Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Françoise BELMAIN

Françoise BELMAIN

UN JOUR SANS LIRE EST UN JOUR BIEN TRISTE
Tags associés : au fil des jours, textes

Ses blogs

soizig-pointsurles-i.over-blog.com

ce qui m'attire le plus :Lire, Ecrire, Dire, Sortir, Découvrir, Réunir, Partir, Offrir, Vivre...la place des mots dans la vie de chaque jour...
Françoise BELMAIN Françoise BELMAIN
Articles : 21
Depuis : 30/08/2017
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Il est là enfin

Il est là enfin

"Incapable d'écrire sur demande sauf celle du pic vert dans la forêt. Les oiseaux sont les maîtres de l'atelier d'écriture" Christian BOBIN L'hirondelle timide tatoue le ciel parfumé Ô calligraphie. Cette douceur inconnue qui la porte C'est la terre qui remue et s'emporte Déjà les taupes ont sonné le réveil Suivies par une cohorte d'abeil
PETIT MATIN

PETIT MATIN

Le réveil n’a pas encore sonné mais déjà le jour se devine derrière le lourd rideau blanc en coton damassé. Dehors les moineaux ont entamé leur remue-ménage dans le nid installé au- dessus de la poutre proche de la fenêtre. A la clarté qui pénètre dans la chambre, on devine l’aube d’une belle journée. L’air qui se faufile par
Lui et Elle

Lui et Elle

Il est le renard qui rôde à l'heure bleue Il est celui qui cache sous une barbe de trois jours une sensibilité toute féminine Il est celui aux yeux plus bleus que les rêves Il est un fil d'or sur le chemin Il est celui qui vibre par la nature Il est celui qui exauce les voeux avec ses mots. Elle est celle qui rêve sa vie Elle est celle qui pi
Arbre

Arbre

Mars s'en est allé Couché dans les pâquerettes Il est mort l'arbre noir.
un pas devant l'autre

un pas devant l'autre

SI COMME MOI TU AIMES MARCHER …alors tu connais le plaisir de la rencontre au fil des chemins. Rencontre avec le pic qui tambourine, avec le cyclamen qui t’appelle de son parfum frais, avec le bolet discret caché sous les feuilles. Je sais aussi que tu n’ignores rien du bruit des vagues, du crissement des coquillages sous tes pieds nus ; je
UN CRI DANS LA VIE: L'AUTISME

UN CRI DANS LA VIE: L'AUTISME

Un cri, un rire, une fuite Qui défient la raison. Comme un équilibriste sur son fil Tu traverses nos vies, Insaisissable, inatteignable, Portant tes rêves comme une grand-voile Et tes effrois comme des chaînes. Un cri…cri si fort qu’il nous affole. Un rire…rire si profond qu’il nous renverse. Une fuite …fuite si imprévisible qu’ell
Le fil des jours

Le fil des jours

Coudre sa vie : Qu'elle soit cousue de fil blanc ou de fil d'or, ma vie a toujours des épisodes qui tournent autour du fil .Premiers pas le jeudi au coin du feu chez ma grand tante ,tricot , crochet..et puis les cours de travaux manuels ,la broderie d'abécédaire, la couture à la main: vêtement d'enfant, robe...plus tard de nombreux tricots don
qui suis-je

qui suis-je

Je suis la plume qui glisse sur la page blanche Comme le cygne qui tatoue l’eau glacée Comme la truite qui tutoie l’onde Comme la feuille poussée par le vent Comme le nuage qui caresse les sommets Comme ta main qui veloute ma joue Comme cet espoir qui brille dans tes yeux Je suis la plume qui trace le mot amour.
slam'dit

slam'dit

LEUR VIE Je tremble Je tremble d’être si peu de chose Dans ce monde plutôt morose. Etre si démunie Devant les hommes et leur folie. Beaucoup de bruit et de violence Ont détruit jusqu’à la danse, Ça saute, ça s’agite Toujours plus haut, toujours plus vite. Vivre à deux cent pour cent Quitte à se polluer le sang A coup d’alcool, à c
Je suis ARBRE

Je suis ARBRE

J’ai longtemps habité un grand chêne. Seul au milieu du champ, je regardais le monde, envieux de tous ceux que leurs racines ne retenaient pas sur place, qui pouvaient d’un instant à l’autre partir, s’en aller découvrir d’autres contrées, se frotter aux forêts immenses où courent les grands cerfs, se perdre dans les garrigues odora