Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
la lorgnette

la lorgnette

Mon quotidien au quotidien dans ce pays où demain est un autre jour...

Ses blogs

La Lorgnette du Margouillat

Regards sur le Senegal et la Toubabie: Petit papier quotidien sur le Sénégal et une certaine réflexion sur le monde vu d'ici...
la lorgnette la lorgnette
Articles : 1923
Depuis : 02/10/2016
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

LES PIEDS DANS LE PLAT

LES PIEDS DANS LE PLAT

Cette vieille dame de soixante-seize piges est atteinte de la maladie d'Alzheimer, entre autres tares gériatriques et naufrages du temps ordurier qui passe. Elle se laisse aller, se décrépit, s'amorphe, s'autorise à laisser massacrer notre Terre sans broncher. Un peu comme cette ville de Saint Louis du Sénégal qu'elle chérit en son sein malg
ÉMOTION FORTE

ÉMOTION FORTE

En préparant mon exil temporaire, en rangeant un temps soit peu Mbin Diakar, je retrouve, au fond d'une caisse en carton, une farde emballée de neuf, contenant papier à lettres et enveloppes joliment imprimées. Un "cadeau toubab" sans doute oublié, non offert, préservé de la lumière et de la poussière depuis des lustres. Lazare vit au mili
PARTIR

PARTIR

PARTIR "Aimer prendre un avion un matin glacial d’hiver pour une mission lointaine et longue c’est mettre sa culture en bandoulière et prendre le risque de se perdre. Perdre ses repères pour retrouver, au bout du compte, les essentiels. Mais auparavant il faut accepter les mystères de l’inconnu, ses troubles et ses dangers, d’autres inte
CRUEL ?

CRUEL ?

Le dernier poil était si fragile qu'il fut rasé par une mouche maladroite. Depuis, la piste d'atterrissage grasse et squameuse de Bonhomme luit au soleil cuisant du Sénégal; lui offrant un front supposé intelligent alors qu'il est bête à manger de l'herbe à chameaux. Les sourcils sont en bataille, entre gris sale et toubab cracra; broussail
VIEILLE BRANCHE

VIEILLE BRANCHE

Dans le jargon journalistique, un "marronnier" est un court article qui évoque un sujet qui revient chaque année: la rentrée scolaire, les soldes, les vacances, les fêtes, etc... "La légende raconte que c'était un arbre qui était planté dans les jardins des Tuileries à Paris, et qui, tous les ans, fleurissait exactement au premier jour du
L'ABSENCE

L'ABSENCE

"L'absence est une cruelle menteuse" L'absente peut être une femme, une fleur, la chaleur d'une piste; un arbre, un chien, les yeux d'un enfant. Une atmosphère. Un coin de terre. Une lettre perdue, un souvenir indélébile. L'absence est un regret. Saupoudrée de nostalgie, elle apparait plus belle que toute réalité. Drapée dans l'étoffe doul
DESMOND TUTU

DESMOND TUTU

Il était archevêque. Son nom le prédisposait à devenir petit rat de l'opéra, voire danseuse étoile. Desmond Tutu. Deux phrases qu'un vieux lézard retient de l'homme en robe, prix Nobel de la paix : - "Les gens mourants ont le contrôle de leur vie, alors pourquoi devrait-on leur refuser le contrôle de leur mort ?" - "Soyez gentils avec les
BOUSSOLE FÊLÉE

BOUSSOLE FÊLÉE

"Les hommes naissent ignorants, pas stupides. La stupidité est le résultat de l'éducation" Bertrand Russell Et, puisque... "écrire est une façon de parler sans être interrompu" (Jules Renard), j'ajouterai... surtout si l'éducation est religieuse. Obscurantiste. Ne jamais cesser de bouffer du curé ! Pareil pour les marabouts, les inventeurs
BALIVERNES INTERDITES

BALIVERNES INTERDITES

Parmi les "bonnes résolutions" de la Saint Sylvestre... Quelques vœux pieux éculés. "J'arrête de fumer, je me mets au sport, au régime, je vais faire des économies, je stoppe l'alcool" et autres balivernes qui, généralement, ne tiennent la route que quelques heures, quelques jours. L'humain, hormis quelques spécimens rares, n'a aucune vol
LE TOURISME IMBÉCILE

LE TOURISME IMBÉCILE

"S'il faut de tout pour faire un monde, je préfère gueuler, me battre ou le quitter !" Amoureux fou du Sine Saloum, le vieux lézard tombe - s'effondre - sur une publicité vantant une nouvelle base d'activité touristique dans "l'Amazonie du Sénégal"... Je ne connais ni d'Eve ni d'Adam les promoteurs de cette incongruité sacrilège. Je devine