Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Nina

Ses blogs

Citizen Bartoldi

Blog d'une citoyenne qui rêve d'une société solidaire et égalitaire mais qui voit ce rêve s'éloigner chaque jour un peu plus
Nina Nina
Articles : 174
Depuis : 13/01/2019
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Leur alliée, c’est notre inhibition

Leur alliée, c’est notre inhibition

Je me sens parfois un peu perdue dans ce monde, un peu décalée. Quand je vois que Macron est crédité dans un sondage de 25% d’intention de votes, je me dis que je dois avoir un gêne du masochisme en moins ou un syndrome de Stockholm sous-développé. Alors qu’on a dépassé officiellement les 100 000 morts du covid hier mais sans doute plu
Un sentiment d’impunité

Un sentiment d’impunité

Cet article est un peu une réflexion basée sur l’observation de mon quotidien et je n’ai pas eu le temps de fouiller pour trouver des recherches sociologiques sur un sentiment. Ces derniers temps, nous vivons sous le joug, littéralement, d’un Etat ultra-autoritaire. C’est pour notre santé. Les règles changent tous les trois jours, on a
“Je te crois” méprise-t-il la présomption d’innocence

“Je te crois” méprise-t-il la présomption d’innocence

Non. Non, non, non. Nooooooooon. Alors je sens déjà que je vais avoir des vieux mecs qui vont venir chialer dans mes mentions sans même avoir lu l’article pour répéter ad nauseam l’importance incroyaaaable de la présomption d’innocence. D'ailleurs " commentaire laissé sans avoir lu l'article = corbeille ". J'ai pas votre temps et j'ai
Avoir l’air intelligent : le cas de la physique quantique

Avoir l’air intelligent : le cas de la physique quantique

Hello, hello. Il y a quelques temps, je m’étais lancée dans une série d’article sur l’intelligence. Plus clamée que réelle. Ici, on va un peu prolonger ce que j’analysais sur la zététique et ce côté “le camp de l’intelligence et de la rationnalité” vs les autres. Et y a un truc qui me titille depuis plusieurs années : la ph
C’toi l’islamo-obsédé

C’toi l’islamo-obsédé

J’ai pas super le temps d’être synchro avec l’actualité. Quoi que sur cette histoire d’islamo-gauchisme, j’ai quelques semaines de marge, je pense. Alors fut un temps où je me définissais islamo-gauchiste… par pure provoc. Parce que je croyais que c’était un peu une blague, une association d’idée qui n’a que pour point commu
Comment je suis bloquée dans ma vie pro

Comment je suis bloquée dans ma vie pro

Parce que la perso, je vous rassure, ça va bien. Je le dis souvent, j’ai un point noir dans la vie : le travail. Faut dire que si je me retourne sur ma carrière, j’ai l’impression que j’ai passé 14 ans à fuir de tafs toxiques en tafs toxiques. Ce qui est drôle avec le recul (enfin “drôle”), c’est que je crois que le taf le moins
Le barrage républicain, faudrait pas que ce soit qu’entre deux tours

Le barrage républicain, faudrait pas que ce soit qu’entre deux tours

Il y a une semaine, je me suis couchée déprimée. Pire que déprimée. Triste et angoissée. Pourquoi un tel mouron ? Encore le travail ? Non, même si ça devient bien l’enfer. Mais cette fois, c’est vraiment l’actu qui m’angoisse. Le coronavirus ? Non, pas tant que ça. Je veux dire, j’ai bien compris qu’on avait renoncé donc bon
La victime imparfaite

La victime imparfaite

En ce moment, je suis vidée. Vidée, vidée. Vous l’aurez compris, mon nouveau travail est toxique as fuck avec un top management très violent. Le jour où j’en serai partie, je vous raconterai tout. Mais en gros, leur passion, c’est de lancer des recrutement pour des postes occupés par des personnes qui ne sont pas au courant qu’elles v
Gouvernement criminel

Gouvernement criminel

Il y a quelques années, j’avais lu dans une revue branchée psycho genre psychologie positive une interview d’un gars expliquant la résilience. Il prenait l’exemple des Etats-Unis : “Si Trump gagne, ses opposants vont finir par s’habituer et ça ira mieux”. Ah, ok, pourquoi pas. Mais au bout de 3,5 ans de Macronie, je suis ABSOLUMENT
On déteste les chômeurs à cause du monde du travail

On déteste les chômeurs à cause du monde du travail

J’ai un rêve : le chômage. Ou plutôt une année sabbatique pour me faire un petit bilan de compétence et éventuellement une formation pour changer de carrière. Parce que je le disais, je suis quée-blo dans ma vie pro parce que ça fait des années que je peux résumer mon CV ainsi : “j’ai fui un taf toxique”. Et j’en ai un peu marr