En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Louisdelallier

Louisdelallier

Moulinois d'origine, je vous invite à visiter mon grenier pour découvrir quelques histoires sur ma ville...

Ses blogs

Le grenier de mon Moulins

Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes
Louisdelallier Louisdelallier
Articles : 271
Depuis : 27/01/2013

Articles à découvrir

De la radioactivité à tous les rayons entre les deux guerres

De la radioactivité à tous les rayons entre les deux guerres

1931 Le 18 mars 1921, l‘office agricole départemental de l’Allier fait paraître cette curieuse annonce : « L’office agricole dispose de 50 kilos de substances radio-actives qu’il tient à la disposition des personnes qui voudront en essayer. Ces matières ne remplacent pas les engrais. Elles passent pour avoir la propriété de favoriser
La fontaine Desaix de Riom est passée par Moulins le 21 avril 1906

La fontaine Desaix de Riom est passée par Moulins le 21 avril 1906

Fontaine Desaix, état actuel Encore un évènement attendu par les Moulinois. La fontaine parisienne érigée en l’honneur du général Desaix est en route pour Riom et va passer par Moulins. Le général Desaix est né au château d’Ayat dans le Puy-de-Dôme, le 17 août 1768, et mort au cours de la bataille de Marengo le 14 juin 1800. Un cam
En 1906, Théodore de Banville embauche encore

En 1906, Théodore de Banville embauche encore

Un jeune domestique d’Avermes reçoit une lettre, le samedi 31 mars 1906. Son contenu est une vraie surprise. Il en est tout retourné. Il y pense toute la journée s’imaginant un avenir intéressant et en rêve même la nuit suivante. Voici les lignes qui chamboulent le jeune homme après avoir lu le nom de leur auteur : « Monsieur on m’a a
Des Moulinois de la Madeleine victimes de la catastrophe de Courrières, le 10 mars 1906

Des Moulinois de la Madeleine victimes de la catastrophe de Courrières, le 10 mars 1906

La catastrophe de Courrières est considérée comme la plus importante catastrophe minière d'Europe. Cette explosion dans une des mines de charbon de la Compagnie des mines de Courrières près de Lens dans le Pas-de-Calais tue, officiellement, 1 099 ouvriers, le samedi 10 mars 1906. Un coup de grisou suivi d'un coup de poussier dévaste 110 kilo
Au printemps 1928, on l’appelait le carrefour des écrasés

Au printemps 1928, on l’appelait le carrefour des écrasés

Il ne faisait pas bon circuler à l’angle des rues des Couteliers et Bréchimbault à cette époque-là. Les semaines se suivaient et se ressemblaient. Fin avril, un garçon épicier, tout à son travail, descend promptement la rue des Couteliers. Une voiture Citroën démarre juste à son arrivée au carrefour et l’envoie par-dessus son capot

Rien de nouveau sous le soleil : escroqueries en tout genre (3)

Pas besoin d’internet ou même du téléphone pour escroquer les gens. Cette fin d’année 1898, riche en exemples variés et adroitement mis au point, le démontre. (Pour rappel : 10 francs de 1901 équivalent à 38,76 euros d’après le convertisseur de l’INSEE). En septembre, un marchand de toiles ambulant, bien fatigué, s’arrête dans
3ème édition de la fête des Cours en 1910

3ème édition de la fête des Cours en 1910

Le comité des fêtes de Moulins, avec en tête monsieur Vidard, président, et Henry Bonnet, secrétaire général, secondés par monsieur Gannat, architecte voyer de la ville, a préparé une belle semaine de réjouissances pour les habitants. Il a aussi prévu une tombola de bienfaisance dont les lots sont exposés dans la vitrine d’un commer

Fête nautique de juin 1912 à Moulins

Le comité des fêtes moulinois se rapproche de la société de natation et de sauvetage de Roanne* (celle de Moulins sera fondée le 7 juillet suivant - voir article à ce sujet en juin 2015) pour mettre au point une fête nautique digne de ce nom. Le périmètre retenu pour installer les spectateurs se trouve en bordure de l’Allier, le long de
L’incroyable et émouvante aventure des frères Bourdet en 1917

L’incroyable et émouvante aventure des frères Bourdet en 1917

Les frères Bourdet Valentin et Georges Bourdet sont nés dans la Creuse, à Naillat, en 1888 et 1892. Leur père est cordonnier, puis facteur. Après la mort de leurs parents, Valentin devient le tuteur de Georges qui est élevé à Moulins au 91 rue de Paris par monsieur Aumaître, un membre de leur famille. Valentin apprend le métier de boucher

Les conducteurs de fiacre victimes de la crainte du n° 13

Un entrefilet du Courrier de l’Allier du 13 août 1892 nous apprend qu’une des stations de fiacres qui se trouvait rue Datas, près du marché couvert à Moulins, se développait constamment. Dix-huit fiacres avaient été autorisés par la municipalité à y exercer. Mais, il ne fallait pas y chercher le n°13. Le porteur de ce numéro, voyant