Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Jean-Michel Salvador

Jean-Michel Salvador

Tags associés : 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011

Ses blogs

rodavlas.overblog.com

Réflexions sur la peinture et diverses autres choses
Jean-Michel Salvador Jean-Michel Salvador
Articles : 79
Depuis : 03/01/2013
Categorie : Mode, Art & Design

oeuvresrodavlas.overblog.com

Peintures, dessins...
Jean-Michel Salvador Jean-Michel Salvador
Articles : 309
Depuis : 03/01/2013
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Ce n'est, au fond, qu'un éclat

Ce n'est, au fond, qu'un éclat

Nous avions terminé la première partie de cette réflexion sur l’éclat par le coup d’œil et… la peur de voir et de ne pas voir ce qu’il ne faut pas, donc cela même qu’il faut voir. Où il s’agit de ce qui se présente et s'offre à nos yeux l’espace d'un instant, pour ne rien nous montrer du… tout, de ce grand Tout qui serait c
Excitants contours I : A la recherche de la forme perdue

Excitants contours I : A la recherche de la forme perdue

« Le dessin n’est pas la forme mais la manière de voir la forme » (Degas) L'image est ce qui se tient entre l'homme et le monde. Elle est ce voile sensible que tissent les innombrables rayons lumineux que reflètent et diffractent tous les éléments de notre environnement. Un voile qui tapisse le fond de l’œil avant de s’y déliter pour
La cascade

La cascade

Techniques mixtes sur papier toilé, 45×65cm, 2022
Un appel résonant et ondulant

Un appel résonant et ondulant

Détail des "Dames au bain", Ecole de Fontainebleau, 1590 Tout commencerait par des mains… de celles qui sont si chères au maniérisme… des mains qui s’ouvrent et s'étirent en dépliant un à un leurs doigts… ceux-ci en venant même jusqu’à s’arquer à l'inverse de leurs articulations… défiant les limites du raisonnable pour ne pl
D'un éclat fascinant

D'un éclat fascinant

L’œil s’égare vers l’infini de ce qu’il ne voit pas L’art de la peinture serait là pour capturer notre regard… avant d’entraîner à sa suite notre corps et notre esprit pour mieux nous… émouvoir et nous affecter. Où il s’agirait d’interpeller notre œil, de capter son attention… pour nous fasciner et nous captiver. Absor
Un rouge fauve

Un rouge fauve

Reprise perso au pastel de l'Estaque de Braque Ils voulaient embraser le paysage et mettre le feu au cul de la peinture ! Pont sur le Riou, Derain, 1906 Pour qu’elle vous pète bien à la gueule… comme un bâton de dynamite vous aurait dit Derain. Me fait penser, au passage, au célèbre film de Godard de 1965 où Pierrot le fou, vêtu de sa pl