Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Sylvain

Sylvain

A travers deux de mes passions étroitement liées, le voyage et l'écriture, j'anime deux blogs : l'un consacré à la randonnée (La Marche du Monde), l'autre dédié à un atelier d'écriture collectif (Siplume) dont les écrits en séance se prolongent sur la toile.

Ses blogs

SIPLUME. Atelier d'écriture.

La vie légère comme une plume.
Sylvain Sylvain
Articles : 201
Depuis : 27/10/2012
Categorie : Littérature, BD & Poésie

La Marche du Monde

Carnet de voyages entre terre et ciel.
Sylvain Sylvain
Articles : 139
Depuis : 09/11/2014
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Et si...

Et si...

Les plumes laissent libre cours à leur imagination en rédigeant un court texte débutant par "Et si..." Et si j’étais née princesse, si l’on m’avait appelée Élisabeth…. Et si, au décès du roi, mon père, j’étais devenue reine. Élisabeth II, ça sonne bien ! Élisabeth, reine du Royaume Uni… J’aurais porté de beaux vêtement

L’enfant marche joyeux

L’enfant marche joyeux, Sans songer au chemin ; Il le croit infini, N’en voyant pas la fin.
Souffle du vent

Souffle du vent

La fiancée du vent danse au rythme du temps épouse du printemps. Un vent frais comme un baiser soyeux caresse la joue de l’enfant. Le cri du vent sur nos têtes résonne la tempête approche. Une nuée de cloches un mariage printanier bonheur du mois de mai. Une fleur étoilée dans sa chevelure déployée s’envole sous le vent léger. Isabel
La Forêt au sol rouge de Georges Lacombe

La Forêt au sol rouge de Georges Lacombe

Les plumes choisissent un tableau au sein d'un catalogue d'art et improvisent un texte inspiré par l’œuvre sélectionnée, ici "La Forêt au sol rouge" signé Georges Lacombe. Georges Lacombe (1868-1916) - La Forêt au sol rouge, 1891 - Huile sur toile, 71.3 x 50.5 cm © Musée des beaux-arts de Quimper Douleur Terre ensanglantée de la douleur
Souvenirs de Mauritanie - Troisième partie

Souvenirs de Mauritanie - Troisième partie

J5 - Du plateau de Lemmoïzine au canyon d'Irat A mi-parcours, la cinquième journée oublie le sable au profit de la roche. La traversée du plateau de Lemmoïzine, sec et rocailleux, favorise les échanges, rapproche les marcheurs et se termine par un bivouac dans le canyon d’Irat. A l’aube du cinquième jour, le petit-déjeuner n’est marqu
Découverte de la Petite Pologne - Episode 1/3 : Cracovie

Découverte de la Petite Pologne - Episode 1/3 : Cracovie

Mon premier séjour en Pologne se concentre exclusivement sur une seule de ses 16 régions administratives ou voïvodies, à savoir la Petite Pologne (Małopolskie en polonais). Située à l'extrême sud du pays, la région s'étend au pied des Carpates polonaises et compte Cracovie pour chef lieu. Point de départ et d'arrivée de ma randonnée, C
Découverte de la Petite Pologne - Episode 2/3 : les Carpates

Découverte de la Petite Pologne - Episode 2/3 : les Carpates

Délaissant la belle cité culturelle de Cracovie, je rejoins le massif montagneux des Carpates situé plus au sud. Une première halte de 2 jours dans la ville de Krynica-Zdrój me permet de découvrir la plus grande station thermale polonaise et une importante station de sports d'hiver. En cette fin de saison estivale, il émane de la ville un ch

Parler du désert

Parler du désert, ne serait-ce pas, d’abord, se taire, comme lui, et lui rendre hommage non de nos vains bavardages mais de notre silence ?

Marcher, c’est retrouver son instinct primitif

Marcher, c’est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C’est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du cœur , celui du moral.
D'après le poème L'Amoureuse de Paul Eluard

D'après le poème L'Amoureuse de Paul Eluard

Les Plumes composent un texte en empruntant au moins sept mots au poème "L'Amoureuse" de Paul Eluard. Garder les yeux ouverts pour ne pas pleurer ne rien avoir à dire pour ne pas avoir à parler et garder ses rêves pour en rire et ainsi mieux dormir. Monique. Dans les rêves de l’amoureuse, des fragments de lumière, comme des soleils arraché