Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Emma Scott

Emma Scott

Passionnée, impulsive, fidèle et presque sportive... Mais surtout gourmande de la vie!!!

Ses blogs

Le blog de 30ans-et-quelques

Parce que le quotidien recèle parfois quelques sourires de la vie... Parce que rire de soi - mais aussi des autres - est sans aucun doute la meilleure des thérapies!
Emma Scott Emma Scott
Articles : 283
Depuis : 07/08/2011
Categorie : Humour

Articles à découvrir

L'auberge espagnole...

Depuis un mois que nous accueillons un ami, je dois reconnaître que la notion de programme concernant nos soirées est un peu chamboulée. Je me retrouve à devoir prévoir un repas pour plusieurs quelques heures avant, au lieu dès quelques jours dont je disposais encore récemment pour me pencher sur des recettes culinaires. Les amis vont et vie

On reprend les mêmes...

... et on recommence ! Si j'ai été un peu absente ces derniers temps, c'est que suite à un super week-end prolongé entre amis, j'ai pris l'indispensable décision de réécrire mon roman. Comprenez-moi bien. Je sentais, depuis un moment déjà, un problème dans cette histoire, Quelque chose de bancal... J'ai changé le nom de l'un des protagon

Farce ou friandise ?

Si certaines traditions sont bien ancrées, d'autres importées d'outre-Manche, ou d'outre-Atlantique selon les histoires, ne tiennent pas. Ainsi, la ribambelle d'enfants costumés qui courent les maisons cherchant pitance pour vous épargner - tout se paie, de nos jours ! - ne trouveront peut-être pas de bonbons. Entre les mesquins qui proposent

Polémique (3)

S'il est un sujet polémique, c'est, comme l'a dernièrement soulevé Marion dans un commentaire ici-même, c'est bien celui du droit d'auteur. "Beaucoup d'appelés, peu d'élus" pour s'engager dans une maison d'édition à compte d'éditeur. Aujourd'hui, si l'on cherche l'Auteur, c'est sur la toile qu'il faut se rendre. Grande visibilité, libert

Foire du Livre de Brive (1)

Bon, j'entame une série "Foire du Livre de Brive" ! Parce que, oui, elle dure 3 jours, mais j'y étais pour la première fois et croyez bien que j'ai des choses à dire !!! Pour commencer, je dois avouer que, malgré la promesse faite à mon époux - qui portait le sac à dos sur le chemin du retour, effectué en train - je n'ai pas ramené "5 ou

Polémique (2)

Quand on parle liseuse, il faut séparer deux points. L'un, confort de lecture ; l'autre, économie du marché. Pour le confort, il est évident : L'objet permet de lire un livre de cinq-cents pages avec un même poids qu'un petit, sans la difficulté de maniabilité - vous savez, les cent premières et cent dernières pages... On peut changer la p

A quelques pas de Noël

A l'heure du décompte, alors que la moitié des cases du calendrier de l'Avent ont été ouvertes, reste à vérifier si tout est prêt ! Les guirlandes sont accrochées, les rues illuminées, la tenue en passe d'être choisie, ... Un régime d'avant-fêtes de fin d'année s'impose - je me souviens encore de la crise de foie de l'an passé, où je

Salon du Livre de Brive (3)

Si certains soulignent que sans auteurs, il n'y aurait pas ces nombreuses fêtes, foires, salons du livre, il en est peu pour reconnaître que c'est surtout sans lecteurs que ce serait impossible ! Quelques rencontres entre lecteurs, s'échangeant des bon plans ou des titres de romans, ont jalonné mon parcourt. Par exemple Séverine, au matin du s

Qui l'eut cru ?

Samedi soir, je recevais un couple d'amis à diner. Au coup d'interphone, tout était prêt : mon époux avait mis la table, le plat finissait de cuire au four... Parfait ! Après l'apéritif léger, nous allons nous installer à table. Je propose un peu de salade et du jambon fumé pour accompagner mon gratin dauphinois - le traumatisme du copain

Foire du Livre de Brive (2)

Soyons honnêtes : si j'ai été tour à tour contente, émue voire même bouleversée, intéressée ou encore impatiente en attendant les rencontres avec les auteurs, il y en a certains que j'apprécie vraiment, mais que je n'ai même pas essayé de rencontrer. Tout d'abord parce que parler avec l'un de ses écrivains préférés, c'est prendre le