Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
CMI

CMI

L'envie de voyager à travers les mots , la peinture , les photos et la beauté des plus petites et grandes choses du monde ... L'envie de partager mes inspirations , mes petits bonheurs . Des instants comme des carnets ouverts sur la table que vous regarderiez au dessus de mon épaule.... Une invitation à l'intime .

Ses blogs

La traversée de l'étreinte

L'écriture un bain de chair une échappée belle , une consolation flamboyante .
CMI CMI
Articles : 73
Depuis : 15/10/2016
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Reste

Reste

Reste dans cet instant où tout se brise dans ton regard dans mon épaule la terre a repris sa place et nous survit . CMI Peinture Emil Nolde Crépuscule
Lumiere

Lumiere

Dans le silence des regards rien ne peut l'arreter la lumiere passe et demeure éternelle git dans le souffle dans la joie du désir dans l'au-dela des formes Elle est. CMI
Le  Séparé

Le Séparé

Toutes ces lettres du Séparééparses sur la la table de lumièreles miroirs éclatésdans l'azurenfin rejoints Nous laisser en paixmaintenant . CMI Peinture CMI
Le   silence   lui -meme

Le silence lui -meme

Le silence lui mêmeest une passerelle légereoù tanguetous les cordages de l’ÂmeTraverse l'étendue soyeuse du temps aux heures palesle bruissement de l'attentes'évanouirarestera l'uniquepalpitation des mondes . CMI
Les  vélos noirs

Les vélos noirs

L’arrêt du tempss'effeuille entre mes mainstout semble immobilela vie de la vie batdans le cœur de la ville . La solitude invisiblesouritdans les rayons des vélos noirs. CMIPhoto lyon en Net B de Christelle Noel
Les paumes  des  inconnus

Les paumes des inconnus

Par un dimanche en plein midi du monde on ferme les yeux ,on retient le soleil on croit que tout peut encore etre fait parce que l'air vibre et s'enfonce dans l'épaule Avec cette douleur ancienne des rues reconnues avec aux creux des mains le peu qui reste des souvenirs cette odeur particulière qui colle à la peau et fait regretter ce fol appel
 Extraits   du  recueil   Un  visage  contre  le  monde d'Hélène Dorion

Extraits du recueil Un visage contre le monde d'Hélène Dorion

"Ce que je ne vous ai pas écrit interroge nos éternités passagères . Aimer ne se recommence pas. Devant moi ces quelques balises: la posture d'un arbre,les ondulations d'un brouillard, une route accrochée au temps , à une lettre; Matin de tremblement.Sous une pluie melée de glace,votre voix , trop lointaine pour que s'entendent les mots. Mai
La  main   de  l'enfant

La main de l'enfant

Je tiens désormais la main de l'enfant dans ma main ridée de toutes les lignes du jour Je tiens désormais le visage de l'enfant dans mon visage ailé . Je me tourne vers les commencements CMI
Les pivoines

Les pivoines

La présence des pivoines déplie lentement doucement le jour.