Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
la lorgnette

la lorgnette

Mon quotidien au quotidien dans ce pays où demain est un autre jour...

Ses blogs

La Lorgnette du Margouillat

Regards sur le Senegal et la Toubabie: Petit papier quotidien sur le Sénégal et une certaine réflexion sur le monde vu d'ici...
la lorgnette la lorgnette
Articles : 1902
Depuis : 02/10/2016
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

JULOS

JULOS

J'ai rangé la colle et le pinceau. Tes prochains concerts n'ont plus besoin d'affiches... Tu t'es envolé sans mémoire vers la galaxie des poètes, des oiseaux jaseurs, des arcs en ciel tricotés, des inventeurs troubadours, des voyageurs rêvants de nouvelles eaux fraîches, d'abolition du laid; de Loulou... Tu es essentiel Julos ! Merveilleux h
ATTENDRE DEMAIN

ATTENDRE DEMAIN

Mille neuf cent unième papier du lézard... Comme l'aurait exprimé ma grand-mère Léontine, les mains sur les hanches et les yeux au ciel, "ça commence à bien faire !" Quand elle me disait ça, le garnement que j'étais alors, opérait un repli stratégique, suspendait ses tribulations, ses fatiguements envers autrui... le temps de laisser pas
HIVERNAGE

HIVERNAGE

Le vingt deuxième hivernage du lézard lui semble bien étrange... Annoncé bien tôt par une grosse pluie vers le 15 juin, il n'offrira finalement le feu vert des semis que début août, laissant juillet se morfondre sans quasi de précipitations. Gros avantage, beaucoup moins de bestioles volantes, trottinantes, rampantes, emmerdantes ! Seule fi
RICHESSES ET VALEURS

RICHESSES ET VALEURS

S'il est pédestre, il est gratuit. Vélo aussi ! Si c'est charrette, Jakarta, voiture: tu paies le transport ! En Toubabie, tu ajoutes le déplacement, la visite, les années d'études, le retour sur investissement, la main d’œuvre, les ponctions et impositions... lourde majoration ! Au Sénégal, il est extrêmement rare que ce que tu dois com
ORANGE DE LA SAINTE RAÏSSA

ORANGE DE LA SAINTE RAÏSSA

La nuit est belle ! Noire, exsudante, offrant à l'air ses parfums d'après pluie. Mouchard Celsius sous la paillote murmure 30 degrés. Le taux d'humidité doit frôler les 95 pourcent... L'orage est passé du Mali à l'Atlantique sans gros dégât. Pas même une coupure Sénélec ! Le vieux lézard, flanqué de Rose et Olof, s'en va déguster son
FRONDE CULTURELLE

FRONDE CULTURELLE

Toc toc au portail du vieux lézard... Pas de "bonjour", pas de "comment ça va ?", pas de sourire. - Mon oiseau est tombé chez toi ! Modou, douze ans à la Tabaski, s'engouffre au jardin de Mbin Diakar. En quelques secondes, il repasse devant le reptile médusé. A la main, SON oiseau ! Un Rollier d'Abyssinie, mort chaud, fracassé par un caillou
AIGREUR

AIGREUR

Il est une maladie largement répandue chez les blancs habitant au Sénégal, y travaillant, y vivant en résidence une partie de l'année, ayant "osé" y passer des vacances... Ayant fui le pays, aussi... L'aigreur. Les premiers symptômes varient suivant les individus. Suite à une déception, une exaspération, une désillusion, une corruption,
BELMONDO

BELMONDO

«Prendre des années n'est pas très grave, car chaque âge a ses plaisirs et ses bonheurs» Jean Paul Belmondo Vous n'y échapperez pas ! Parce-que c'est dans l'actu, hélas... Mais, surtout parce-que j'appréciais l'homme et l'acteur. Parce-que, si on aime l'Afrique et le cinéma, il y a deux affiches collées au mur de votre vie; "Out of Africa
COQUETTERIE

COQUETTERIE

La Tibétaine, comme d'ailleurs la Vieille Anglaise, aimaient se garer sur la piste, le long du mur de Mbin Diakar. Depuis des années. Sinon que les temps changent... Que la délinquance gangrène désormais les petits villages de brousse. Covid, manque d'emploi, désœuvrement d'une jeunesse aux besoins de plus en plus grands; à l'éducation de
NOUS SOMMES TOUS DES CHARLOTS !

NOUS SOMMES TOUS DES CHARLOTS !

"Rien n’est éternel dans ce monde, pas même nos problèmes" Charles Spencer Chaplin Merveilleux Charlot, aveugle ou, tout du moins, œillèré sous son chapeau boule. S'il s'est sorti de la misère, des soucis et souffrances de son enfance, il "ne savait pas" que des centaines de millions d'humains mourraient sans jamais réussir à éradiquer