Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Valérie Chère

Valérie Chère

Intello précaire mais libre, adepte du jeûne et de la moussaka, de la méditation fébrile et de l'écriture joyeuse.

Ses blogs

Smarties en tous genres à déguster entre amis

Smarties en tous genres à déguster entre amis

Bienvenue dans ce blog foutraque et dadaïste en cours de structuration...Ou pas.
Valérie Chère Valérie Chère
Articles : 26
Depuis : 31/05/2016

Articles à découvrir

Les mots de Suzanne...

Aléatoirement photographiés dans ses mémoires: Je me souviens de mes débuts à l'école. J'ai aimé cette famille simple et au grand cœur, malgré la vie dure de l'époque, sans confort, ni richesse, qui vivait au jour le jour, et n'avait pas d'argent d'avance. Il y avait une vieille cuisinière noire au milieu de la pièce, mais je ne me souv

La planète "précocité"...

Liste non exhaustive des réactions quand je dis à quelqu'un que mon fils de bientôt quatorze ans a été récemment diagnostiqué "précoce", "zèbre", "EIP:élève intellectuellement précoce", "à haut potentiel", "surdoué", gifted", et ce, à la surprise générale: "Je suis très surpris!...Est-ce qu'il ne faudrait pas faire un autre test?"

Vadrouille dans le Lot, jour 2: ou comment en faire encore moins qu'hier.

se réveiller un peu fatiguée et prévoir déjà une sieste dans la journée. hésiter avec le plus grand sérieux sur plusieurs points stratégiques: acheter le pain complet avant ou après avoir lu le journal au petit café, finir le bouquin d'Annie Ernaux ou bien commencer déjà celui de Claire Castillon, faire le tour du lac à pied ou regard

Vadrouille dans le Lot, jour 1: Rbn'b, je t'aime.

Humeur du jour: in a cosmic love. Recette pour passer une journée parfaite, c'est-à-dire une journée où l'on est l'artisan minutieux de son propre bonheur: - décider sur un coup de tête -la veille- d'aller trois jours n'importe où, mais seule, et en pleine campagne, sans culpabiliser du prix, qui représente environ le quart du revenu du moi

Vadrouille dans le Lot Jour 3 : des belles-mères en général, ou plus précisément comment je me retrouve à barboter dans une piscine avec mon ex-belle-mère à moi.

Je partage avec une amie le symptôme de l'indécision : oui, puis non, puis oui, puis non. Je me rends compte à quel point c'est inconfortable, pour l'indécis, mais aussi pour celui qui est objet de l'indécision de l'autre. Ainsi donc, il était prévu dans ma folle équipée sauvage que je retrouve une amie à Souillac, aujourd'hui. Mais, suit

Au coeur du réacteur

Hum... Hier, de nouveau missionnée pour mes séances de Mata-Hari enregistreuse de réunions, je me suis dit: "V., vois les choses en face, tu as beau positiver à tout va, prendre plaisir à observer la dynamique de groupe/analyser les micros expressions faciales/la communication non verbale pendant les prises de parole/découvrir un univers inco

The Kid 3 - Little Buddha

Je partage ma vie avec un petit maître spirituel, qui est chaque jour plus inspirant. Démonstration: En réponse à un agacement de ma part à la fin d'une journée assez fatigante, où j'aspirais égoïstement à me retrouver seule pour faire des activités d'adulte: Moi, dans un stupide mouvement d'impatience: "Mais laisse-moi vivre un peu!" Ra

Les cigarettes la nuit le jour...

Le dimanche matin sur France Inter, des gens téléphonent en direct pour avoir des conseils en jardinage, comment se débarrasser des pucerons, quelles plantes pour habiller une terrasse...Doux ronronnement...Je bois mon café, suspendue dans les ondes, sans vague, pas encore vraiment réveillée. Si j'avais encore dix ans, je mangerais quelques t

Dentisterie métaphorique et promis après j'arrête

Ces deux dernières semaines j'ai dû -encore- me rendre chez un... DENTISTE!...Je passe les détails...J'ai constaté cette fois-ci l'incroyable révolution de la dentisterie. Autant quand j'avais dix ans et une carie, je me souviens que j'allais chez un vieux dentiste au Mans, qui me faisait revenir cinq fois pour une dent...Me donnait un bonbon

Mère nourricière...

J'ai perdu ma grand-mère maternelle il n'y a pas longtemps. Elle est née en 1924 et décédée à l'âge de 91 ans. Je suis en train de mettre au propre des mémoires qu'elle avait rédigées. Elle n'a pas eu l'occasion de faire d' études au delà du certificat, mais elle s'exprimait très bien, et j'y retrouve peut-être une tendance psycho-gé