Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Albert Aoussine

Albert Aoussine

Philosophe, poète, écrivain et entrepreneur, Albert Aoussine est originaire du Cameroun et vit dans l'Est de l'Europe depuis bien des années. Il est le promoteur du Cercle De Philosophie Fondamentale et de Baobab - Revue des mutations du monde noir. L’on distingue plusieurs ouvrages à son actif : Polemos & Pharmakon : Tératologie du corps social africain, Alchimie Poétique, etc... https://www.facebook.com/albert.aoussine.5/notes?lst=100001233983948%3A100001233983948%3A1486537708

Ses blogs

Albert Aoussine

Albert Aoussine

Philosophe, poète et écrivain, Albert Aoussine est originaire du Cameroun et vit dans l'Est de l'Europe depuis bien des années. Il est le promoteur du Cercle De Philosophie Fondamentale et de Baobab - Revue des mutations du monde noir. L’on distingue plusieurs ouvrages à son actif : Polemos & Pharmakon, Tératologie du corps social africain, Alchimie Poétique, etc...
Albert Aoussine Albert Aoussine
Articles : 10
Depuis : 19/11/2016

Articles à découvrir

Les silences complices

Les silences complices

Hommage aux victimes du racisme Sous le règne de Barack, Quand on est blanc, La vie, on se la coule douce, On peut même se faire franc tyran, Mercenaire à loisir comme l’était Colomb. Sous le règne de Barack, Tuer du black c’est marrant, Ça donne, paraît-il, du galon Légitime tous abus. Sous le règne de Barack Du KKK à la flicaille C
UNE VIE DE GRIOT

UNE VIE DE GRIOT

Sommeil tu t’en vas, Tu t’en vas loin de moi, D’un pas léger, furtif; Après une nuit d’oubli Au pays de nulle part. Semblable à un mâle félin, Pour toute prière, au réveil Je m’étire longuement, Et plie ma natte de fortune À l'épaisseur minimale. À la belle étoile j’ai dormi Sans crainte, ni joie Sans couverture ni draps...
L’esprit du temps (introduction générale)

L’esprit du temps (introduction générale)

L'esprit pédale… l'esprit pédale… l’esprit dépose ses pieds de faim sur les pédales de l’ivresse l’esprit pédale… l’esprit s’en saoule sur la route du goudron de lait l’esprit pédale… fervent cycliste l’esprit pédale… l’esprit s’enivre… sur la route de l’ivresse infinie… l’esprit pédale… l’esprit s’
Polemos & Pharmakon Tératologie du corps social africain (extrait)

Polemos & Pharmakon Tératologie du corps social africain (extrait)

Mais les véritables philosophes ont pour mission de commander et d’imposer la loi. Ils disent : « Cela doit être ainsi ! » Ils déterminent d’abord la direction et le pourquoi de l’homme et disposent pour cela du travail préparatoire de tous les ouvriers philosophiques, de tous les assujettisseurs du passé, — ils saisissent l’avenir
La Vie des derniers hommes

La Vie des derniers hommes

La Vie des derniers hommes pourrait être un livre testament. Il s'agit d'une œuvre carrefour de méditation partagée et de culture, englobant aussi bien des considérations historiques, philosophiques que sociologiques. Son auteur ne manque pas d'user d'imagination si nécessaire pour étayer sa thèse centrale : « l'humanité d'aujourd'hui por
La Revue Baobab N°1

La Revue Baobab N°1

L’esprit du temps : témoignage intuitif et salutaire, mettant à nu l’ambiance intellectuelle et spirituelle d’une époque… suscitant ainsi bien des révolutions, et en particulier, la plus digne d’entre toutes et qui les porte toutes, à savoir, la marche en avant de la Conscience humaine. Rendre compte du stade d’évolution de l’es
BAOBAB - Revue des mutations du monde noir

BAOBAB - Revue des mutations du monde noir

LA REVUE BAOBAB Née de la volonté de saisir et d’exprimer pleinement l’esprit du temps… et partant, rendre plus accessibles et plus visibles, les œuvres de génie qui en sont l’écho, ainsi que les principaux foyers civilisationnels desquels ils ont éclos. D’évidence, la revue classique a échoué doublement dans cette mission à tra
VILLAGE NATAL

VILLAGE NATAL

Lorsque mes pensées À mon village me mènent, Des scènes riches en couleurs, Animent mon émoi. Là-bas, sous les tropiques, Il fait bon vivre en toute saison. Les espaces sont étendus, vastes, A la mesure de ma respiration. Les arbres alentours au feuillage touffu, Les puissants baobabs, servent d'abris Et de lieux de rencontres Lorsque le sol