Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
René marquis

René marquis

Ben voilà: né en 1950. J'aime l'idée d'avoir fait de mes mains, depuis la retraite, une cabane, un jardin et un livre. Je suis reconnaissant à la vie pour tant de chemins parcourus et tant de sourires rencontrés. Le reste je l'ai vu, mais pas retenu. Merci pour tout.

Ses blogs

Emile et Gérard

Emile et Gérard

Echanges autour du livre: Emile et Gérard. A la recherche du tonton du Siam
René marquis René marquis
Articles : 14
Depuis : 25/02/2016

Articles à découvrir

C'est bien, l'interactivité.

C'est bien, l'interactivité.

C'est fou, quand même, ce qui se passe quand les gens se mettent en réseau et font circuler les infos. Par exemple le sieur nantais JB, prof d'histoire de son état, fait savoir à LLF, Frère de St-Gabriel, qu'il a trouvé aux archives un document de presse de 1919 rendant compte du jugement d'un religieux en conseil de guerre à Nantes. LLF qui
Un peu de radio ?

Un peu de radio ?

Bonjour la blogosphère ! Toujours pas de surchauffe au pays d'Emile. Prenons les choses par un autre biais. Un peu de radio par exemple. RCF, la radio du diocèse, m'a invité sur les ondes dans une petite émission d'histoire animée par M. Grégoire Moreau. Voilà ce que ça donne: https://rcf.fr/culture/patrimoine/de-la-vendee-au-siam Y aura-t-

Emile et Gérard en vacances ?

S'il ne s'agit pas formellement des vacances d'Emile, c'est peut-être bien le blog lui-même qui pourrait prendre ses quartiers d'été... Nous verrons d'ici quelques semaines de quelle façon nous pourrions le relancer, le dynamiser un peu. Il se peut aussi que la pause estivale vous donne l'occasion de faire justement un bout de chemin avec Emil
Juin de pluie, juin de lecture !

Juin de pluie, juin de lecture !

Lire est parfois une occupation par défaut... de beau temps. Je reçois donc, par oral et par écrit, des témoignages de lecteurs très attentifs, qui font des commentaires très précieux pour moi. Je les en remercie. Mais toujours aussi rares sont ceux qui interviennent sur le blog. Je remercie donc particulièrement ceux qui, comme Thierry, l'
Vu à la télé !!!

Vu à la télé !!!

C'est sur la chaîne départementale TV Vendée que ça se passe, allez-y voir ça ne coûte rien et ça ne dure pas longtemps ! La journaliste Catherine Bâty a fait d'EMILE ET GERARD le sujet principal de cette semaine pour la petite émission bien nommée "L'air de rien". C'était sympa, questionnement sans façon, ambiance détendue, mais forma
Une belle histoire

Une belle histoire

Bonjour les amis d'Emile, et plus généralement les lecteurs d'Emile et Gérard... On ne s'accable pas trop, mutuellement, de messages et de commentaires, ces derniers temps ! Bon c'est ainsi, au moins pour le moment. Je vois bien que vous préférez, en général, m'adresser directement vos impressions de lecture; c'est plus intime par mèl. Le c

2017: bye bye Emile !

Amis lecteurs de "EMILE ET GERARD", s'il vous arrive de venir sur ce blog, c'est probablement suite à l'invitation inscrite sur la dernière page de mon ouvrage: La lecture de ce livre vous inspire questions, commentaires, réflexions ? Participez à l'échange sur le blog dédié: http... J'ajoutais, prudent: la durée de ce blog est prévue pour

Emile refait surface à la Toussaint !

Bonjour à tous ! Si vous avez encore de la curiosité pour les aventures très intermittentes d'Emile sur ce blog, je ne peux manquer de vous dire quelques mots de son "actualité". Je suis en train de travailler à une causerie-débat qui aura lieu le 18 novembre prochain à la Maison de la Vie Rurale (Sèvremont, ex La Flocellière). La soirée

Vous avez dit "rentrée"?

Bonjour les amis d'Emile... J'annonçais au début juillet une manière de relance pour la rentrée. Ce sera juste une amorce aujourd'hui. Quelques nouvelles cependant: j'ai suivi les conseils de bons amis qui me disaient qu'un blog fonctionne d'autant mieux qu'il est adossé à un réseau social. Je me suis donc inscrit sur Facebook, pour voir. J'

Où trouver Emile ?

On me dit que trouver Emile n'est pas facile... et c'est sans doute vrai: en auto-édition, le plus difficile n'est pas d'éditer, mais de diffuser. Passer son temps sur la route pour démarcher libraires, maisons de la presse et grandes surfaces est une activité très prenante, à laquelle je ne me suis que modérément consacré. Si donc vous co