Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
la lorgnette

la lorgnette

Mon quotidien au quotidien dans ce pays où demain est un autre jour...

Ses blogs

La Lorgnette du Margouillat

Regards sur le Senegal et la Toubabie: Petit papier quotidien sur le Sénégal et une certaine réflexion sur le monde vu d'ici...
la lorgnette la lorgnette
Articles : 1951
Depuis : 02/10/2016
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

SOUVENIR DE SAUVETAGE

SOUVENIR DE SAUVETAGE

Un homme marche sur la piste de Ndianda... Il est seul entre baobabs et moustiques, chaleur et reptiles, herbes rares et sable salé; oiseaux et silence. Quelques zébus vagabondent entr'errence et lenteur; pas même une transhumance. Pas d'enfant berger Peuhl... Au loin, vers le goudron de Fadial-Samba Dia, on devine quelques rôniers épars. Le s
MONSIEUR PARFAIT

MONSIEUR PARFAIT

- Tu n'es pas à la hauteur Adama ! Atcha ! Du très haut de son perchoir, de son égo, de sa superbe, Monsieur Parfait descend SON jardinier, SA chose, SON employé...son noir à tout faire. Monsieur Parfait ne supporte pas que la ligne de flottaison de SA piscine soit quelques millimètres sous le trait recommandé par SON pisciniste. - Mais, Mon
"ILS ONT VOTÉ ET PUIS, APRÈS"...

"ILS ONT VOTÉ ET PUIS, APRÈS"...

Le lézard et la politique: désintérêt monumental... de part et d'autre, évidemment. Avoir du sens civique en matière d'élections me paraît presqu'insurmontable. L'anarchie du Margouillat est poétique, philosophique. Les manipulations politiques, les prostitutions de candidats, les prometteurs lobbylisés, les ennemis retourneurs de veste,
"CHEF DE VILLAGE"

"CHEF DE VILLAGE"

Les quelques touristes égarés au bled s'imaginent qu'ils ont l'avantage, voire l'insigne honneur de rencontrer le chef du village. L'homme est connu, omniprésent et offre une dégaine étudiée qui tente à certifier ce titre envié. Le bonhomme est malin et use de mille filouteries pour tirer avantages auprès d'étrangers subjugués. Le gorgui
TONTON TISSU

TONTON TISSU

Il ne doit plus être très frais aujourd'hui... Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans - de Sénégal - ne peuvent pas connaître. Bien que le marché "couvert" de Mbour reste immuable dans ses odeurs, sa crasse, son labyrinthe ineffable. Un capharnaüm à la sénégalaise, un bazar inénarrable; un foutoir pourtant assez bien organis
LA VÉRITÉ TOUTE NUE

LA VÉRITÉ TOUTE NUE

Pour vous dire la vérité, le lézard a emprunté cette parabole qu'il voulait habiller d'Afrique. Je me suis ravisé tant nos vies sont engluées dans le mensonge universel. « Selon une légende du 19e siècle la Vérité et le Mensonge se sont rencontrés un jour. Le Mensonge dit à la Vérité : - Il fait très beau aujourd'hui ! La Vérité r
TOUR DE BABEL

TOUR DE BABEL

Quand vous lisez les élucubrations particulières du Margouillat, c'est, qu'à priori, vous maîtrisez la dixième langue la plus difficile au monde, le français ! Et, si parfois me lire vous semble être du chinois... c'est que vous n'entravez que couic à la langue la plus compliquée sur notre bonne vieille planète Babélienne. Pour votre gou
MARI À TOUT PRIX

MARI À TOUT PRIX

Le reptile s'approche inexorablement de l'âge canonique - pas celui réservé aux hommes d'église de quarante ans - mais celui qui tend à vous faire comprendre que vous êtes vieux. Que la date de péremption rapproche du couvercle de la poubelle. Ce n'est pas l'avis de la Maman de ma jolie voisine...qui me trouve encore canon ! - Quoi ton âge
DOMMAGE D'AMOUR

DOMMAGE D'AMOUR

"Une poussière d'obsolescence, une odeur de "trop tard". Un rideau depuis trop longtemps tiré sur la lumière... Que reste-t-il de cet amour ? Regrets, nostalgie, rancœurs ? Quelques souvenirs que le temps empêche encore de partager. La silhouette s'évapore, le parfum se dilue, la peau devient diaphane. Le regard s'éteint. Les lèvres se refe
HISSER HAUT !

HISSER HAUT !

« On vieillit quand on abandonne sa vie entre les mains des autres, quand on n'a plus envie d'apprendre, quand on croit qu'on ne tombe amoureux qu'à vingt ans. On vieillit quand on est trop rationnel, parce que la rationalité ferme les portes de l'imagination, coupe les ailes et ternit les rêves. On vieillit quand on perd l'envie de s'émerveil