Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
TiGer

TiGer

J'écris ma vie et tout ce qu'elle m'inspire, ainsi que le journal intime de mon fond intérieur..

Ses blogs

TiGer " Boulevard des Mots. "

A cette adresse le coeur est parolier.. L'ensemble des écrits présentés appartiennent à l'Auteur : Sébastien 'TiGer' François. ...
TiGer TiGer
Articles : 124
Depuis : 06/12/2008
Categorie : Musique & Divertissements

Articles à découvrir

Ma Moitié..

Ma Moitié..

Lorsque j’évoque le premier jour.. Ce fameux fruit du hasard.. Une rencontre à un carrefour.. De la vie, au milieu de nulle part.. J’en ai encore les larmes aux yeux.. Car aujourd’hui je sais.. Sans elle je n’aurais pas été heureux.. D’une façon aussi vraie.. Elle est si merveilleuse.. Elle l’est un peu plus chaque jour.. Et quand
Entre les lignes..

Entre les lignes..

Tu me dis ces choses.. Me parle en prose.. De l’eau de rose.. Des mots bien choisis.. De la poésie.. Avec fantaisie.. Dans ta diction.. Tu fais attention.. Beaucoup d’émotion.. Toujours les mots pour m’faire sourire.. Des mots qui veulent tout dire.. Tu sais comment.. (tellement..) M’apprivoiser.. Du bout des lèvres.. Tu atteints mon cœ
Ton Souvenir..

Ton Souvenir..

Mon cœur ne bat plus, à la même fréquence.. Sourire je n’y arrive plus, j’ai perdu l’aisance.. Et je sombre un peu plus, chaque fois que j’y pense.. Ce souvenir me tue, celui de ta présence.. .. Il y avait toi et moi, et le monde autour.. On vivait sous le même toit, celui de notre amour.. On se foutait du temps, on se foutait de tout
Amoureuse..

Amoureuse..

{ Chant voix feminine } .. Le soleil s’est encore levé aujourd’hui.. Alors je suis.. heureuse oui.. Il n’y a rien de meilleur que d’être pleine de vie.. Je respire.. je souris.. Tout à découvrir.. tout à prendre.. Prendre du plaisir.. à apprendre.. Que du bonheur, du baume au cœur.. Et quand c’est comme ça.. tout va.. .. Tout n’
Chuut..

Chuut..

Je ne veux pas que tu me dises, Des mots d'amour dans nos valises.. Laissons nous vivres sans un mot, Juste ressentir comment c'est beau.. Même si tu m'aimes, même si tu m'aimes.. Que seul ton regard me l'apprenne.. Une caresse pour s'eprendre, Non je ne veux plus rien entendre, Je veux vivre, je veux vivre, Les émotions qu'on se délivre.. La d
C'était écrit..

C'était écrit..

Le plus beau jour de ma vie est enfin arrivé.. Je deviens dès aujourd’hui un homme fortuné.. Ma moitié dans une main et notre trésor dans l’autre.. Je les voyais en rêve, j’ai l’impression de renaître.. Comme définir une telle émotion en l’exprimant franchement.. Les mots ne seront jamais assez fort, jamais assez grands.. J’aur
Trésor..

Trésor..

Il y a des jours comme celui-ci, où tout est sombre autour.. Je te vois et je t’entend, comme un aveugle et sourd.. Tu es de plus en plus loin, je ne suis plus qu’un p’tit détour.. Je suis seul dans mon coin et je te parle encore d’amour.. *** J’ai cette impression d’être de l’autre côté du monde.. Les années passent aussi vite
Commun accord..

Commun accord..

Serres moi dans tes bras.. Serres moi fort.. contre toi.. Je veux sentir ton cœur.. Battre dans mon corps.. Qu’on soit en commun accord.. .. Ma vie est une douce mélodie Depuis que tu es sur la partition Toi tu ne joue pas de violon Tu ne joue pas avec mes sentiments Je me sens si bien en ta présence. Je me sens libre quand on s’enlace Accro
Tourner la page..

Tourner la page..

T’as beau être persuadé qu’elle est ta raison d’être.. Tu sais au fond que c’est se leurrer et ça devient peut être.. Tu l’as regarde avec l’espoir au bout des lèvres.. Tu retardes le pire jusqu’à ce que tu en rêves.. Les mots doux sont de plus en plus lourd, commencent à saturer.. T’es vraisemblablement au bout, tout court
Amour Tout en un..

Amour Tout en un..

L’amour a ses raison que la raison ne connait point.. Et cela commence au croisement de deux chemins.. Un échange de regards puis une prise de main.. Prendre la route ensemble pour nulle part et tellement loin.. L’amour c’est une chanson au refrain interminable.. Une mélodie qui se répète parfaitement indémodable.. Un texte que l’on co