Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Arthémisia

Arthémisia

Chercher, regarder, écouter, sentir, réfléchir, apprendre, dessiner, peindre, lire, écrire, aimer...des verbes pour me construire...

Ses blogs

Corps et ame

...Et si ce n’était que le blog d’une rencontre entre le mot et l’image, entre l’introspection et la monstration, entre la réflexion et la mise en œuvre, …d’une rencontre issue d’un enrichissement par l’aphorisme, la nouvelle, le poème ou même le simple questionnement … ?
Arthémisia Arthémisia
Articles : 1840
Depuis : 07/02/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

1859 - LA GARANCE INCONNUE

1859 - LA GARANCE INCONNUE

à Garance, La lune avait peint le ventre de la femme d’une étrange couleur, une couleur qui n’existait pas encore sur terre, une couleur précieuse, marbrée, délicate et sucrée, transparente. C’était la couleur d’un rêve éveillé, d’un espoir. Une couleur de demain. Au solstice de l’été, le jour nouveau fut long, aveuglant de
1850 - Aux Imbéciles

1850 - Aux Imbéciles

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/1QRfCNz Aimez notre page Facebook : http://bit.ly/2dG0auq Suivez-nous sur Twitter : http://bit.ly/2enD7pp Voix & Musique : Michael Mansour Titre : Momo - Disponible sur iTunes : http://apple.co/2jTQWO3 Graphisme & Montage : Robert Chidiac Quant nous irisons Tous nos horizons D'émeraudes et de c
1853 - LES MOMENTS LUMINEUX

1853 - LES MOMENTS LUMINEUX

Sur mes cahiers d'écolier Sur mon pupitre et les arbres Sur le sable sur la neige J'écris ton nom Sur les pages lues Sur toutes les pages blanches Pierre sang papier ou cendre J'écris ton nom Sur les images dorées Sur les armes des guerriers Sur la couronne des rois J'écris ton nom Sur la jungle et le désert Sur les nids sur les genêts Sur l
1856 - L'UN-TENSION

1856 - L'UN-TENSION

" L'intention fait la force" Edi DUBIEN Avec : Edi DIBIEN - Sans titre - Aquarelle et crayon sur papier, 42x59,54cm - 2020
1851 - TES YEUX DE POISSONS NOIRS

1851 - TES YEUX DE POISSONS NOIRS

Les murs de soi affichent un silence plein. Je t’y ai donné une place. Tes yeux de poissons noirs y font mon paysage, Celui des fleurs de charbon, Des volets clos, débarrassés de tout, Des grottes profondes du loin, Des mots manquants Qui écoutent le temps des hasards voulus du désir. Avec : Utagawa Hiroshige - La Carpe Gravure, 1842, 25.4x3
1854 - FŒTALE

1854 - FŒTALE

Dans les douves de la mort Le temps couve des corps En position fœtale. Arthémisia © 02-10-2020 Avec : Anna CITELLI et Raoul BRETZEL, Capsula Mundi (Capsule funéraire pour se réincarner en arbre) Pour en savoir plus sur ce projet de design très particulier, aller LÀ
1858 - APRIL

1858 - APRIL

TS Eliott Avril est le mois le plus cruel, élevant Des lilas hors de la terre morte, mêlant Mémoire et désir, remuant Les racines ternes avec la pluie printanière. Avec : "Lilas temps gris" ou "Le Repos sous les lilas" - 1872 - Huile sur toile Claude Monet
1852 - QUATRE ET DEMI

1852 - QUATRE ET DEMI

J’observais ta silhouette découpée sur le blanc du ciel, dans le champ incertain, cet espace d’air si grand, alors que je pouvais te toucher. Mais je ne te touchais pas. Je gardais les mains dans mon regard. Toi, tu gardais tes mots. Le chat est passé entre nous. Le temps est plein d’imagination… Arthémisia © 10 sept 2020 Avec : Femme
1857 - Madame, le Conte de la chouette

1857 - Madame, le Conte de la chouette

Bonjour dimanche, avec ou sans... Conté toujours, souvent conteur, l'amour fait battre et chavirer les coeurs. Les coeurs ouverts, les coeurs gros, les coeurs de pierre et d'artichaut. Les coeurs joie, les sans coeurs, les coeurs bois, les crève-coeurs. Les coeurs légers ou à l'ouvrage, les coeurs blessés ou de passage. Et quand il passe, du c