Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
MD

MD

Ses blogs

Ma fausse couche racontée au fil des jours

En mémoire à ma première grossesse
MD MD
Articles : 13
Depuis : 04/07/2016
Categorie : Beauté, Santé & Remise en forme

Articles à découvrir

11 juillet 2016 : dernière visite chez la gynécologue pas besoin de curetage

11 juillet 2016 : dernière visite chez la gynécologue pas besoin de curetage

Aujourd'hui 10h00 c'est le RDV tant attendu, je vais enfin savoir si un curetage est nécessaire ou non. Au RDV, j'explique que j'ai moins mal et je lui raconte ce que j'ai vu etqui en est sorti. Après l'examen la Docteur m'informe que tout est parti et que le curetage n'est pas requis. Je continue à perdre un peu de sang mais elle me dit que de
2 juillet : URGENCES (4e fois) le verdict tombe "je fais une fausse couche"

2 juillet : URGENCES (4e fois) le verdict tombe "je fais une fausse couche"

La nuit a été longue et douloureuse, malgré tout j'essaie de me convaincre que ce n'est rien, que je suis fatiguée, stressée et que le cœur va rebattre. La journée devient de pire en pire, les lancements me paralysent, j'en ai même des frissons. Cette fois c'est moi qui demande à mon mari d'aller aux urgences. Nous sommes reçus par un jeu
28 juin  : URGENCES (2e fois) décollement du sac embryonaire

28 juin : URGENCES (2e fois) décollement du sac embryonaire

Pour me changer les idées je vais faire un petit tour en ville en sortant du parking je me gare sur le côté, je suis secouée d'un coup, klaxonne et crie. Une dame stationnée devant sort, s'excuse elle ne m'avait pas vue et a percuté ma voiture. Heureusement j'étais à l'arrêt et la voiture n'a rien. En rentrant à la maison je constate que
7 juillet : URGENCES (5ème fois) le col ne s'ouvre pas

7 juillet : URGENCES (5ème fois) le col ne s'ouvre pas

Après la prise de CYTOTEC je pensais que le col allait se relâcher et que la fausse couche se ferait naturellement. Prise ànouveau de douleurs abdominales alors que je saigne de moins en moins, nous décidons d'aller (encore!) aux urgences. C'est trop dur physiquement les douleurs répétées et incessantes et moralement, savoir que sa grossesse
8 juillet : l'éjection de l"appareil"

8 juillet : l'éjection de l"appareil"

Je pense avoir évacué l'appareil comme ils disent dans le jargon médical. En allant aux toilettes j'ai découvert un petit morceau de chair déchiqueté, fibreux et élastique. Puis j'en ai eu un autre puis encore quelques-uns plus petits. Je n'ai ressenti aucune douleur physique contrairement à ce que j'ai pu lire sur des forums qui parlaient
6 juillet : l'annonce à mon employeur : une bombe explose

6 juillet : l'annonce à mon employeur : une bombe explose

Je décide d'en informer mon employeur dans une lettre, et de lui expliquer ce que je ressens au lieu de toujours tout supporter et garder tout pour moi. Mon incapacité fut l'effet d'une bombe. Je suis vite informée qu'il a l'intention de me donner me licencier et comme par hasard le lendemain une collègue me réclame mes fichiers je lui pose la
4 juillet : 3e visite chez la gynécologue

4 juillet : 3e visite chez la gynécologue

12h15 : nous arrivons au cabinet. Ma gynécologue nous reçoit, elle a un air triste, je lui explique nos nombreuses visites aux urgences, elle en est désolée pour nous. Elle m'examine et m'annonce que le sac est toujours là. Elle me prescrit de nouveau 2*3 CYTOTEC à prendre mais cette fois à prendre par voie orale et par voie vaginale. Je sui
3 juillet  : la haine, la colère et la tristesse

3 juillet : la haine, la colère et la tristesse

Je me réveille très fatiguée, la douleur de la veille m'a épuisée. Je n'arrive pas à croire à cette fausse couche, je me demande ce que j'aurai dû faire différemment. J'ai la rage j'ignore si cela vient d'une malformation de l'embryon ou si c'est dû au stress. Mais je sais que mon travail me stress et que c'est une ambiance malsaine. Je r
1er juillet  : URGENCES (3e fois) le coeur ne bat plus

1er juillet : URGENCES (3e fois) le coeur ne bat plus

En me levant j'ai des douleurs extrêmes dans le bas ventre et dans le dos. Nous nous rendons encore aux urgences vers 20h00 lors du changement de garde (ce que nous ne savions pas) nous sommes accueillis par une jeune médecin visiblement très pressée de terminer son service, elle ne trouve aucun battement mais nous assure que c'est parce qu'il
20 juin : 2e visite chez la gynécologue & résultat de la prise de sang

20 juin : 2e visite chez la gynécologue & résultat de la prise de sang

Nous obtenons les résultats de la prise de sang j'apprends que je suis A+, immunisée toxoplasmose mais pas cytomegalovirus, elle me rassure en me disant que ce n'est pas grave mais de ne pas être en contact avec les sécrétions d'un bébé (larmes, salives ou le changer) prochaine visite programmée dans 1 mois elle me rassure sur les pertes de