Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Anna-line...

Anna-line...

Ses blogs

Poésies d'Anna-line, entre Ciel et Terre...

Poésies d'Anna-line, entre Ciel et Terre...

Voyage poétique où toute âme est conviée, Voyage inspirant et inspiré, Voyage en soi et d'unité, Voyage au coeur de notre réalité...
Anna-line... Anna-line...
Articles : 399
Depuis : 21/10/2016

Articles à découvrir

Rose de vents nouveaux...

Rose de vents nouveaux...

Rose du Jardin vient d’éclore ce matin, Elle dit que nous ne sommes plus très loin, De cet Infini qui nous tend les mains, Là où se noient injustice et chagrin, Là où se re-dessinent justement les lignes du destin, Retour du Sens pour tout un chacun, Au cœur de la Rose, il est un dessein, Afin que puissent s’épanouir et s’écrire enfi
Précieux Liens...

Précieux Liens...

Liens d’aujourd’hui, Liens d’antan, Rien ne sépare ce qui reste éternellement, La promesse d’âmes se voulant, Sous le signe d’un Ciel rassurant, Protecteur cheminement, Quand viennent les tempêtes et les choix inhérents, A la rencontre du Soi et du changement, Le Tout s’avère essentiel, imminent, Voler là où conduiront les vents
Présence d'une Etoile...

Présence d'une Etoile...

Un envol à tire-d’ailes passionné, Promet au bel Oiseau, ces prochaines années, D'être heureux, en pleine Liberté, Là où il aura trouvé toute sa sérénité, L'Océan ose intuitivement lui confier, Ce que l'Etoile, dans ses reflets, Lui demande de ne jamais oublier, Les richesses et ressources du temps passé, Le présent, source de cette
Vérité d'Etre...

Vérité d'Etre...

En ce bel et nouvel automne, Se soulève et déjà raisonne, Ce que le Silence sans cesse nous fredonne, La nécessité de ne plus être personne, S'avouer tout ce qui dysfonctionne, Sans laisser la place à ce qui ordonne, La légitimité de ces pensées qui emprisonnent, C'est à ce titre que l'on se pardonne, Route ombragée, chemin détourné,
Confiance, Espérance...

Confiance, Espérance...

Lourde charge, lourdes conséquences, Quand ressurgissent la solitude, l'absence, Mais, il nous est possible de trouver dans le Silence, Les plus belles et précieuses résonances, Celles avant tout, de notre appartenance, Celles qui nous offrent toutes délivrances, Celles qui nous lient au cœur de la tolérance, Celles qui rapprochent nos âmes,
A nos chères Etoiles...

A nos chères Etoiles...

Aujourd’hui comme tant de fois, Mes pensées sont avec toi, Tendrement, j’aime venir rechercher, La douceur réconfortante de ton âme à mes côtés, Tant et tant de jours, de mois, d’années, Tant de souvenirs que le temps ne peut effacer, Dans une autre réalité, s’unissent les liens, Si l’Amour en demeure leur parfum, J’ouvre la po
A tous les coeurs...

A tous les coeurs...

Il est parfois, des cœurs malmenés, Par les ombres et stigmates du passé, Il est des cœurs aux battements irréguliers, Tant de nombreuses tempêtes, leur être, ont essoufflé, Il est des cœurs en ces jours, perdus, fragilisés, Car, nul ne peut répondre aux incertitudes installées, Il est aussi, des cœurs aux forces insoupçonnées, Dépl
Le coeur et sa Rose...

Le coeur et sa Rose...

Tout cœur au Jardin est relié, Il aime tant sa Rose mais, il s’est égaré, Souffrant, il recherche son chemin pour la retrouver, Tant il s’essouffle aujourd’hui, de ne pouvoir l’Aimer, Il sait oh combien cet Amour est sacré, Il en ressent sa force et sa fragilité, Et oh combien la foi qu’il daigne lui donner, Le rapprochera de sa bel
C'est l'heure du goûter !

C'est l'heure du goûter !

Dans un saladier, joliment décoré, 1 pot de yaourt nature sera versé, Avec 3 œufs pour l’accompagner, Ils danseront ensemble la farandole, bien mélangés, Belle consistance et saveur sucrée, Avec 2 pots de sucre et 3 de farine tamisée, ½ pot d’huile , 1 pincée de sel et 1 sachet de sucre vanillé, Feront l’affaire pour une pâte homo
Tant et tant...

Tant et tant...

Tant de mots inspirés, Tant de Lumière étoilée, Tant de richesses à nos côtés, Tant et tant d’Amour à déclarer… Tant qu’il y aura des fleurs dans le Jardin, Tant que l’Espérance illuminera mes matins, Tant que Ton cœur restera près du mien, Alors, je ne me soucis de presque rien, Tant que nous resterons à la Source, reliés, Ta