Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Da Prince

Da Prince

"Pour réussir sa vie, il faut trouver l'audace de vivre à la profondeur de ses pensées, à la mesure de son talent et à la hauteur de ses possibilités..." - Da Prince -
Tags associés : changement, espoir

Ses blogs

L'Arkanien

L'Arkanien

Le changement viendra d'en bas...
Da Prince Da Prince
Articles : 17
Depuis : 29/03/2013
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Le Solitaire s'en est allé..

Le Solitaire s'en est allé..

Sur les rives de l'aurore Le pas solide et sûr Le Solitaire s'en est allé La sagesse en bandoulière Le corps soutenu par la dignité Le Solitaire s'en est allé La sérénité agacée par l'impatience La raison fuyant les tentacules de l'hypocrisie Le Solitaire s'en est allé Le silence veuf du monologue habituel Le calme à la recherche de la d
8 comme INFINITY ...

8 comme INFINITY ...

Un texte écrit par une personne qui a beaucoup changé ma vie. Un de ces jours, je saurai lui rendre ses mots que je porte toujours en bandoulière sur les sentiers peu commodes de la vie que je me suis ordonné de mener.. ………L’encre jaillit de la profondeur de ses pensées, pompée par son cœur S’étend dans son bras comme s'il se pré
J'ai vu ces yeux...

J'ai vu ces yeux...

J’ai vu ces yeux remplis de tristesse Ces yeux rougeâtres en feu de détresse J’ai vu ces yeux tendrement impuissants lors du premier cri Ces yeux maintenant habitués à la luxure d’un monde qu’ils décrient J’ai vu ces yeux sinistrement témoins de l’injustice sociale Ces yeux remplis de haine envers cette cour devenue si partiale J
KENY ARKANA, une contestataire qui fait du RAP.

KENY ARKANA, une contestataire qui fait du RAP.

Altermondialiste, anticapitaliste, révolutionnaire : Keny Arkana annonce la couleur ! Son premier clip, [La Rage], diffusé sur Internet au cours de l’été 2006 était déjà placé sous le signe du sous-commandant Marcos. Tout y passe pêle-mêle : la guerre, la misère, le colonialisme de l’Occident, pour un message enragé sans concession.
17 octobre 1968

17 octobre 1968

Le 17 octobre 1968, pendant les Jeux Olympiques de Mexico (12-27 octobre), les athlètes américains Tommie Smith et John Carlos, champions du 200 mètres, montent sur le podium à la 1ère et à la 3ème place. Au moment où retentit l'hymne américain et s'élève la bannière étoilée, ils baissent ostensiblement la tête et lèvent leur poing
Autour de notre indépendance...

Autour de notre indépendance...

Le dictionnaire français LAROUSSE définit le mot indépendance comme suit : état de quelqu'un qui n'est tributaire de personne sur le plan matériel, moral, intellectuel. Ainsi, par définiton, un état indépendant est un état souverain, c'est-à-dire un état qui ne se soumet à aucun groupe d'individus, un état capable de satisfaire totalem
R.A.P !

R.A.P !

Rarement Appelé à Parler ... Les dix vers qui suivront ont été écrits il y a deux ou trois ans. En ce temps, j'avais trouvé la nécessité de rendre hommage à toutes ces âmes qui en réveillent d'autres d'une manière ou d'une autre. Bien des personnes ont du mal à cautionner cet art dont l'écriture anticonformiste ne répond pas aux norm
Que le reste de notre vie soit à la hauteur de nos attentes !

Que le reste de notre vie soit à la hauteur de nos attentes !

Rêver grand et vivre pleinement. Depuis quelques années, cette phrase constitue pour moi ce qu’on pourrait appeler une guideline. Se réveiller tous les matins en s’armant de ce désir de toujours faire mieux que la veille. Se réveiller pour aller sur le champ de bataille de la vie. Se réveiller pour se donner les moyens de réaliser ses r
S O U H A I T S

S O U H A I T S

Mot des origines et de l’unité, Fleuris les âmes errantes et égarées. Ces âmes déroutées… Aveuglées par la richesse et la gloire De cette vie si éphémère. Et pourtant… De la Sibérie à l’Europe De l’Himalaya aux Indes, Comme de l’Arabie à l’Afrique… Ou de la Chine au reste du monde, L’espoir pour un monde meilleur Dem
Hermanito...

Hermanito...

Je l'ai vu ce matin. À l'heure où tout le monde dormait, J'ai vu son visage rayonnant dans les ténèbres... J'en ai eu des frissons, Que de te voir sous cette forme. J'avoue, tes yeux t'ont bien trahi.. Pourquoi refusais-tu ? Le monde t'avait-il méprisé ? N'avais-tu pas confiance en moi ? Tu sais, au milieu de la nuit, Parfois je me mets à re