Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Théodora

Théodora

Ses blogs

AMOPATT'

AMOPATT'

Les amateurs d'opéra atterrés
Théodora Théodora
Articles : 6
Depuis : 27/08/2017

Articles à découvrir

Les barbouilleurs

"Qui essuie la lumière avec un chiffon sale ?" interroge Christian Bobin dans l'un de ses merveilleux livres. "La folie", répond-il. C'est à lui que je songe ce matin en lisant une chronique de Forum Opéra qui dépeint avec enthousiasme une nouvelle mise en scène de la Traviata. Extrait : "Au deuxième acte, la vie dans la maison de campagne n
Vivement 2018 à l'Opéra comique !

Vivement 2018 à l'Opéra comique !

Le saviez-vous ? Le saxophone est entré dans l'orchestre de l'opéra de Paris en 1868 à l'occasion de la création du Hamlet d'Ambroise Thomas (Salle Le Peletier). Vous ne connaissez pas l'oeuvre ? Ca tombe bien, c'est l'un des opéras du répertoire français inscrit au programme 2018 de l'Opéra comique (décembre). Ce-dernier a été dévoilé
Libérons Carmen des fort mal pensants !

Libérons Carmen des fort mal pensants !

L’opéra de Florence a décidé de modifier la fin de Carmen. Ce n’est plus l’héroïne qui meurt, non, dans cette version mise au goût du jour, Carmen tue Don José. On l’aura compris, il s’agit de défendre la cause du féminisme. "Dans une société marquée par le meurtre de femmes, comment applaudir la mort de l’une d’entre elle
Promenons-nous avec Charles Garnier

Promenons-nous avec Charles Garnier

Qui n'a pas rêvé en contemplant un monument, une toile, une statue ou en écoutant un opéra que son auteur vienne en personne le lui commenter ? C'est l'idée que je caressais en terminant une visite guidée du Palais Garnier lorsque je décidai d'aller flâner à la boutique. Et là miracle, j'aperçus un livre signé Charles Garnier et intitul
Kein licht, une expérience à tenter !

Kein licht, une expérience à tenter !

Accéder à un opéra contemporain et, qui plus est une création récente, n’est pas inné pour la plupart d’entre nous. La rupture que cela représente avec tous les codes déstabilise et, souvent même, rebute franchement. D’où l’intérêt dans l’opéra, comme dans les arts plastiques d’ailleurs, d’engager une démarche pédagogiq

Réjouissante rentrée parisienne !

Ah comme elle s'annonce riche la saison 2017-2018 de l’opéra à Paris ! Songez donc. On nous annonce Jonas Kaufmann dans Don Carlos à Bastille en octobre (hélas déjà plein sauf comme d’habitude quelques places très chères auprès des amis de l'Opéra), Anna Netrebko toujours à Bastille en février dans la Traviata (attention, ouverture