Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Anna-line...

Anna-line...

Ses blogs

Poésies d'Anna-line, entre Ciel et Terre...

Voyage poétique où toute âme est conviée, Voyage inspirant et inspiré, Voyage en soi et d'unité, Voyage au coeur de notre réalité...
Anna-line... Anna-line...
Articles : 537
Depuis : 21/10/2016
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Passage...

Passage...

Orage sans fin... il n'en est rien, Juste un passage auquel il tient, De nous éloigner du superflu, de l'incertain, De tout ce qui ne fait déjà plus Sens au matin, Re-visiter les valeurs sans lendemain, L'impermanence en ces temps, se joint, Aux signes que notre âme tendrement, étreint, Avec la Lumière dont notre cœur est empreint, Dé-poser
Rose d'Espérance...

Rose d'Espérance...

Libre d'Être là où il se doit, Est et sera le plus sûr des toits, Celui se soumettant à la Voix, Que Dame Nature porte par ses Lois, La Rose intentionnellement refleurira, Et de son cœur, nous soufflera, Ses mots qui ne tarderont pas, À convier ce qui de Sens, pour nous, sera : "Printemps prometteur à venir, Insufflera tout ce qu'il y aura
A vous, quelques mots...

A vous, quelques mots...

Chaque poésie se veut intuitive, inspirée, Elle est une invitation, un Voyage que j'aime partager, Et où je convie votre âme, votre cœur depuis tant d'années, Ce qui demeurera, en espérant toujours votre présence, votre amitié... Chaque poésie sera maintenant postée, Le jour même de leur création, de leur arrivée, Les mots de mon Jard
Le coeur...

Le coeur...

Le cœur vit, combat toujours sans hésiter, De son être, il est dépendant et très attaché, Puisqu'il n'est point d'émotions sans amour exprimé, Comme la rivière sans ses pierres, ne peut suivre son courant destiné, Souvent soumis aux formats inculqués, Aux valeurs, aux faits et gestes imposés, Il ne comprend pas toujours où est sa Liber
Vers l'autre rive...

Vers l'autre rive...

Chaque pas est toujours une avancée, Même en dehors du chemin pré-dessiné, Certaines bifurcations sont à emprunter, Afin de récolter les Connaissances souhaitées, L'âme se nourrit de toutes expériences à exploiter, Les plus sombres peuvent devenir Lumière sacrée, Si l'Amour parvient précieusement à les transformer, Si le Cœur oriente
Lumière en Soi...

Lumière en Soi...

Tout semble figé, Tout semble presque décalé, Et pourtant, tout devient aligné, En ce grand Cœur bousculé, Toute épreuve est une course forcenée, Où pierres et pluie semblent dévaler, Sans que rien ne puisse les arrêter, Si l'essoufflement s'avère régulier, Esprit alerté... Cœur protégé, Quand l'acceptation reste priorité, Quand l
Richesses en Soi...

Richesses en Soi...

Y a-t-il une seule raison qui puisse exister, De laisser entrer encore les ombres du passé ? Y aurait-t-il un soupçon de méfiance même avéré, Pouvant nous dérouter, nous empêcher d'Être en Liberté ?... L'émotion passée, l'esprit plus apaisé, Nous montre l'autre porte à envisager, à emprunter, Celle qui révèle notre plus belle inté
Voyage d'intériorité...

Voyage d'intériorité...

Les songes sont un Voyage à Écouter, À suivre si l'âme y retrouve sa Liberté, Sans frontières, elle saura récupérer la Clé, Ouvrant vers les lignes de sa destinée, Puissions-nous faire ce Voyage accompagné, Tout près de notre Étoile pour nous guider... Les yeux fermés, l'esprit libéré, Le corps au repos, serein et détaché, Notre
Un nouveau jour...

Un nouveau jour...

Il n’est assurément aucune frontière, Sinon celle que nous dressons souvent en soi, Occultant, éloignant de toutes les manières, Ce qui nous relie au Tout, à la Vie, à la Foi, Quand pouvons-nous satisfaire, Ce que notre être souhaiterait sans émois, Vivre là où il pourrait se complaire, Sans attendre d’Exister pendant des mois ?... L
Même sous la tempête...

Même sous la tempête...

Tout cœur a sa raison d'Être et d'Exister, Il oscille ici-bas, entre forces et fragilités, Il est aussi, ce trésor de nos vérités à préserver, À la source de notre Bonheur recherché, Si meurtri, il comprend parfois, il sait, Que relié à son âme, se perdre, il ne pourrait, Car, son acceptation de la tempête à traverser, Sera ses ailes