Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Pump up the Culture

Pump up the Culture

Ses blogs

Pump Up the Culture

Loge de la fiction
Pump up the Culture Pump up the Culture
Articles : 8
Depuis : 25/10/2012
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

Le film de vengeance : un genre à la morale intrinsèquement douteuse ?

Le film de vengeance : un genre à la morale intrinsèquement douteuse ?

Bien souvent balayé d’un revers de la main par la critique (professionnelle ou non) au nom d’une idéologie puante qui consisterait à une apologie et à un encouragement à l’auto-justice, le film de vengeance revêt pourtant bien souvent un caractère loin de correspondre à cette description. Si les suites d’Un Justicier dans la ville (
Judgement Time : mon année Cinéma 2013 rembobinée

Judgement Time : mon année Cinéma 2013 rembobinée

En plein cœur du marasme ambiant de l'année 2013, un constat s'est imposé à moi : l'îlot de bonheur, qui ne connaissait pas la crise (du moins qualitative), se situait surtout dans les salles obscures ou en direct-to-dvd. Non pas que les longs-métrages de ma sélection 2013 présentent forcément des horizons de bonheur à ses personnages. C'
"Je ne suis pas un héros !" : l'archétype héroïque chez Carpenter

"Je ne suis pas un héros !" : l'archétype héroïque chez Carpenter

Symbole à lui seul du franc-tireur à Hollywood, John Carpenter s’est assez vite distingué en mettant en scène des personnages d’anti-héros, tantôt rebuts de la société, tantôt étendard revendiqué ou malgré eux d’un anti-conformisme frondeur. De sa fascination du western (il cite Howard Hawks comme étant son cinéaste favori), Car
Balada Triste : le film que Tim Burton aurait pu faire s'il était resté Tim Burton

Balada Triste : le film que Tim Burton aurait pu faire s'il était resté Tim Burton

On le sait depuis maintenant plus de 10 ans : le Tim Burton que l’on aimait n'est plus. Celui qui nous a fait pleurer devant l’histoire d’amour d’Edward aux mains d’argent ou qui nous faisait rire à gorge déployée, en s’amusant à mettre en scène le dézingage d’une Amérique archétypale (entre la famille white trash, la hippie,
Le jeu des 11 questions/réponses (ou l'histoire de mon samedi 16 mars après-midi )

Le jeu des 11 questions/réponses (ou l'histoire de mon samedi 16 mars après-midi )

Le jeu des 11 Questions/réponses tourne en ce moment sur la twittosphère, et comme son nom l'indiquerait presque, ça consiste à répondre à 11 questions posées par un-e autre twittos, puis à en poser 11 autres à 11 personnes. Ce sera les questions posées par la sympathique @SangelesLo (que vous pouvez régulièrement lire ici http://dunnoz
Kevin Smith : le Judd Apatow avant l'heure

Kevin Smith : le Judd Apatow avant l'heure

Célébré à l’aube des années 2000 en tant que père d’un nouveau type de comédies que l’on pourrait qualifier de "pas vraiment romantiques" et intégrant tout un pan de la pop-culture jusque-là ignoré par le genre en question, Judd Apatow est pourtant loin d’être le pionnier de cette comédie romantique parfois qualifiée hâtivemen
Boyz'n the Hood vs Menace II Society : ghetto stories

Boyz'n the Hood vs Menace II Society : ghetto stories

Lorsqu’on évoque le genre cinématographique du "Hood movie" (ces films peignant le quotidien de ghettos afro-américains), deux films des années 90 sont le plus souvent cités : Boyz’n the Hood de John Singleton et Menace II Society des frères Hughes. Mais si ces deux 2 films partent d’une intention commune de décryptage d’une certaine
La violence selon Saint Martin

La violence selon Saint Martin

S’il y a bien une composante essentielle au cinéma de Martin Scorsese ce serait la représentation de la violence sous toutes ses formes. Elle est frontale dans ses films de gangsters (Mean Streets, Les Affranchis, Casino…), psychologique (Les Nerfs à vif, Shutter Island) et même sportive (Raging Bull). Mais au gré de diverses lectures sur