Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Florence Gaudart

Florence Gaudart

j'ai 45 ans je fais de la photo depuis mon age de treize ans , j'écris également depuis quelques années et je me mets à l'aquarelle

Ses blogs

159 rue des hasards, Florence Gaudart.

159 rue des hasards, Florence Gaudart.

photos anecdotiques du moment présent et thématiques diverses! je vous invite à regarder toute les photos car ici on y rentre comme dans une brocante il faut beaucoup fouiller pour y trouver la petite perle qui vous parle ou vous ravit!
Florence Gaudart Florence Gaudart
Articles : 239
Depuis : 28/10/2018
Categorie : Photographie

Articles à découvrir

un seul amour

quand la majesté du désir devient bestialité quand les corps dégoutent le coeur lquand le désir est crasse quand il n'y a aucune lueur d'amour quand le désir manque d'âme quand dans des corps trompés s'invite le désir nos corps jouiront puis s'éteindront au delà du désir mes sens ont joui d'une musique ou d'un poème l'amour des corps s
dans la plénitude de la nuit

dans la plénitude de la nuit

dans la nuit profonde mon coeur s'apaise lorsque la solitude est volupté n'écouter que le silence le calme profond d'une ville qui sommeille vivre loin des mots et des maux trouver la quiétude la nuit repose mon coeur comme mon esprit se retrouver face à soi même dans la sérénité vivre pleinement la nuit j'aime le ventre de la nuit j'aime v

silences

il y a des souffrances tellement profondes qu'elles en étouffent les mots il y a des terres arides qui ne rencontre pas la poésie il y a des seins froids qui sont les plus lointains et les plus lourds des silences il y des souffrances qui ne connaissent aucun nom

ma mère

dans la maison de ma mère il n'y avait ni chaleur ni bonheur il y faisait un froid glacial pour qui avait besoin de tendresse le coeur de ma mère était sec et aride j'y suffoquais je n'avais pas le droit d'exister j'y étais l'objet d'un funeste destin et pourtant j'ai toujours eu plus envie de hurler que pleurer