Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Sid Nes

Sid Nes

Ses blogs

sidnes.overblog.com

philosophie par le mot et l'image
Sid Nes Sid Nes
Articles : 413
Depuis : 23/02/2013
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Amos Oz

Amos Oz

Pourquoi les malheurs des autres nous font-ils l'effet d'être tirés d'un roman à quatre sous, alors que les nôtres nous semblent si pathétiques ?
Amos Oz

Amos Oz

La mort n'est pas sensible aux statuts, aux richesses, au pouvoir ni aux titres ronflants ; nous sommes tous égaux à ses yeux.
Amos Oz

Amos Oz

L'homme persécuté, soit parce qu'il a incité les autres à le faire, soit parce que son imagination morbide conçoit des ennemis par légion, outre sa médiocrité, cet individu est moralement condamnable : la manie de le persécution est inique par essence. D'ailleurs, plus que n'importe qui, c'est à dire nous tous, cet homme connaîtra la sou
Amos Oz

Amos Oz

L'amour, c'est pareil à une infection, ça va et ça vient.
Amos Oz

Amos Oz

Quoi qu'il en soit j'ai l'impression que personne n'a oublié ce que tout le monde a décidé d'oublier.
Amos Oz

Amos Oz

La jalousie fait mal, elle enfle et dégénère en sarcasmes : un peu comme une plaie qui s’infecte et suppure.
Amos Oz

Amos Oz

Trois principes régissent le monde... Parle peu et agis bien... Rien n'est plus bénéfique pour le corps que le silence... Sache ce qui est au-dessus de toi... Ne te sépare pas de la communauté, ne te fie pas à toi-même jusqu'au jour de ta mort, et ne juge pas ton prochain jusqu'à ce que tu sois à sa place... et là où il n'y a pas d'homme
Amos Oz

Amos Oz

Si vous n'avez plus de larmes pour pleurer, abstenez-vous donc. Riez plutôt.
Amos Oz

Amos Oz

Dans une ancienne légende hassidique, un rabbin est chargé de juger deux plaideurs qui réclament la même chèvre. Il décrète que les deux requérants ont raison. Plus tard, de retour chez lui, il entend sa femme déclarer que c’est impossible : comment peuvent-ils être tous les deux dans leur droit s’ils réclament la même chèvre. Le r
Amos Oz

Amos Oz

Si nous avions réellement mangé de l'arbre de la vie et de la connaissance, nous n'aurions peut-être jamais été chassés du paradis.