Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Louisdelallier

Louisdelallier

Moulinois d'origine, je vous invite à visiter mon grenier pour découvrir quelques histoires sur ma ville...

Ses blogs

Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes
Louisdelallier Louisdelallier
Articles : 518
Depuis : 27/01/2013
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

La fileuse de verre à Moulins

La fileuse de verre à Moulins

Foire-expo de Moulins années 1990 (Photo Louis Delallier) Nulle part son identité n’est mentionnée et pourtant, partout, elle suscite l’admiration des spectateurs. Elle est à la fois fleuriste, émailleuse, filigraniste, souffleuse et fileuse de verre. Après Clermont-Ferrand en août, elle s’installe à Moulins à la fin du mois de septe
Extraordinaires prénoms à l’état-civil moulinois

Extraordinaires prénoms à l’état-civil moulinois

Certains de nos contemporains sont convaincus de faire preuve d’une originalité jusque-là inégalée en choisissant un prénom hors des sentiers battus pour leur enfant, parfois au mépris du bien-être de ce dernier. En effet, un prénom ne peut pas être un caprice, ni une façon de se distinguer du commun des mortels par personne interposée
Yzeure et sa fête de Pâques

Yzeure et sa fête de Pâques

Photo Louis Delallier Il en est déjà question au conseil municipal yzeurien en février 1877 et, depuis, les forains continuent toujours à fréquenter la place Jules-Ferry à chaque retour de la fête pascale. En 1922, Pâques tombe le 16 avril et la fête bat son plein comme par le passé pendant deux jours. Les Moulinois « montent » à Yzeur
Eugène Bottone, patriote en herbe

Eugène Bottone, patriote en herbe

Le Courrier de l'Allier 25 février 1936 Janvier 1915, la guerre fait rage depuis plus d’un an et dévore les hommes comme une gloutonne. Les usines, les ateliers, les champs se vident et la liste des morts s’allonge. Difficile d’échapper au désespoir ou à la colère. Eugène, âgé de 13 ans, a pris une résolution ferme. Au matin du mard

Sélection de faits divers ordinaires moulinois

« C’était mieux avant » entend-on dire régulièrement et avec conviction. « Jamais une époque n’a connu autant de délinquance que la nôtre » se lamente-t-on. Vraiment ? Début mai 1898, pendant que les musiciens de l’école d’artillerie donnent un concert en soirée, cinq enfants entrent dans le marché couvert pour piller la charr
Un dictateur ? Mais qui ?

Un dictateur ? Mais qui ?

Petit Journal du 21 novembre 1934 Le 21 novembre 1934, le Petit Journal* publie le règlement de son grand référendum, titré « Un dictateur ?... Mais qui ?... » et souligne qu’il ne s’agit pour lui que d’enregistrer une tendance en toute objectivité pour se faire l’écho de la population française. La presse bourbonnaise diffuse l’
Poisson d’avril de la part de M. Lemice-Terrieux

Poisson d’avril de la part de M. Lemice-Terrieux

Photo Louis Delallier Le poisson d’avril est un sujet qui plaisait aux journalistes. Dans le Courrier de l’Allier des dernières années du XIXe siècle et au moins jusqu’à la Première guerre mondiale, ils le traitent chaque année avec constance et parfois longuement. C’est un rituel bien ancré à cette époque. En témoignent les vitri
Un voyage de noces surexploité

Un voyage de noces surexploité

Le Petit Parisien du 1er mars 1907 Les Gruard sont passés par Moulins au début du mois de novembre 1908 pour raconter par le menu leurs aventures postnuptiales sur la planète : Angleterre, Norvège, Turquie, Sibérie, Japon, Amérique du Sud, États-Unis, Espagne, Italie, etc., avec 50 centimes en poche et comme seul moyen de subsistance la vent
Du miel et des ours

Du miel et des ours

Photo Louis Delallier Malgré les apparences, ce miel et ces ours ne se sont jamais rencontrés. À la fin du mois d’octobre 1936, un apiculteur de Contigny, à une trentaine de km de Moulins, prépare un colis du miel de ses ruches pour un ami habitant en Algérie. Tous les ans, il procède de la même façon, à savoir confier le paquet à un a
Des foyers d'insalubrité à Moulins

Des foyers d'insalubrité à Moulins

Photo Louis Delallier La fête de la Saint-Jean se déroule traditionnellement sur le cours de Bercy. En 1890, elle est inaugurée le 22 juin et nombreux sont ceux qui attendent avec impatience d’accéder au manège de chevaux de bois à 2 étages qui revient pour la deuxième fois. Mais la joie est quelque peu gâchée par l’odeur pestilentiel