En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les déserteurs actifs

Les déserteurs actifs

Tags associés : autres reflexions, nos textes

Ses blogs

Les déserteurs actifs

Les déserteurs actifs

Débat politique et social
Les déserteurs actifs Les déserteurs actifs
Articles : 25
Depuis : 21/02/2016
Categorie : Politique

Articles à découvrir

La macro-imposture

La macro-imposture

Imposture, selon le Petit Larousse : « action, procédé de quelqu’un qui cherche à tromper par de fausses apparences ou des allégations mensongères ». À l’imposture fondamentale que constitue la « démocratie représentative » le phénomène Macron apporte les perfectionnements que requiert la démocratie médiatique : l’image du sé

tiré du blog de Claude Guillon Quelques réponses pertinentes aux partisans du "vote utile" : blog de Claude Guillon : https://lignesdeforce. wordpress.com/2017/04/25/nickel-ni-chrome/ site de rebellyon-info : https://rebellyon.info/La- question-du-Vote-utile-et-de-la-montee-17694 blog de Ludivine Bantigny sur Médiapart : https://blogs.mediapart.
Emission du 6 avril sur" Vive la Sociale"

Emission du 6 avril sur" Vive la Sociale"

Le débat que nous avons animé sur le boycott actif place de la République, le 2 avril est passé dans l'émission "Vive la Sociale (Fréquence Paris Plurielle, 106.3) du 6 avril. On peut l'écouter sur Internet à l'adresse http://vivelasociale.org/les-emissions-recentes
Boycotter les élections : une idée ancienne qui a de l'avenir

Boycotter les élections : une idée ancienne qui a de l'avenir

Au début de l'année dernière, à l'approche des élections et en pleine excitation médiatique suscitée par l'idée de primaire à gauche lancée par Cohn-Bendit, un collectif a vu le jour pour promouvoir le boycott de l'élection présidentielle : "les déserteurs actifs". Il a produit un premier texte, publié par Libération deux mois après
Appel du 19 juin

Appel du 19 juin

Le front social est un réseau composé de syndicats CGT, FSU et SUD, d'associations (compagnie Jolie Môme...), de collectifs, de médias alternatifs, mais aussi de militant.e.s et citoyen.e.s, qui appelle à participer aux rassemblements qui auront lieu dans plusieurs villes en France le 19 juin 2017 à 18h pour reprendre la rue au plus vite cont
De l'isoloir à l'isolement

De l'isoloir à l'isolement

Ignorés et trompés pendant la durée d'une mandature, les électeurs sont appelés par les dirigeants politiques professionnels à venir s'isoler dans les bureaux de vote à l'occasion des élections présidentielles et législatives. Ils passent ainsi de l'isolement à l'isoloir avant d'être renvoyés à l'anonymat post-électoral. Ils n'auront
Et si on fermait le robinet ?

Et si on fermait le robinet ?

Tout au long de l’élection présidentielle, et notamment entre les deux tours, la pression des médias et des politiques autorisés sur les abstentionnistes est, comme en 2002, devenue écrasante, amenant certains à céder à l'idée qu'il fallait "faire barrage" à Marine Le Pen. Des amis nous ayant fait part par écrit avant le deuxième tour
Avec ceux qui luttent...

Avec ceux qui luttent...

Rendez-vous samedi 22 avril à 14 heures, place de la République pour le premier tour social.
Lettre ouverte à M. Albin Serviant

Lettre ouverte à M. Albin Serviant

De la part de Mathieu Amiech Nous avons décidé de proposer ici un texte de Matthieu Amiech adressé à Albin Serviant, animateur de la French Tech de Londres et dirigeant d’En marche ! en Angleterre, qui nous a paru mettre en évidence de façon pertinente – et vivante – "de quoi Macron est le nom". Et cela malgré quelques réserves exprim
On a gagné !

On a gagné !

Nous – les boycotteurs, abstentionnistes, plus ou moins actifs, avons gagné notre pari : être visibles, paraître pour ce que nous sommes, c’est à dire déserteurs, n’accordant aucune légitimité à la soi-disant démocratie représentative et décidés à ne pas en être. C’est reconnu, plus ou moins ouvertement, par les « politologue