Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Louisdelallier

Louisdelallier

Moulinois d'origine, je vous invite à visiter mon grenier pour découvrir quelques histoires sur ma ville...

Ses blogs

Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes
Louisdelallier Louisdelallier
Articles : 554
Depuis : 27/01/2013
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Le massacre du cours de Bercy !

Le massacre du cours de Bercy !

Des arbres ont manifestement été replantés après le massacre Non, nous ne sommes pas en décembre 2022*, mais en février 1890 ! le Courrier de l’Allier publie un très long et véhément article, signé Le Passant et intitulé « Le massacre du cours de Bercy » en réaction à l’abattage d’arbres vénérables. Et pour compléter le para
Louis Fassier, crieur de journaux moulinois

Louis Fassier, crieur de journaux moulinois

Homme vendant des journaux à la criée - Henry Somm 1880 Installé à Moulins dans les années 1870, Louis Fassier ne passe pas inaperçu en ville. Son métier de colporteur de journaux le rend incontournable et il sait s’y prendre. Il déambule en annonçant, de façon tonitruante, les dernières nouvelles accrocheuses. En plus de la presse loc
Cours de Bercy : de l'abattage aux accidents

Cours de Bercy : de l'abattage aux accidents

Annuaire de l'Allier 1912 Le mercredi 12 février 1890, à la nuit tombée, le cocher de l’omnibus de l’hôtel de Paris se dirige vers le cours de Bercy pour y prendre un voyageur qu’il doit conduire à la gare. Mais la barricade à l’entrée du cours dont les arbres sont en cours d'abattage n’est pas éclairée, les chevaux s’entravent
Janvier 1892, une idée pour les étrennes

Janvier 1892, une idée pour les étrennes

Marius Perret dans Le Temps du 6 décembre 1899 En ce début d’année 1892, le Courrier de l’Allier fait appel au talent du peintre moulinois Marius Perret* pour offrir à ses lecteurs une prime exceptionnelle. Il s’agit de portraits peints d’après photographie, avec la précision que, contrairement aux années passées, la nouvelle techni
Quelques jours du mois de janvier 1893 en Bourbonnais

Quelques jours du mois de janvier 1893 en Bourbonnais

9 janvier 2010 (photo Louis Delallier) Au cours de la première décade du mois de janvier, le thermomètre affiche jusqu’à moins 23°. Le froid intense tue plusieurs personnes. L’Allier et la Loire sont prises par la glace, de nombreux puits et fontaines sont gelés. Puis le redoux survient, accompagné comme on le craignait d’abondantes ch
Grenier de mon Moulins 2 : mise à jour des points de vente

Grenier de mon Moulins 2 : mise à jour des points de vente

Vous pouvez vous le procurer à la librairie Lacour (angle des rues d'Allier et Voltaire), le Comptoir des régions (19 rue de l'Horloge), le Centre culturel Leclerc (rue des Jardins-Bas), le magasin Leclerc d'Avermes, les Imprimeries réunies (1 rue Voltaire), à l'agence C-toucom (16 rue de Refembre) ou encore sur le site de Terre des Bourbons :
10e anniversaire du Grenier de mon Moulins : La voyante de la Chandeleur

10e anniversaire du Grenier de mon Moulins : La voyante de la Chandeleur

Photo Louis Delallier En ce jeudi 2 février 1899, jour de Chandeleur*, les curieux, dont un prêtre du diocèse de Paris, se pressent nombreux vers la Tireuse (actuel quartier du Plessis) à Yzeure chez les Pinaud. C’est devenu un rituel à chaque fête mariale. En effet, madame Pinaud est sujette à des crises extatiques au cours desquelles ell
Tape-à-l’œil, le revenant

Tape-à-l’œil, le revenant

Chemineau ou vagabond de Jules Adler (1895-1952) - dessin de 1922 - Musée de Dôle En 1889, alors que Moulins se familiarise avec Phénomène, de son vrai nom Stanislas Tanay, un autre personnage de ses amis continue à occuper le domaine public. Émile Guillermet, dit Phylloxéra ou encore Tape-à-l’œil accumule les dérapages, les provocation
Petits chanteurs de Noël à Moulins

Petits chanteurs de Noël à Moulins

Chanteurs de Noël bourbonnais par Armand Queyroy Entre le bœuf et l’âne gris du XVIe siècle, qui serait le plus ancien cantique à nous être parvenu, Jésus que ma joie demeure, Douce nuit ou encore Petit papa Noël en 1944 ne sont que quelques exemples musicalement bien différents et représentatifs de la tradition des chants de Noël qui

Chaveau contre Sainte-Catherine

Le dimanche 28 août 1880 est jour de fête au Carriage* à Moulins. La jeunesse s’y presse dont celle de Sainte-Catherine, quartier voisin en partie situé à Yzeure. On la dit privée de distractions et habituée des soirées dansantes dans les auberges de Chaveau (quartier de la rue de Decize et ses environs). Ces « étrangers » sont très a