Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
olivier rachet

olivier rachet

Ils veulent te neutraliser. Augmente l'acide.

Ses blogs

olrach.overblog.com

Blog littéraire.
olivier rachet olivier rachet
Articles : 273
Depuis : 15/10/2012
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Une architecture en mouvement

Une architecture en mouvement

C’est un texte dense et essentiel que nous livre la chorégraphe Anne Teresa de Keersmaeker dans l’ouvrage intitulé Incarner une abstraction. Objet tout d’abord d’une conférence prononcée au Collège de France en avril 2019, ces quelques pages éclairent génialement les contraintes et les envolées d’une écriture chorégraphique qui
Logique de l'inceste

Logique de l'inceste

Angot persiste. Dans le projet romanesque qui est le sien de raconter l’inceste subi lorsqu’elle était adolescente, inséparable de la cure psychanalytique qui en fut l’élément déclencheur. Tel est le point de vue qu’elle adopte dans ce dernier roman intitulé Le Voyage dans l’Est , celui d’une adolescente accueillant sans comprendr
Pas son genre

Pas son genre

Simplifions ! C’est l’histoire d’un rapt que nous raconte Éric Marty dans son dernier essai Le sexe des Modernes, Pensée du Neutre et théorie du genre. Chaque mot a ici son importance. Celui de sexe tout d’abord ; affreux, rétrograde, sale pour beaucoup encore. Et peut-être moins pour les peine-à-jouir que pour les nouveaux théoricie
Être piano

Être piano

« Ou bien nous entrons totalement dans la musique, ou alors, pas du tout », fait dire à Glenn Gould le narrateur du magnifique roman/essai de Thomas Bernhard Le Naufragé. Un engagement total, corps et âme : telle est la rançon non seulement du génie, mais d’une expérience artistique réellement vécue. Trop de poseurs, d’opportunistes q
Un doute général et infini

Un doute général et infini

Dès les premières pages de son dernier recueil de nouvelles, Petites histoires d’infini, Alain Fleischer pose la question de l’éternel retour, c’est-à-dire de la mort qui revient sans cesse nous hanter – en l’occurrence ici celle du père sur laquelle s’ouvre et se referme le livre –, et de ce qui n’a pas de fin et se répètera
Un homme tombe

Un homme tombe

« Perdre sa queue et ses couilles fait-il de vous un prophète ? », se demande Jacques Henric dans son dernier ouvrage, La Nuit folle , consacré en grande partie à la figure du « grand poète » confiné de l’histoire littéraire, Joë Bousquet. Poète tombé sous le feu de la mitraille d’une compagnie allemande dirigée par le peintre Max
Une création continuée

Une création continuée

« Être chez soi dans le fait de ne pas se retrouver » : c’est avec l’une de ses tournures impersonnelles que débute sans doute le livre le plus personnel et bouleversant de Giorgio Agamben, Autoportrait dans l’atelier. Retour sur des années de formation et de compagnonnages philosophiques, retour aussi sur les lieux de travail – ces at
La guerre approche

La guerre approche

« Un regard d’enfant est indispensable à tout acte créateur. » Ce regard d’enfant, Aharon Appelfeld l’aura conservé tout au long de sa vie, jusqu’à l’écriture de son dernier roman, Mon père et ma mère , publié en français de façon posthume. Le narrateur retrouve ici, enfoui dans le puits intérieur de sa mémoire, l’enfant q
La liberté en direct

La liberté en direct

C’est entendu. Le style néoclassique qu’incarna en son temps le peintre David est à ranger aux oubliettes de l’histoire de l’art. Entre la peinture galante d’un Fragonard qu’il admirait et les tonitruances du romantisme révolutionnaire à venir qui lui doit beaucoup. Député à la Convention, membre du Comité de Sûreté générale
Le cadre du tableau

Le cadre du tableau

L’œil écoute aussi les peintres avec lesquels il est toujours bon de converser. C’est ce que nous proposent les entretiens réalisés par Catherine Grenier avec Gérard Garouste dans l’ouvrage Vraiment peindre. Occasion de revenir sur ce que Barthes, que cite abondamment le peintre, nomme des biographèmes autour desquels ou contre lesquels