En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Annemarie Brienne

Annemarie Brienne

Tags associés : genealogie

Ses blogs

famillesBRIENNE.over-blog.com

famillesBRIENNE.over-blog.com

Annemarie Brienne et ses challenge de A à Z: généalogie
Annemarie Brienne Annemarie Brienne
Articles : 42
Depuis : 29/05/2017

Articles à découvrir

Képis... les Képis de Jean Brienne.

Képis... les Képis de Jean Brienne.

K Képis, les képis de Jean BRIENNE Nous sommes en 1899, au Perreux, plus précisément au 55 de l’avenue Ledru Rollin. Assis à la petite table de sa cuisine, Jean relis le brouillon de la lettre qu’il va envoyer au Directeur des Postes et Télégraphes de Paris. C’est une lettre officielle et importante, alors même pour son brouillon il s
Concubinage.......

Concubinage.......

C Concubinage Nous sommes en juillet 1919, le 31 très précisément… A peine sortie de la grande guerre, la France se reconstruit et vient de fêter en grande pompe sa fête nationale. A Dijon, devant le tribunal de première instance, un homme et une femme se serrent l’un contre l’autre. Il fait à peine 1 degré. Juillet 1919 sera l’un d
Dis, vous allez revenir?

Dis, vous allez revenir?

D Dis, vous allez revenir ? « Madeleine écrit à son fils Raymond » Choisy-le-Roi, le 20 mars 1985 Raymond, mon fils ! Je suis contente, aujourd’hui est un jour où je suis contente. Je n’ai pas eu à demander comment tu t’appelles à…à… tu sais bien, celle qui vient me donner à manger,. D’ailleurs, comment qu’elle le saurait, el
"Elle s'était fait couper les cheveux..."

"Elle s'était fait couper les cheveux..."

Alexandre Dréant - Elle s'était fait couper les cheveux E « Elle s’était fait couper les cheveux » Orly…. 1980…. pépé va et vient dans leur petit logement. Tout en mettant la table il chantonne « Elle s’était fait couper les cheveux…….comme une petite fiiiille…. gentiiiile….. ». Mémé le regarde faire. Je souris. Et le vo
Histoire d'une photo

Histoire d'une photo

H Histoire d’une photo Un jour que j’étais allée lui rendre visite, maman me fit cadeau d’un livre. Un livre qui pour moi représentait un véritable trésor. Un livre sur Burgaltendorf, le village où elle et moi étions nées.. Elle y avait passé toute sa jeunesse et m’y avait mise au monde. J’y ai habité jusqu’à mes deux ans et
Il était une fois une maman

Il était une fois une maman

I Il était une fois une maman …… Il était une fois une maman….. ma maman. Elle s’appelait Klara Irmgard Eilenbrock. « Annemarie, tu sais, personne ne m’a jamais appelée Klara. J’en suis bien contente. C’est le prénom de ma marraine, une sœur de mère. Mais je ne l’aime pas… KlArA que des A .. ça sonne très dur. J’avais u
Georges, une vie d'infortunes

Georges, une vie d'infortunes

G Georges, une vie d’infortunes La nuit est tombée sur Verrières le Buisson. Le calme a envahi la petite maison de la rue de la Boulie. Jeanne, Madeleine et Georgette, respectivement 13, 10 et 7 ans, se sont endormies dans l’insouciance de leur jeunesse. Berthe revient s’asseoir à côté de son mari et lui caresse doucement la main. Elle s
J'ai tout perdu

J'ai tout perdu

J J’ai tout perdu Samedi 2 mai 1903 Joseph, dans sa chambre n’arrive pas à s’endormir…la tête entre ses mains, il pleure. Ses parents se sont serrés pour lui faire une place dans cette petite maison de Gretz-Armainvilliers qu’ils habitent depuis que le père est à la retraite. Son couple a volé en éclats et Angèle, sa femme, lui a
Follement amoureux

Follement amoureux

F Follement amoureux Le train file à grande vitesse à travers la campagne française. De retour d’Allemagne il va devoir se présenter à la gendarmerie de Vincennes. Ensuite il se rendra rue des Laitières où ses parents, Madeleine et Robert, louent un petit appartement au second étage du numéro 11. Il est, bien sûr très content de les re
Là-bas......

Là-bas......

L Là – bas ` 1952, Sarrebruck, chez mes parents Raymond Brienne et Irmgard Eilenbrock Je me suis levée de table, je ne suis qu’une petite fille de 4 ans et les longs repas m’ennuient. Tout le monde est là, je viens d’avoir un petit frère. Alors faut fêter ça, m’a expliqué papa. Le petit-frère doit être puni car il n’est pas de