Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Lilou

Lilou

Ses blogs

Inspire

Inspire

la trompe dit l'enfant
Lilou Lilou
Articles : 49
Depuis : 01/07/2012

Articles à découvrir

fumée

fumée

Je crois que mes jambes sont allées plus vite que moi. Salar de Uyuni, désert de sel, Bolivie
Bouquet d'or

Bouquet d'or

Je connais une fille aux boucles d'oranges. Ses boucles captivent Elles sont des flammes. Elle a des petites cornes de bouc pour mieux se protéger! C'est un chien guérisseur. Ce chien là et son magicien Ils enchantent autour deux. Je connais une fille bouc qu'est libre comme le feu. Elle sait réchauffer mon coeur. Oasis du canyon de la colca, d
Mommouth et moi

Mommouth et moi

Des lunettes de soleil pour protéger les pépites d'étoiles qu'elle a dans les yeux! Sur la plage de Saint-Georges de Didonne, Charente maritime, France. Photographe: Muche. Merci:)

Doux cercueil ?

La femme dormait. Son visage semblait étrangement contrarié. Elle n’était pas vraiment ridée. Deux lignes symétriques plissaient l’intervalle entre ses sourcils, donnaient l’impression qu’elle réfléchissait, dans son sommeil, qu’elle résolvait quelque souci. L’autre zone de son visage qui était plissée, c’était celle entre
Rond d'union

Rond d'union

Pour les Chimus, habitants de l'empire dominant de la côte nord du Pérou du XIIIème siècle jusqu'à la conquête inca au XVème siècle, le coucher du soleil sur la mer était une guerre entre le dieu soleil et la déesse mer. La mer l'emportait toujours, et le sang du soleil répandu donnait cette couleur orangé au ciel et à l'eau. Assise su
S'apprivoiser.

S'apprivoiser.

"Mon dessin ne représentait pas un chapeau.Il représentait un serpent boa qui venait d'avaler un éléphant." Le Petit Prince Amazonie
Buller

Buller

"Insoutenable légéreté"!
La petite sirène

La petite sirène

" ll ne put rien dire de plus. Il éclata brusquement en sanglots. La nuit était tombée. J'avais lâché mes outils. Je me moquais bien de mon marteau, de mon boulon, de la soif et de la mort. Il y avait, sur une étoile, une planète, la mienne, la Terre, un petit prince à consoler ! Je le pris dans les bras. Je le berçai. Je lui disais: "La f