Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Christophe TROLÈS

Ses blogs

Le Rucher de Bussy

La vie d'un rucher de Seine et Marne pour mieux comprendre l'abeille et l'apiculture
Christophe TROLÈS Christophe TROLÈS
Articles : 171
Depuis : 10/03/2013
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Frémissements

Frémissements

Les journées s'allongent subrepticement. L'astre solaire tente de percer les nuages afin de réchauffer la terre encore humide ainsi que ses petits habitants, pour la plupart d'entre eux, encore discrets. Cependant, certaines Apis Mellifera sortent de leur torpeur et leur activité devient particulièrement visible durant les belles journées. Cec
Drôles de petites bêtes

Drôles de petites bêtes

En tant qu'apiculteur, on fait très souvent la rencontre de petites bêtes. Par exemple sur le toit des ruches. Ici un grillon Une menthe religieuse qui me fait de l'œil. Ou encore, une libellule en pleine séance de bronzage. Ici une larve de fausse teigne qui pensait pouvoir se la couler douce juste au dessus des cadres, au chaud durant l'hiver
Enquête sur la mort d'une colonie

Enquête sur la mort d'une colonie

Chaque année, un petit nombre de colonies ne passent pas l'hiver. Habituellement, je sais lesquelles sont vulnérables et finalement rares sont les véritables surprises. Si la gestion du varroa (parasite de l'abeille) est bonne, que la colonie est populeuse et qu'elle a de quoi manger, le plus gros risque reste la mort de la reine. Il est souvent
Quand la météo va... Tout va!

Quand la météo va... Tout va!

Enfin un printemps digne de ce nom! Malgré une petite frayeur avec des gelées qui ont suivi les floraisons des fruitiers, le beau temps a pris le dessus et bien entendu, les zazas en profitent pour faire des stocks. Et là, ça plaisante pas... Un grand nombre de colonies sont déjà sur 2 voire 3 hausses. Mon miel de printemps toutes fleurs cré
Réveil

Réveil

Pourvu que ça dure... Alors qu'elles consommaient bien plus qu'habituellement, mes petites locataires profitent d'un début de printemps quelque peu anticipé. Elles commencent déjà à refaire les stocks qui s'amenuisaient à vu d'œil. Les prunus sont pris d'assaut. Et pas uniquement par l'Apis Mellifera! Du coup, devant les ruches, c'est l'eff
Je préfère les nuages aux Ferrari

Je préfère les nuages aux Ferrari

Certains, trouvent beaucoup de charme à une Ferrari. Moi j’y vois un drôle d'objet qui, certes, va très vite mais qui surtout fait beaucoup de bruit et sent pas très bon. En vrai, je lui préfère un nuage. D’abord, parce qu’un nuage c’est vivant, ça change tout le temps de forme, de couleur, de lumière alors qu’une Ferrari, ben…
Vidéo sur la fabrication de mon miel crémeux

Vidéo sur la fabrication de mon miel crémeux

Les gourmands ayant eu la chance d'apprécier le meilleur crémeux au monde, qui vient d'un petit village nommé Bussy St Martin, on pu constater que la texture a un rôle non négligeable pour en apprécier les qualités gustatives. Cette petite vidéo, plus qu'amateur, vous permettra tout de même de mieux comprendre comment un apiculteur peut tr
Changement de ruche pour les zazas

Changement de ruche pour les zazas

Dix ans après mes débuts en apiculture, quelques unes de mes ruches commencent à souffrir un peu. Du coup, cette année, un certain nombre de colonies vont devoir changer de maison. Ici, la villa qui commence clairement à pourrir. Il est donc temps de faire quelque chose. Du coup, on transfère toute la petit famille dans une maison un peu plus
Routine hivernale au rucher

Routine hivernale au rucher

Chaque hiver, quelques vérifications s'imposent dans les ruchers. La plus importante reste la gestion du varroa. Il faut donc vérifier le nombre de ces sales bêtes qui tombent chaque jour sous les planchers aérés des colonies. En règle générale, si l'on retrouve moins de 1 varroa par jour sur les tiroirs de fond des ruches, il n'y a pas tro
Sale temps pour les arbres à Bussy St Georges

Sale temps pour les arbres à Bussy St Georges

Alors que la COP15 sur la biodiversité s'est achevée le 15 octobre et la COP 26 sur le réchauffement climatique le 13 novembre, sur des constats identiques. Blablablablabla comme dirait une certaine Greta. Eh bien ici, en Seine et Marne, on coupe plus de 100 robiniers (faux acacias) en deux jours. Les raisons invoquées sont toujours les mêmes.