En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jeusch Kyky Salomon

Jeusch Kyky Salomon

j'aime l'écriture et j'adore écrire c'est ma passion,et ma thérapie
Tags associés : poesie, poesie, poesie

Ses blogs

J.k.Sromancier.overblog.com

J.k.Sromancier.overblog.com

Un espace pour m'évader à travers mes textes et mes poemes!!!
Jeusch Kyky Salomon Jeusch Kyky Salomon
Articles : 83
Depuis : 08/01/2013

Articles à découvrir

Ayiti pam nan diferan

Ayiti pam nan diferan

Ayiti pam nan diferanLèm gadew, mwen ak ou nan menm ranPakitem pase epi pouw dim frekan Poukisaw pa Kenbe menm poun avanse douvan Ayiti pam nan diferanPoukisa mwen ak ou pa sispann griyendanJodia nou chita nan ransePandan lòt peyi yo ap avanse Ayiti pam nan diferanPaske tikatkat mpat pè mache lannwitKounyea gen yon bann zonbi mannmannan Kifè la
La beauté ne dure qu’un temps

La beauté ne dure qu’un temps

La beauté ne dure qu’un temps Et s’en va au pas du vent L’amour prendra les devant Nous traverser au soleil levant Je le suis, cependant La beauté ou l’amour ça dépend De celui qui s’en va au pas du vent Me faufiler dans son concert de verlan Tout n’est pas rose blanc Ne poser pas de questions au flan Il n’y a que la vie qui conna
J’ai la preuve !

J’ai la preuve !

J’ai la preuve que je m’aimeEt que d’autres aussi, j’en aimeJ’ai la preuve que la vie est belle Et que les mauvais souvenirs doivent rester dans les poubelles Toute les femmes ne sont pas pareillesLe bruit court de bouche à oreilleMais à chaque cœur, il y a une qui règneUne ou plusieurs, parfois l’amour ne se loge à la même enseig
Ce soir

Ce soir

Que l'amour renait De l'étincelle que l’on se promet Tel un cadeau qui me soit donné Afin que demain soit tout ensoleillé Un rêve vient de commencer Par tes mots, mon âme fut consolée Merci pour ce doux baiser ! Emanant de tes lèvres sucrées rosés Mon cœur fut embrasé Par la chaleur de ta flamme aimée Tu ne me diras pas tant de mots C
Ich erinnere mich

Ich erinnere mich

Ich erinnere mich an die SonneWer glänzt mit ewigem TagMit deinen Augen mit tausend Lichtern glänzen die weg von dunkelen Tagen Ich erinnere mich an die MorgenröteIn Erinnerung an dein Herz aus GoldDu wirst immer meine kleine „Anacaona“ seinAls Banner, werde ich mich auf deine Mast hängen. Ich erinnere mich an eine QuelleHelle, leuchtende w
Si je pêche

Si je pêche

Et si je pêche Qu’elle serait la réaction de Dieu ? Ferais-je sursauter mes aïeux ? Des qu’en dira-t-on et de leur prêche ! Adam s’est moqué de Lui Sa réaction m’est tombée dessus Il est vrai que l’homme s’est créé ses ennuies Que faire quand dans le péché on est conçu Si je blesse autrui Me pardonnera-t-il l’amour divin ?
Autant que j’ai parlé

Autant que j’ai parlé

Autant que j’ai mes joies Autant que j’ai mes peines A trop trainer mes poids Pour un morceau de je t’aime C’est dur d’être moi Pourquoi cherches-tu à ne plus être toi ? Sans rien sur le toit Je les vois s’envoler mes droits Contrôler le temps Pour lui prouver notre cran Il nous emporte par le vent A la fluidité d’un torrent Je r
Parfois

Parfois

Parfois c’est dur de parler Voire même de regarder Celui à qui on veut se ressembler Dans les yeux et de lui dire nos pensées Parfois c’est dur de s’envoler Vers d’autres horizons, d’autres contrées A la rencontre de la magie et de la décrocher Avec ses potions de s’envouter Parfois c’est dur de toucher Le possible même à extr
An kreyol

An kreyol

Siw krache anlè Lap tounen tonbe nan jew Si lè wap mache wap gad dèyè Wap frape zòtèy pyew Siw anchennen lespriw Lap anpeche nanm ou vole Si sak nan tèt ou a nwiw Chache konnen sak verite Si lavia diw li pa renmenw Chache konnen sak fe lap trennenw Li pa pote anyen men li vle mennenw Se ou ki pou chwazi sak bon nan menw Si zòt diw pap rive
Ann pale

Ann pale

Lèm pale Kiyès kap tandeSi lanati desole Eske se sèl zwazo yo ki pap repoze? Lèw gade’m M wè ak kisam sanbleOu pap ka dekouraje’mFòk lavim dekole Pa vin dim pa kriyeAndedanm,wpa konn sa map andireDlo nan zyem se sa ki fyète’mLè trayizon fin pot tout kè kontanm ale Ou ka di lavim difisilKisaw fè pouw rann li pi fasil ?Bobin fisèl pa