Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Choulie

Choulie

un quotidien épique et fort en émotions !!!!

Ses blogs

nipoires-nibieres.overblog.com

nipoires-nibieres.overblog.com

un quotidien... au Tchad
Choulie Choulie
Articles : 29
Depuis : 19/10/2012
Categorie : Célébrités

Articles à découvrir

Les Huma'

Extrait d'un blog d'un ami, lui aussi très inspiré par le Tchad. Drôle et vrai !

La conduite au Tchad, une histoire de gallinacées

Avec tous ces jolis nid de poules qui décorent les goudrons de la ville et toutes ces voitures qui s’agitent de façon désordonnée en piaillant, on a parfois le sentiment d’être dans un poulailler. Dans cet enclot, les conducteurs (principalement des hommes, très peu de femmes conduisent) sont fiers comme un coq. Le « chacun pour soi » r

J'ai vu, enfin je crois.

Dernier Muezzin qui appelle les fidèles à la prière, derniers mercis à ceux qui m’ont supportée avec patience et sympathie, dernières larmes (enfin presque) avant de quitter ce pays aux faces et aux vies multiples. J’ai moi-même eu des vies multiples, de la Nassara périmée - comme m’a accueillie un enfant dans un quartier à mon arri

Ce matin

Comme disait l’autre, on peut rire de tout mais pas avec tout le monde. A cet exacte moment je n’ai nullement envie de rire. Je laisse mon ironie et mon cynisme à d’autres. Ce blog devait être une façon joviale de raconter mon quotidien. Une façon de prendre de la hauteur face à la réalité quotidienne. Je n’ai pas écrit depuis longt

N'est pas cruche qui veut !

Qui a dit qu’il ne se passait jamais rien au Tchad ? Moi ? Impossible, vous faites erreur ! Le 19 juillet 2014 venait à la Capitale le Président de la République Française, M. François Hollande, plus communément appelé « Son Excellence » par les Tchadiens. Ne travaillant pas à l’Ambassade de France, cette nouvelle a eu peu d’effets

Le Palu c’est quoi ?

C’est quand tu es dans un pays sahélien, qu’il y fait dans les 40 degrés et que toi, tu as froid. Que l’idée d’un bain chaud te traverse, que les 2 pulls que tu avais pris en partant, persuadée que tu n’en n’auras pas besoin, ne suffisent pas à te réchauffer. C’est quand ta bonne copine qui te sait malade, vient te rendre visite