Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Jean-Michel Salvador

Jean-Michel Salvador

Tags associés : 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011

Ses blogs

rodavlas.overblog.com

Réflexions sur la peinture et diverses autres choses
Jean-Michel Salvador Jean-Michel Salvador
Articles : 86
Depuis : 03/01/2013
Categorie : Mode, Art & Design

oeuvresrodavlas.overblog.com

Peintures, dessins...
Jean-Michel Salvador Jean-Michel Salvador
Articles : 324
Depuis : 03/01/2013
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Du labyrinthe I : où il est question de ne pas perdre le fil

Du labyrinthe I : où il est question de ne pas perdre le fil

De quoi le labyrinthe est-il l'enceinte ? Pour Lacan la pulsion n'a pas pour but d'atteindre son objet mais bien plutôt d'en faire le tour encore et encore. Ainsi le but du coup d’œil que l'on jette devant une porte entrebâillée, mais souvent plutôt en réponse à quelque chose qui, le temps d'un éclair, attire notre regard… n'est pas vra
D'une origine fantastique II: auras opalescentes

D'une origine fantastique II: auras opalescentes

Nous avons parlé la dernière fois de l'inquiétante étrangeté d'un noir « fantastique » et comme secrètement agité… qui participerait de l’éblouissement sombre de l’origine du monde. Où il nous faut maintenant glisser avec Hugo sur les eaux du gouffre de Padirac pour mieux y découvrir… « dans leur splendide opalescence, un palai
Une volute dans la tourmente III: D'une folle furieuse volute l'autre

Une volute dans la tourmente III: D'une folle furieuse volute l'autre

Volutes folles furieuses et assassines Avec Géricault, comme avec Francis Bacon un siècle plus tard… on se retrouve pris en étau dans les volutes d'un déchaînement musculaire… qui vrille « littéralement » les corps… jusqu’à les torsader. Comme une volute assassine… S'agirait-il de tordre le cou à quelque chose ? L'étreinte de G
Une volute dans la tourmente I :  Origine barOque dans les O d'OriOn

Une volute dans la tourmente I : Origine barOque dans les O d'OriOn

Selon Annie Le Brun, c’est avec le Baroque que la perspective s’est dépravée… elle va en fait s’envoluter tortueusement vers son point de fuite… comme sous un œil gonflé et ouvert sur on ne sait quelle délectation coupable ou quelle fascinante terreur. J’ai déjà évoqué dans « un appel résonant et ondulant » l’art Baroque