Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Fabienne Jouan Gilbertas

Fabienne Jouan Gilbertas

Ses blogs

genealogieenmatheysine

genealogieenmatheysine

L'histoire des familles de la Matheysine
Fabienne Jouan Gilbertas Fabienne Jouan Gilbertas
Articles : 7
Depuis : 11/01/2018
Categorie : Famille & Enfants
Les hommes du 140e RI dans le tourmente de 14-18

Les hommes du 140e RI dans le tourmente de 14-18

Les hommes du 140e RI dans le tourmente de 14-18
Fabienne Jouan Gilbertas Fabienne Jouan Gilbertas
Articles : 27
Depuis : 02/12/2017
Categorie : Famille & Enfants
Histoire de "gent"

Histoire de "gent"

Sur le chemin nos petites histoires familiales
Fabienne Jouan Gilbertas Fabienne Jouan Gilbertas
Articles : 9
Depuis : 18/11/2017
Categorie : Famille & Enfants

Articles à découvrir

Cadre juridique de l'homologation FFI

Cadre juridique de l'homologation FFI

En complément de mon article sur la recherche des dossiers de résistants (ci-dessous), voici quelques données plus juridiques. Des ressources existent en ligne pour les personnes désirant faire quelques recherches sur les résistants : Les dossiers administratifs des résistants : Le Service Historique de la Défense (SHD... Alors même que la

24 août 1914

Rien n’est modifié dans la situation de l’Etat-major et du 1er bataillon. 12h00 : la 1ère compagnie BERENGER en position sur le KATZENSTEIN à l’occasion de tirer sur des colonnes allemandes en mouvement et de déterminer la rupture de leur formation de marche. Des attelages d’artilleries sont également atteints par son feu. 14h00 : la 1

15 août 1914

1er bataillon : Le bataillon est rassemblé dès 4h00 dans le bois au nord du col en vue d’une attaque sur SAINTE-MARIE-LES-MINES. Vers 10 le bataillon, à l’exception de la 3ème compagnie, reçoit l’ordre de se porter au petit col au Sud-ouest de la côte 818, crête du Breuil, en vue d’une attaque ultérieure sur ECHERY et SAINT-PHILIPPE

21 août 1914

3h30 : Départ du cantonnement de SAULXURES de l’Etat-major et des 1ers et 3èmes bataillons. Objectif de marche : SALM par PLAINE. Les compagnies disponibles du 140e passent sous les ordres du général SORBETS pour coopérer à l’attaque du front SCHIRMECK-VAQUELON. 8H00 : commencement de l’attaque Le 3ème bataillon est fixé sous le bois
#1j1Ancetre Le 17 janvier 1679

#1j1Ancetre Le 17 janvier 1679

Georges VASSET dit de Belmon est décédé le mardi 17 janvier 1679, à Vaulx-Milieu (38). Il s'agit de mon sosa n° 3684 Il s'unit avec Laurence PICAU (R)D probablement à Vaulx-Milieu. Il était tailleur d'habit. Le couple aura au moins 9 enfants : Claude VASSET Antoinette VASSET Marguerite VASSET 1655 Marie VASSET 1658-1713 Clauda VASSEL 1664 Cl
 Sur les traces d'Odette..

Sur les traces d'Odette..

Elle n'a jamais voulu connaître ses origines et c'est après son décès que j'ai demandé son dossier d"'enfant abandonné"... Odette Henriette Marie MILORD est née 21 mars 1912 à Agen (47). Elle est la fille légitime de Bernard Joseph MILORD et de Marie PENCHENAT . C'est une enfant posthume. Au moment de sa naissance, sa mère est seule avec
Etienne THEVENET, laboureur à Arthun (42) au 17e siècle

Etienne THEVENET, laboureur à Arthun (42) au 17e siècle

“Le laboureur et ses enfants” de Jean de la Fontaine Travaillez , prenez de la peine : C’est le fonds qui manque le moins . Un riche laboureur , sentant sa mort prochaine , fit venir ses enfants , leur parla sans témoins . “Gardez-vous , leur dit-il , de vendre l’héritage que nous ont laissé nos parents : un trésor est caché dedans .

17 août 1914

1er bataillon : Repos dans les cantonnements. 19h30 : Départ de la 4ème compagnie chargée d’une mission spéciale vers le col de RIBEAUVILLE. Les Pertes (2) DESGEORGES François MOUNIER Gustave Les blessés Les renforts VAUJANY Léon Joseph Louis (1903, Grenoble) Nous devions avoir jour de repos, mais à neuf heures nous partons. Je pars en co

16 août 1914

1er bataillon 8h15 : le 1er bataillon et l’Etat-major reçoivent l’ordre de quitter le col de SAINTE-MARIE pour se porter sur PROVENCHERES. 9h15 : Départ du 1er bataillon et de l’État-major du régiment. A l’entrée de WISSEMBACH, ordre est donné d’arrêter le mouvement et de cantonner dans ce dernier village. 17h00 : Réception d’un