE

ENTRE TOILE ET DENTELLE Soucieuse d’avoir, sur tableau d’un artiste, Sans échapper à l’œil, la place la plus belle, La verdure s’impose, et en ce lieu persiste, Se démarque du bleu, image intemporelle. Mes yeux ont confondu, la mer et l’horizon, Un nuage, pourtant, entre eux deux s’est blotti, Symbiose magistrale, et l’éclat de c
COMME EN "LIBRE-SERVICE"

COMME EN "LIBRE-SERVICE"

COMME EN « LIBRE-SERVICE » Je ne voudrais ici, atténuer fragrance, De la reine des fleurs, et cette quintessence, N’échappant pas aux yeux, des poètes sensibles, Pétales de velours, rendent plumes fragiles. Ceux qui lisent ici, poèmes que j’aligne, M’ont parfois demandé, à obtenir mes lignes, Ce « cadeau » je le fais, comme on offr
MYSTERE EN MER

MYSTERE EN MER

MYSTERE EN MER Mon regard attiré, par une tâche noire, S’interrogea soudain, présence curieuse, Flots lisses en ce jour, nage laborieuse, Mystère m’attira, vite sur mon grimoire. Il me fallait connaître, avant que de l’écrire, Le nom de l’animal, présent en ce doux lieu, Si petit et pourtant, s’agitant sous mes yeux, J’ai pensé
SINGULIERES ESSENCES

SINGULIERES ESSENCES

SINGULIERES ESSENCES Orné d’immaculés, pétales délicats, S’étire en ce jardin, doucereux seringat, Comme s’il souhaitait, cacher vieux pan de mur, D’une ancienne bâtisse, où ne pousse verdure. Découvrant ce bel arbre, attirée par ses fleurs, Je m’en suis approchée, charmée par la senteur, De cette floraison, et tout à ses côt