Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Eléonore P.

Eléonore P.

Blog de gravure
Tags associés : accueil

Ses blogs

la gravure selon Eleonore

la gravure selon Eleonore

La gravure est une passion qui m'emmène dans des aventures et des expériences sans cesse renouvelées. Manière noire, aquatinte, roulette, pointe sèche, eau forte, gaufrage..., j'explore toutes les techniques. Le cuivre reste ma matière de prédilection tant par sa sensualité que par l'éventail des nuances de densité offertes, car j'aime la diversité des textures et des matières.
Eléonore P. Eléonore P.
Articles : 30
Depuis : 25/01/2018
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Peindre la nuit

Peindre la nuit

Très belle exposition, du genre où on passe des heures à découvrir des artistes, à admirer des œuvres, à faire des croquis avec son carnet de dessin. Du genre qui relance l'inspiration, suscite l'envie de concevoir de grandes et belles choses, vous fait ressentir l'absolue, l'impérieuse, nécessité de créer... Il est certain que j'ai une
De la Loire... au Canada... ou aux confins de l'Asie

De la Loire... au Canada... ou aux confins de l'Asie

Tout est parti d'une photo prise un soir, de retour de mon travail à Blois. Un trajet que j'effectue en voiture par la levée de la Loire (rive droite). J'ai pris cette photo et j'ai eu envie d'en faire une gravure. Tirage 1er état Les arbres au fond, faits à la roulette La Loire au 1er plan, morsure sur cire Maintenant, il faut ajouter les île
Ils ne sont pas beaux, mes bateaux ?

Ils ne sont pas beaux, mes bateaux ?

Après une parenthèse chirurgicale, voici venu le temps du confinement... Heureusement que j'avais commandé du matériel, in extremis : 10 belles plaques de cuivre livrées à domicile. Comme tous ceux qui ne travaillent pas, j'ai du temps pour me consacrer à mon activité artistique préférée (quand je ne fais pas des masques !). Et je ne rem
Je vois des seins partout !

Je vois des seins partout !

Très belle photo de Pierre Fuentes acquise aux "petites bouchées" organisées par la galerie Lyeux communs, sur le thème du FOOD ART. Un citron ? un sein ? Un poème de Michel Diaz l'illustre parfaitement. D'un unique hurlement de louve la grave et belle obscurité a brisé son silence et livré son secret le fruit d'or sombre qu'elle tient dans
De simples vagues... à la submersion

De simples vagues... à la submersion

Je continue ma série des "marines" et, en ces temps caniculaires, je privilégie le lino et la gomme à graver, plus agréables à travailler et qui demandent un tirage avec de l'encre à l'eau (plus agréable à nettoyer). C'est plus rapide et comme la température de mon grenier atelier avoisine les 30 degrés... moins j'y reste, mieux c'est. Bo
Me voici de retour !

Me voici de retour !

Eléo, le retour après plusieurs mois de panne dus à l'échec d'une opération dans laquelle j'avais mis beaucoup d'espérance. Il faut que j'explique, pour tous celles et ceux qui ne me connaissent pas personnellement, que j'ai investi la gravure et créé ce blog à un moment où j'ai bien failli y passer. La chrysalide de ma vignette symbolise
Que la vague de Strindberg m'emporte !

Que la vague de Strindberg m'emporte !

Voici mon prochain sujet de travail (et d'expo aux Petits formats ?) : les marines. J'ai envie de travailler sur l'eau et les paysages aquatiques. Cela me rappelle une très belle expo au musée Marmottan : "peindre l'indicible". En gravure, cela me paraît être un sujet pas facile, facile... Je commence en vous dévoilant la vague d'après Strind
Toujours confinée... encore une gravure ratée sauvée !

Toujours confinée... encore une gravure ratée sauvée !

Décidément, j'adore ce jeu découvert pendant le confinement pour économiser le cuivre qui permet d'utiliser le cuivre jusqu'au bout du bout..., de l'user "jusqu'à la corde" ; de développer son imagination à partir d'un support donné, de se plier à une contrainte. Alors, il n'est pas beau, mon dragon ? J'ai beaucoup aimé ce que Martine a
Encore un paysage marin pour rêver...

Encore un paysage marin pour rêver...

...PENDANT CE CONFINEMENT QUI SEMBLE NE JAMAIS FINIR... Pour cette gravure, je me suis inspirée de la mer phosphorescente de MC Escher (ici, en bas à gauche). J'aime beaucoup le résultat final (ci-dessous à droite). "Ma" mer semble vivante, contrairement à la lithographie de Escher que je trouve, certes très belle, mais un peu figée et sans