Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Christie Cyane - Cristie Cyane

Christie Cyane - Cristie Cyane

Poète publiée aux Ed. G. Pastre : "Demain j'y vais". "Regardez-moi dans les yeux" : nouvelle/ Amazon. Ma deuxième passion : la musique (guitare acoustique et électrique, compo et M.A.O.). Donne cours de guitare. Quelques unes de mes productions sur Soundcloud. Profession : Bibliothécaire dans une Grande école.
Tags associés : recueils de poemes

Ses blogs

Renée Vivien

Renée Vivien, surnommée Sapho 1900, est une poétesse britannique de langue française.
Christie Cyane - Cristie Cyane Christie Cyane - Cristie Cyane
Articles : 25
Depuis : 05/11/2016
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

"Cendres et poussières", Renée Vivien. Recueil 2. Partie 2/2

"Cendres et poussières", Renée Vivien. Recueil 2. Partie 2/2

Ton âme Pour une amie solitaire et triste. Ton âme, c’est la chose exquise et parfumée Qui s’ouvre avec lenteur, en silence, en tremblant, Et qui, pleine d’amour, s’étonne d’être aimée.Ton âme, c’est le lys, le lys divin et blanc. Comme un souffle des bois remplis de violettes, Ton souffle rafraîchit le front du désespoir, Et l
Christie Cyane du blog Renée Vivien

Christie Cyane du blog Renée Vivien

Publications : - " Demain j’y vais " , ed. G. Pastre. En vente sur Amazon. (Si vous souhaitez un exemplaire, écrivez-moi à cristiecyane@gmail.com. Tarif : juste les frais de port !) - Poèmes publiés dans diverses revues littéraires. - Primée en France, Belgique, Canada. - Nouvelle : "Regardez-moi dans les yeux" dans le recueil de nouvelles
Recueil "Etudes et préludes"1/2 de Renée Vivien

Recueil "Etudes et préludes"1/2 de Renée Vivien

ETUDES ET PRELUDES (1901), Renée Vivien Recueil 1 A N… A la Femme aimée Lorsque tu vins, à pas réfléchis, dans la brume, Le ciel mêlait aux ors le cristal et l’airain. Ton corps se devinait, ondoiement incertain, Plus souple que la vague et plus frais que l’écume. Le soir d’été semblait un rêve oriental De rose et de santal. Je tr
Tombe de Renée Vivien

Tombe de Renée Vivien

Renée VIVIEN (Pauline TARN : 1877-1909) Cimetière de Passy - 13ème division. Chapelle visible dès l'entrée du cimetière à l'entrée à droite, en haut de l'escalier. Renée Vivien
Courts poèmes de Renée Vivien

Courts poèmes de Renée Vivien

CHANSON Ta voix est un savant poème… Charme fragile de l’esprit, Désespoir de l’âme, je t’aime Comme une douleur qu’on chérit. Dans ta grâce longue et blêmie, Tu reviens, du fond de jadis… Ô ma blanche et lointaine amie, Je t’adore, comme les lys ! On dit qu’un souvenir s’émousse, Mais comment oublier jamais Que ta voix se
Présentation

Présentation

© Cristie Cyane *** Ce blog reprend mon site créé il y a plusieurs années en hommage à la poétesse Renée Vivien, prénommée Sapho 1900. L'oeuvre complète de Renée Vivien consiste en : -12 recueils de poésie, soit plus de cinq cent poèmes,- 2 ouvrages de traductions de poétesses grecques,- 7 volumes de prose,- 1 roman,- des nouvelles,-
Liens ebooks

Liens ebooks

Les lettres de Renée Vivien à Jean Charles-Brun : Lettres inédites à Jean Charles-Brun (1900-1909) de Renée Vivien , Marie-Ange Bartholomot Bessou , et al. Quelques liens ebook vers Renée Vivien : - L'imaginaire du féminin dans l'oeuvre de Renée Vivien : de mémoires en mémoire De Marie-Ange Bartholomot Bessou - Des Américaines à Paris:
Biographie

Biographie

Ce blog a été créé en hommage à Renée Vivien, prénommée Sapho 1900. 11 juin 1877 : naissance à Londres de Pauline Tarn, qui choisira plus tard le pseudonyme de Renée Vivien. Son père, rentier, est d’origine anglaise. Sa mère est américaine. Enfance partagée entre Londres et Paris. renee vivien 1886 : décès de son père. Vivien re
"Etudes et Préludes", Renée Vivien, 1901. Partie 2/2

"Etudes et Préludes", Renée Vivien, 1901. Partie 2/2

Sonnets I L’ombre assourdit le flux et le reflux des choses. Parmi l’accablement des parfums et des fleurs, Tes lèvres ont pleuré leurs rythmiques douleurs Dans un refrain mêlé de sanglots et de pauses. Et la langueur des lits, la paix des portes closes, Entourent nos désirs et nos âpres pâleurs… Dédaignant la lumière et le fard des