Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Christine Bessa

Christine Bessa

Mon niveau d'anglais est très moyen et je peine à enrichir mon vocabulaire. Je me suis aperçue pourtant que la poésie traduite pouvait m'aider car elle m'offre un contexte d'émotions qui ancre plus mes apprentissages...Ce blog est ma façon de travailler, de me discipliner. ...et j'ai à côté de chez moi une bibliothèque qui est une mine d'or... ...Si le blog vous intéresse, n'hésitez pas à vous abonner à la newsletter qui vous informe d'une nouvelle parution.

Ses blogs

La tortue qui voulait...

La tortue qui voulait...

...mémoriser l'anglais grâce à la poésie...
Christine Bessa Christine Bessa
Articles : 34
Depuis : 26/10/2016

Articles à découvrir

All Watched Over By Machines Of Loving Grace ( By Richard Brautigan)

All Watched Over By Machines Of Loving Grace ( By Richard Brautigan)

Dans le poème « All Watched Over By Machines of Loving Grace » publié en 1967, Richard Brautigan décrit à la façon d'un manifeste son rêve d'un monde meilleur où les ordinateurs, la nature et les hommes vivraient en totale harmonie. Un paradis rendu possible grâce aux machines qui auraient libéré les hommes de leur labeur et qui veiller
Wedding ( by Alice Oswald)

Wedding ( by Alice Oswald)

A l'approche de la Saint -Valentin, j'ai découvert ce poème écrit par Alice Oswald, une anglaise née en 1966, jardinière paysagiste qui ne se destinait pas particulièrement à une carrière de poétesse, mais qui a été récompensée rapidement par des prix et du succès. "Wedding" est un sonnet qui cherche à décrire l'amour, rien que cela
Let’s Voyage into the New American House ( by Richard Brautigan)

Let’s Voyage into the New American House ( by Richard Brautigan)

Au mois d'octobre, je déménage. Quand je parle de mon nouvel appartement, je précise toujours: "Ce n'est pas l'appartement de mes rêves, mais je pense que je pourrais m'y trouver bien... ...et je termine dans ma tête: ...dans cette vie-là! ...mieux, ce sera pour la prochaine fois." Tant il est vrai que les petites cages toutes identiques dans
Blackberrying (  Sylvia Plath )

Blackberrying ( Sylvia Plath )

A l’occasion d’une simple cueillette de mûres recueillies dans une bouteille de lait lors d’une promenade, là où d’autres célébreraient la nature et la joie de l’abondance, Sylvia Plath évoque le «trop» de la vie, la révolte étouffée, le manque, la déception et un sentiment final d’anti-chambre d’enfer. Tout est exprimé
Mirror (by Sylvia Plath)

Mirror (by Sylvia Plath)

Le miroir nous parle. Il nous dit n'être qu'un miroir...en argent et simplement exact. "I am silver and exact. I have no preconceptions.What ever you see I swallow immediatelyJust as it is, unmisted by love or dislike.I am not cruel, only truthful—" "Je suis d’argent et exact. Je n’ai pas préjugés.Tout ce que je vois je l’avale immédiat
Bored by dreams ( by Marianne Faithful)

Bored by dreams ( by Marianne Faithful)

Après avoir vu le documentaire de Sandrine Bonnaire intitulé "Fleur d'âme" diffusé le 25 septembre sur RTS2 et avoir découvert ainsi le parcours de l'artiste Marianne Faithfull, je suis allée écouter celle-ci sur Youtube. J'ai été envoûtée par un album qu'elle a sorti en 1995 : "The secret life". J'ai choisi de partager avec vous un morc
Fear ( by Raymond Carver)

Fear ( by Raymond Carver)

Elles m'assaillent, m'handicapent, me pétrifient, je voudrais apprendre enfin à m'en débarrasser. Et voilà qu'un auteur, Raymond Carver, a l'inspiration de dresser une liste des siennes. Lui, il les aligne, les collectionne et pourrait même ne jamais s'arrêter... sauf quand la mort viendra. Le cortège hétéroclite que vous découvrirez ci-d
Listening ( by Raymond Carver)

Listening ( by Raymond Carver)

Un recueil de poèmes s'est trouvé dans mes mains, par hasard, sans détour, directement, alors que je faisais un saut chez un libraire pour rejoindre une amie. Je n'ai pas eu le temps de le voir venir et déjà il avait trouvé sa place au fond de mon sac, puis sur ma table de nuit*. * ma table de matin plutôt car c'est au réveil que je lis de
Firth Of Fifth ( by Genesis)

Firth Of Fifth ( by Genesis)

From the album 'Selling England by the Pound'. Lyrics: The path is clear Though no eyes can see The course laid down long before. And so with gods and men The sheep remain inside their pen, Though many times theyve seen the way to leave. « Elle a un mouvement…elle parle d’une rivière… la chanson elle-même a un mouvement… ça avance… ç